Micro-entreprises: Tebboune ordonne l'organisation d'un salon international début 2022    Tebboune valorise l'amélioration du débit internet réalisée depuis 2020    Le Cameroun dans l'incertitude    Ligue 1 (6e journée) : L'O Médéa nouveau leader    Real : Benzema donne de ses nouvelles    Championnat d'Afrique de karaté : 10 Algériens en finales et 13 médailles décrochées    Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Pourquoi ça bloque    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    "Notre participation a été un succès"    La construction de logements en plein boom    Ce qui va changer pour voyager en France    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    Résultats    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Transport aérien: Un plan pour sauver Air Algérie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 09 - 2021

La direction d'Air Algérie a valorisé la rencontre qui a réuni, mercredi, autour du ministre des Transports, le directeur général par intérim de la compagnie aérienne nationale, accompagné de son staff composé de plusieurs directeurs centraux.
En effet, au cours de cette réunion de concertation, présidée par le ministre des Transports, Aïssa Bekkai, le PDG intérimaire a présenté un point de situation sur la compagnie aérienne et le programme à mettre en œuvre en prévision de la reprise des vols après le déconfinement et l'évolution que connait le transport aérien au niveau régional et international. Le responsable intérimaire d'Air Algérie a ensuite présenté le plan de développement de l'entreprise à l'aune de la grande évolution que connait le secteur du transport aérien en Afrique notamment, et la place qui doit revenir au pavillon national.
Le staff dirigeant de la compagnie aérienne a également présenté les grandes lignes du plan de développement de l'entreprise, inspiré des points forts et points faibles du pavillon national et l'analyse du transport aérien international et des compagnies concurrentes.
Le plan de développement d'Air Algérie a surtout fait la part belle au transport domestique et le développement des lignes intérieures, le renouvellement de la flotte en vue de l'augmentation des dessertes vers le continent africain, la révision du cadre juridique lié au transport aérien, la création d'activités annexes, avec la création d'une société de maintenance avant la fin de l'année en cours et une autre dédiée aux prestations terrestres au courant de l'année 2022. Le plan de sauvetage de l'entreprise fait également état de l'adhésion de la compagnie aérienne à des organisations professionnelles régionales, la promotion de la destination Algérie en collaboration avec les institutions et les organismes concernés, outre l'introduction des nouvelles technologies et la numérisation dans toutes les prestations destinées à la clientèle et l'amélioration de l'attractivité du pavillon national.
La nouvelle politique tarifaire de la compagnie aussi bien pour les lignes intérieures qu'extérieures, sera basée notamment sur la nouvelle technologie «Revenu management» qui sera introduite afin de rivaliser la concurrence et bénéficier de ses avantages. Après avoir assisté à la présentation du plan de sauvetage d'Air Algérie, le ministre du secteur a salué «les efforts entrepris par le staff dirigeant de l'entreprise malgré le contexte difficile dans le lequel elle évolue, la pandémie de Covid-19 notamment», suggérant de «décliner le plan de développement de la compagnie aérienne en plusieurs étapes à court, moyen et long terme», a-t-il souligné.
Le ministre des Transports a, par ailleurs, exhorté les responsables d'Air Algérie «à compter sur les capacités propres de l'entreprise», rappelant les instructions du président Tebboune en ce qui concerne le plan de restructuration de la société et la refonte totale de son mode gestion. Il a aussi abordé l'ouverture du ciel (Open sky) qu'il estimé «inévitable», soulignant que l'ouverture du transport aérien au secteur privé «constituait l'une des priorités du gouvernement en ce sens qu'elle va contribuer à la promotion de la destination Algérie et la relance de la machine économique», a-t-il indiqué. Aïssa Bekkai a, enfin, exhorté la direction de la compagnie à revoir la politique des prix en ce qui concerne les vols domestiques, «cela pour encourager les Algériens à utiliser le transport aérien, surtout vers le Grand sud», a-t-il affirmé, ajoutant qu'un «bilan détape sera effectué régulièrement pour évaluer l'application sur le terrain du plan de restructuration de l'entreprise». Un pari difficile à tenir vu les charges énormes et incompressibles supportées par l'entreprise, telles que la masse salariale, l'entretien des avions et les dépenses en devises, en plus de la récession mondiale que connaît l'activité du transport aérien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.