Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2022

«Le sommet arabe qui sera accueilli par l'Algérie le 1er novembre revêt une importance capitale, d'autant qu'il devient urgent de réunir les rangs arabes autour des questions cruciales auxquelles nos pays sont confrontés», a déclaré le président libanais, Michel Aoun.
C'est un communiqué de la présidence libanaise qui rapporte les propos du général Michel Aoun à l'issue de l'audience qu'il a accordée, samedi, au ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger (MAECNE), Ramtane Lamamra. L'audience a eu lieu en marge de la réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères qui se tenait à Beyrouth.
«Ce qui rend ce sommet important, c'est l'ampleur des graves crises auxquelles notre monde est confronté, aujourd'hui, ainsi que les défis majeurs, en sus des attaques qui ciblent les pays arabes, exigeant l'unification des efforts pour y faire face», a ajouté Aoun à propos du prochain sommet arabe d'Alger. Le président libanais a placé la question palestinienne et la défense des droits du peuple palestinien au centre des préoccupations du monde arabe, tout autant que, a-t-il soutenu, «la nécessité de mettre fin aux guerres qui ravagent plusieurs pays arabes, de renforcer la lutte contre le terrorisme et de résoudre les questions relatives à l'asile et aux déplacements des réfugiés». Aoun a souligné que «notre région connaît les pires vagues de réfugiés de l'histoire récente, et le Liban paie le prix fort des déplacements syriens et de l'asile palestinien».
Le président libanais a noté, par ailleurs, que «les relations entre le Liban et l'Algérie sont fraternelles, profondes et solides». Ramtane Lamamra lui a transmis pour sa part, un message verbal du Président Tebboune lui renouvelant son invitation à venir en Algérie. Le ministre a en outre, indiqué à Michel Aoun que «l'Algérie célèbre en ce mois de juillet le 60ème anniversaire de l'indépendance et organise à cette occasion, la première parade militaire depuis 30 ans».
«Nous n'avons pas soutenu la suspension de la Syrie de la Ligue arabe»
Le communiqué du palais de Baabada, siège de la présidence libanaise, transmis par le MAECNE, indique qu'en s'adressant aux journalistes, Ramtane Lamamra a déclaré au sujet de sa rencontre avec le président libanais que «nous avons saisi cette occasion pour parler des préoccupations arabes et des défis communs, qui seront en tête de l'ordre du jour de la réunion consultative des ministres des Affaires étrangères des pays arabes qui se tiendra, aujourd'hui (samedi ndlr), dans votre capitale hôte, Beyrouth». Mais aussi, a-t-il précisé, «des préparatifs en cours pour le Sommet arabe qui se tiendra en Algérie les 1er et 2 novembre prochains». L'Algérie, a-t-il affirmé, «se prépare à ce sommet et intensifie ses consultations bilatérales et collectives avec d'autres Etats frères arabes. Son Excellence le Président a exprimé ses vœux sincères à l'Algérie et à toute la nation arabe pour le succès de ce sommet fatidique, qui est le sommet de la réunification et de la levée de défis collectifs et solidaires». A une question sur la participation ou non de la Syrie au sommet arabe d'Alger, le chef de la diplomatie algérienne a répondu que «comme je l'ai dit, nous sommes en consultation avec toutes les parties arabes. En ce qui concerne la position de l'Algérie, nous, en tant que pays arabe, notre position est connue depuis longtemps, que nous n'avons pas soutenu la suspension de la Syrie de la Ligue arabe ou sa participation à la Ligue parce que la Syrie est un membre fondateur de la Ligue». Il a expliqué toutefois et encore, que «pour ce qui est de notre position en tant que pays hôte, elle est bien sûr, liée aux consultations, car l'objectif est de s'entendre sur toutes les décisions, grandes ou petites».
Le sommet arabe d'Alger à la réunion de Beyrouth
Mais, a fait savoir Lamamra, «la Syrie est certainement au cœur de nos préoccupations. Mon frère et collègue, le ministre syrien des Affaires étrangères, se rendra en Algérie et nous aborderons ce point en toute responsabilité.»
La réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères, tenue samedi à Beyrouth à laquelle a pris part le ministre algérien, a examiné comme rapporté par le communiqué libanais, outre les aspects liés aux préparatifs du Sommet arabe d'Alger, «les derniers développements dans le monde arabe, face aux défis induits par les tensions actuelles sur la scène internationale, notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire et énergétique, les priorités de l'action arabe commune et les questions de la Oumma arabe, à leur tête la question palestinienne». Des débats interactifs qui ont lieu lors de ce rendez-vous, il est rapporté que «les ministres participants ont affirmé être enthousiastes quant au Sommet d'Alger et exprimé leur disposition à adhérer au processus préparatoire pour lui assurer plein succès». Ils ont salué également «les efforts de l'Algérie visant à garantir une meilleure préparation et favoriser la convergence sur des recommandations de qualité à la hauteur des aspirations des peuples arabes pour poser les bases nécessaires à la réalisation d'un nouveau départ de l'action arabe commune».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.