Covid-19: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Le verdict final dans l'affaire Sovac connu mercredi    Le parlement a perdu toute crédibilité    Protestation des Robes noires    MASCARA : Mise en place d'un terminal de paiement électronique    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    TIZI-OUZOU : Démantèlement d'un réseau de voleurs de véhicules    Plus de 97 mns DA de marchandises saisies depuis janvier à l'aéroport d'Alger    Premier League : Manchester United s'impose dans la douleur à Brighton    Constitution: les droits et libertés consacrés par une vingtaine de nouvelles dispositions    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Le FFS en rangs dispersés    Ce qui est reproché à Noureddine Tounsi    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani autorisé à entrer en Algérie    La fille des Aurès    Les non-dits    Dumas : "Je suis satisfait"    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Sit-in des médecins et infirmiers, devant le siège de la DSP    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Marche pacifique et arrestations à Tichy    Des sites archéologiques à l'abandon    JSMB : La saignée a commencé    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Oussama Sahnoune, nageur International : «Je vise la finale olympique à Tokyo»    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    Importation: Pas de retour aux licences    M6, La petite chaîne qui «mente» !    Le président et le vice-président de transition du Mali ont prêté serment    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TISSEMSILT : Les coupures fréquentes d'électricité, le casse-tête quotidien des citoyens
Publié dans Réflexion le 03 - 08 - 2016

L'alimentation en électricité est depuis quelque temps marquée par de très fortes perturbations, les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Tissemsilt et ses environs ne cessent de se plaindre à qui de droit de ces coupures intempestives du courant électrique qui avaient marqué presque toute la semaine passée, ils traversent depuis quelques jours une période de mécontentement sans égal.
En effet, cette situation qui se répète à chaque fois a causé des désagréments plus importants qu'on ne le pensait, ces coupures répétitives et intempestives particulièrement de jour ont sérieusement perturbé le train de vie des citoyens. A l'heure des technologies et de l'informatique, pratiquement toutes les administrations en payent les frais, également les postes, les cybercafés et même les particuliers abonnés au réseau de l'Internet. S'ajoute à cela, la nécessité des gens pour la climatisation en ces temps de grandes chaleurs. Devant ce dysfonctionnement, le mal est beaucoup plus ressenti, car cette situation s'est répercutée négativement au point, où le citoyen n'arrive plus à comprendre les causes réelles de ces coupures, « si c'était la période des vents et de la pluie, on pourrait peut-être comprendre et accepter la situation. Cependant en ces moments de soleil et de beau temps, on voit mal que le courant électrique n'arrive pas et encore plus les explications qu'on donne pour ces coupures intempestives et si la surconsommation est la cause, alors à quoi servaient toutes ces enveloppes réservées au renforcement du réseau électrique durant l'année passée ?» devait nous dire un gérant d'un cybercafé frustré. Selon les citoyens qui se sont montrés mécontents de cette situation, certains responsables n'étaient pas pressés d'intervenir, ce qui les a irrités le plus en constatant et prenant leur mal en patience.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.