Ronaldo fait une promesse pour dans quelques semaines    OL : Aouar a trouvé un accord avec Nottingham Forest    Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Journées nationales du théâtre pour enfants à Boumerdès : 9 équipes en lice pour le Masque d'or    Solution factice    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Sécurité routière: Hécatombe sur les routes algériennes    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    «Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    Deux frères écrasés par un train    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Le diktat des chauffeurs de bus privés    Le Kenya se réveille avec des interrogations    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Sonatrach: installation d'une commission d'enquête suite à l'incendie dans la zone industrielle de Skikda    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Jeux de la Solidarité Islamique / Natation (200m papillon) : Syoud décroche l'argent    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une nouvelle stature
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 07 - 2022

Laissons de côté pour un moment les Jeux méditerranéens avec leurs stades, leurs farandoles, leurs cortèges officiels et les petites impatiences dues à la concentration routière. Il restera une ville d'Oran époustouflante. Jamais la mégapole n'a été aussi belle, si tranquillisante pour ne rien envier aux plus attirantes agglomérations du monde.
Tout y est propre, luisant pour démontrer qu'il ne suffit que de la volonté pour nouer avec la civilisation et la normalité et pour faire oublier la décrépitude manifeste qui l'avait salie et ternie hier encore. Il est indéniable qu'il faut rendre grâce à ceux qui, dans l'anonymat, ont sué jours et nuits entiers pour qu'Oran brille de ses plus beaux attraits.
Certes, la manifestation olympique régionale y est pour l'essentiel et c'est de bon augure même si la facture à payer pourrait être lourde. Cependant, la stature acquise aujourd'hui par la capitale de l'Ouest n'a pas de prix car le premier gain essentiel est la profonde et heureuse mue psychologique qui s'opère mine de rien sur l'Oranais en particulier et l'Algérien en général.
Ce n'est pas uniquement la musique qui adoucit les mœurs, mais ce sont surtout ces asphaltes bien goudronnés, ces arbres récemment plantés, ces bacs en fleurs subitement placés le long des trottoirs refaits, ces murs nouvellement blanchis qui réconcilient les habitants avec eux-mêmes. Le nouveau cadre de vie étincelant à plus d'un titre ne doit en aucun cas s'inscrire dans le provisoire et laisser penser qu'il a été établi pour la satisfaction des étrangers qui ne font que passer. Il est reconquête d'une bienfaitrice civilité pour que le citoyen prenne définitivement attache avec de nouveaux comportements. Il est le catalyseur du changement de l'état d'esprit du laisser pourrir et du laisser faire d'hier quand la jetée des ordures ménagères par les fenêtres était une affreuse recommandation. Il est culture d'un civisme que la sagesse réclamait. Il est aussi un fabuleux test pour savoir si élus et responsables locaux et population sont capables de se mettre au niveau et à la hauteur de la ville moderne qu'est devenue Oran à la faveur d'une rencontre sportive internationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.