Le Tribunal militaire de Blida rejette la demande de libération provisoire de Louisa Hanoune    Le Barça n'avait jamais laissé le Real aussi loin derrière    CRISE POLITIQUE EN ALGERIE : Gaïd Salah insiste sur la tenue de la présidentielle    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Le procès d'Ali Haddad reporté    En bref…    Juventus : Allegri donne la raison de son départ    Report du procès de l'homme d'affaires Ali Haddad au 3 juin prochain    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    Constantine et Skikda : Les universitaires célèbrent le 19 Mai dans la rue    Les étudiants marchent dans des rues quadrillées    EXAMENS DE FIN D'ANNEE A MASCARA : Plus de 45.000 candidats face aux épreuves    Les pharmaciens d'officine protestent    Unions de wilaya UGTA : Les travailleurs appellent à une grève générale le 22 mai    Egypte: attentat contre des touristes près des pyramides    Pétrole: le panier de l'Opep se maintient plus de à 72 dollars le baril    Bélaïd et Sahli aux côtés d'une pléthore de plaisantins    Manœuvres saoudiennes et émiraties    La contestation veut un civil à la tête de la transition    Ankara va produire les S-500 avec Moscou    L'appui de Benflis    Quelques vérités bonnes à dire    Le NAHD dans tous les esprits    L'ES Tadjenant dernier qualifié pour les demi-finales    Le GS Pétroliers s'offre son 20e championnat d'Algérie    Mahrez : "Je retiens cette fin de saison ..."    M'bolhi rejoindra le CTN avant le 27 mai    «Il y a eu un manque de rigueur dans la formation des enseignants»    Les bénéficiaires peuvent contracter un nouveau prêt    Réflexion et débats au programme à Oran    Nette diminution des cas en 2018    Le nouveau directeur contesté    Appel à un dialogue "franc" avec l'institution militaire    ACTUCULT    Les antiquités en péril recherchent désespérément un nouveau musée    Tajine malsouka au poulet    Cheveux d'ange au miel    Ces chantiers qui n'en finissent pas    Du talent à revendre    On vous le dit    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Les joueurs en grève    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    "Une tempête" aux Glycines    Gaïd Salah peaufine sa réponse    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC
Publié dans Réflexion le 23 - 04 - 2019

Pour ne pas cautionner les ‘'dérives'' qui emportent l'assemblée populaire communale (APC) d'El Kerma sur ‘'une voie hasardeuse'', voire périlleuse pour l'avenir de la localité, sept élus sur les 17 siégeant au sein de cette dernière, ont organisés hier, un sit-in devant le siège de la mairie pour demander aux autorités et à leur tête le wali d'Oran d'ouvrir une enquête sur les graves dépassements commis au détriment du développement local et des effets néfastes qui retombent immanquablement sur le citoyen.
Ces élus accusent ouvertement le P/APC d'avoir commis plusieurs infractions à la réglementation. Ils rappellent les protestations des citoyens à l'intérieur du siège de l'APC qui a provoqué des situations chaotiques et où le siège de la commune a été fermé par les manifestants à plusieurs reprises. Dans leur intervention, les élus reprochent au P/APC «la gestion anarchique et la marginalisation des compétences, donnant une préférence aux décisions unilatérales». Enumérant les maux dont souffre la commune, on signale à travers ce regroupement «la complicité du P/APC dans la prolifération des bidonvilles, sans tenir compte des orientations du chef de l'exécutif dans ce domaine».Nous avons vainement tenté de joindre le P/APC pour avoir son avis à ce sujet, mais aucune suite ne nous a été réservée. Sur un autre registre, les sept élus demandent l'intervention du wali pour mettre un terme à cette mauvaise gestion qui persiste depuis 14 mois déjà, du fait, que ces élus qui siègent au niveau de cette municipalité ne sont au courant de rien, ils sont marginalisés, voire même menacés, ils rentrent dans leurs bureaux et attendent depuis des heures des informations sur la situation administrative de leur municipalité, n'ont reçus aucune information à ce sujet. Selon la déclaration de M Bouchikhi membre de cette APC et ancien maire, qui a déclaré devant la presse que l'actuel maire, ne veut rien savoir, et n'a peur de rien, du fait qu'il a déjà purgé 05 années d'emprisonnement , rejete toutes leurs doléances, notamment la délivrance des attestations et PV de délibérations qui font défaut depuis 14 long mois , sont entachés d'irrégularités voire même de faux et usage de faux, ce qui d'ailleurs les a poussé à organiser un Sit-in devant le siège de cette importante municipalité en présence des médias, et dont une vidéo a été lancée déjà dans les réseaux sociaux , car de graves abus ont été également commis sur ce chapitre, et l'enquête demandée pourrait aisément constater les agissements illicites qui marquent l'élaboration de cette mauvaise gestion qui perdure depuis longtemps . Et pour conclure, les élus protestataires, fait-on remarquer- affirment que la commission d'enquête pourrait révéler d'autres irrégularités qui entachent la gestion de la commune, et qu'en tant qu'élus siégeant au sein de cette assemblée, ils comptent «aller très loin, sans exclure l'option judiciaire, pour dévoiler publiquement les taches noires qui assombrissent le développement local».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.