Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



AMENDEMENTS DE LA CONSTITUTION : Le président Tebboune reçoit la mouture de l'avant-projet
Publié dans Réflexion le 25 - 03 - 2020

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu le président du Comité d'experts chargé de formuler des propositions pour la révision de la Constitution, le professeur Ahmed Laraba, qui lui a remis la mouture de l'avant-projet sur les amendements proposés par le Comité», a indiqué un communiqué de la Présidence.
Il est précisé que « lors de cette audience, le Président de la République a reçu la mouture de l'avant-projet sur les amendements proposés par le Comité dans le cadre des sept axes contenus dans la lettre de mission». « Le Président a exprimé ses remerciements aux membres du Comité pour les efforts fournis, deux mois durant, pour traduire la volonté de changement radical en articles constitutionnels les quels constitueront les fondements de l'édification de la nouvelle République, une fois cautionnés par le peuple dans sa version consensuelle finale». Toutefois, Tebboune a annoncé le report de la large diffusion initialement prévue du document. « Compte tenue de la conjoncture que vit le pays, en raison de la pandémie du coronavirus, la distribution de ce document aux personnalités nationales, chefs de parti, de syndicat, d'associations et d'organisations de la société civile, ainsi qu'aux médias, a été reportée jusqu'à l'amélioration de la situation», est-il expliqué dans le document de la présidence. Il faut dire que le report du dispatching de la première mouture du document du comité Larabaâ intervient alors que Tebboune, lors de l'installation du comité, avait grandement insisté sur l'impératif du respect de l'agenda initialement tracé à cet effet. En ce sens que la large diffusion du document devait permettre à la société civile de le débattre durant un mois. Aussi et à l'issue des débats qui dureront, la mouture « enrichie » sera soumise de nouveau au Comité des experts. Ce dernier portera les amendements et les modifications proposés par les acteurs de la société avant de soumettre le texte au Parlement puis à un référendum populaire. Mais la pandémie mortelle du coronavirus vient contrarier les projets de révision de la loi fondamentale du chef de l'Etat. Et il faudra certainement attendre une amélioration de la situation épidémique et la régression de l'infection au coronavirus pour que le projet d'amendement de la loi fondamental soit remis sur la table des débats. Il est utile de rappeler à ce propos que le Comité d'experts ayant été installé le 8 janvier 2020 a été réparti en sept groupes de travail, conformément aux sept axes contenus dans la lettre de mission adressée par le chef de l'Etat au Comité. Ces axes concernent « le renforcement des droits et libertés des citoyens, la moralisation de la vie publique et de la lutte contre la corruption, la consolidation de la séparation et de l'équilibre des pouvoirs, le renforcement du pouvoir de contrôle du Parlement ainsi que la consolidation de l'indépendance du pouvoir.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.