Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Accablant réquisitoire    La FAF tranchera le 15 juillet    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Cap sur un nouveau plan de relance    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Colère et consternation    54 infractions à la législation forestière enregistrées    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    En attendant un autre ordre de mission    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Hôpital Dr. Saâdane de Biskra : des mesures préventives pour éviter le manque d'oxygène    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Tribunal de Sidi M'hamed: 15 ans de prison requis à l'encontre de Sellal et Ouyahia,16 ans pour Tahkout    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    Révision de la Constitution: Les propositions du MSP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moul l'hôtel d'Allemagne !
Publié dans Réflexion le 18 - 03 - 2020

Confiné à la maison depuis hier, frustré et même angoissé par crainte d'être contaminé par le virus du siècle, Moul Firma, assis sur le canapé depuis des heures que sa longue djellaba blanche lui donnait l'air d'un marabout. Il était seul dans le salon en train de regarder la télévision. Choqué par les chiffres de la contamination qui défilent en continu au bas de l'écran, Moul Firma, saute sur Mazda et décide de se porter volontaire, au service de sa ville.
Sur la route, il s'est souvenu, du nombre des corrompus qui se sont sucrés pendant les années riches de Boutef, devront contribuer durant ces mois de braise. L'Algérie leur a beaucoup donné, c'est à leur tour de mettre la main dans leurs poches pour venir au secours du pays. Transformer leurs hôtels en centres de quarantaine pour les patients atteints du coronavirus. Importer des conteneurs de masques et de gel, comme l'avaient fait jadis, quand ils importaient des bananes, des pommes de terre et des câbles et des ordures !
Moul firma sort de sa poche la liste des oligarques, et commence à les fixer du regard un par un ! Eh bien, voilà Moul l'hotel ‘' Rosengarten'' de la ville allemande de Fribourg-en-Brisgau, avec sa Mercedes s 65, d'ailleurs il a réalisé une belle affaire il y'a quelques mois en remportant un marché de 1,6 milliards auprès de l'EMB, et 7 milliards de cts auprès de la DTP et un très bon busines en ‘'Africa-Belgium Business Week 2015''avec un chiffre d'affaire 3 milliards de dinars, sans compter bien sûr son busines à Bamako, Burkina Faso et l'entreprise chinoise dirigé par le libanais YACOUB. Voilà ! dira Moul Firma je vais commencer par Moul l'hôtel de 7 millions d'euro, le sensibiliser pour aider la santé de Mostaganem.
En ce temps-là du coronavirus, s'il refuse, je serais obligé de pousser le bouchon un peu loin , pendre contact avec sa commercial export , Sara. Ou bien, je vais signaler au Menjdal, les trois terrains qui lui ont été octroyés par l'ex-wali en date du 10 /01/2019. Un terrain de 50.000m2 à Mesra et deux terrains de 50. 000m2 et 30.000 m2 à Sidi Othman. Au total 130.000m2 sans compter les 4 hectares à Bordjia, révèle Moul Firma, avant de garer sa Mazda en murmurant : Mais comment se fait-il que ce milliardaire n'a jamais été inquiété, même la douane n'a pas senti le parfum de l'Allemagne !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.