Enseignement supérieur: les conditions de reprise des activités pédagogiques acceptables    Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    Les articles de la discorde    Rassemblement et marche de soutien aux travailleurs de Numilog    Danger du futur tramway pour les habitants de la cité Chara    L'espoir renaît chez les agriculteurs suite aux dernières averses    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Cinq jeunes intègrent l'équipe première    Amrani «content» de la reprise    Naceri à la Cour constitutionnelle    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Un autre décès par strangulation    Lutte contre les gangs de rues à Blida: arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Enfin un gouverneur !    Benkhelifa signe pour trois ans    "C'est irréalisable"    Un pari difficile    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    Alger tente de reprendre la main au Sahel    3 morts dans un accident de la route    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Distribution de plus de 4000 unités avant la fin de l'année    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Béjaïa s'apprête à commémorer Octobre 88    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Flagrant délit !    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    On vous le dit    7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    «Khayrek sbaq»    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ORAN : Grève des collecteurs privés d'ordures ménagères
Publié dans Réflexion le 23 - 10 - 2019


Les concessionnaires privés qui revendiquent leurs factures impayées sont entrés en grève depuis jeudi. Ce mouvement de protestation va se poursuivre jusqu'à la satisfaction des revendications, a indiqué, hier, l'un des représentants du collectif, précisant que les promesses données pour la régularisation de leur situation n'ont pas été respectées et les versements des créances impayées n'ont pas été effectués. Une cinquantaine de concessionnaires se sont rassemblés depuis jeudi devant le siège de la division de l'hygiène et de l'assainissement DHA de l'APC d'Oran pour réclamer les quelques mois d'impayés des années 2014 et 2015 et également ceux de l'année 2019. Selon le représentant du collectif, des réponses devaient être apportées il y a quelques jours, mais rien n'a été fait et aucune mesure n'a été prise pour la régularisation de notre situation. Il précise que toutes les formalités administratives ont été effectuées et les dossiers ont été également déposés auprès du service des finances de l'APC d'Oran mais en vain. Les grévistes se disent inquiets face aux promesses données par les responsables et qui malheureusement n'ont pas été respectées. Pour rappel, les concessionnaires privés, chargés de la collecte des ordures ménagères, avaient observé plusieurs grèves illimitées pour dénoncer le non-versement des arriérés de salaires impayés. Les différentes tentatives entreprises pour parvenir à un terrain d'entente avec les responsables locaux n'avaient pas abouti, ce qui justifiait ce mouvement de contestation, avaient signalé les concernés, lors de ce débrayage. Les grévistes avaient immobilisé leurs camions-poubelles, tout au long de l'artère qui donne sur leur parc, à Akid Lotfi. Notons qu'en début d'année, des groupes de travail ont été installés à la demande de l'ancien wali d'Oran pour étudier et prendre en charge l'ensemble des préoccupations des travailleurs de la commune dont celui soulevé par les concessionnaires privés chargés de la collecte des ordures ménagères et sous-traitants de l'APC d'Oran. Cette décision a été prise lors de la visite de l'ancien wali d'Oran au siège de la division de l'Hygiène et de l'Assainissement (DHA). Face aux doléances du collectif qui s'articulent autour de la régularisation des créances impayées, l'ancien responsable avait rassuré que tous les problèmes posés seront traités par ces groupes de travail, ce qui permettra de répondre aux attentes du personnel. Il avait précisé que des enveloppes budgétaires seront débloquées en fonction des moyens dont dispose la wilaya pour résoudre le problème des créances impayées des concessionnaires privés chargés de la collecte des ordures ménagères. Ces mesures ont permis la régularisation des salaires impayés de l'année 2018, indique-t-on. Par ailleurs, un nouveau cahier des charges fixant les clauses de sous-traitance avec la commune d'Oran a été élaboré par les services de l'APC d'Oran. Celui-ci fixe, désormais, de nouvelles conditions, à savoir être en possession d'un camion doté d'un système de basculateur et fixe également la tonne d'ordures ménagères ramassées à 1.700 DA. « Nous nous sentons marginalisés, que des promesses reçues, mais nous n'avons pas été payés, on veut l'entame immédiate du paiement des créances de ces années », dira l'un des concessionnaires. La grève entamée était apparente dans plusieurs quartiers de la ville où la collecte des ordures n'a pas été effectuée par les 112 concessionnaires privés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.