Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Benabderrahmane participe au 5ème Forum arabe des Finances publiques    L'Université russe des relations internationales organise une conférence sur la lutte du peuple sahraoui    Cité des 1046 logements (Douéra) : Dégradation et absence d'entretien    Chetaïbia (Ouled Chebel) : Absence de structures sportives    EPH d'Akbou : Trois services dédiés à la covid-19    Béchar : Cap sur le reboisement    Oran : Le théâtre La Fourmi est fin prêt !    Mostaganem : Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    Barça : Griezmann a mis les choses au clair avec Messi    Ligue des champions d'Europe: Le PSG au pied du mur    USMA - Limogeage de François Ciccolini: Des faits mais aussi des non-dits    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    L'INVICIBILITE DU TEMPS    Maroc-Sahara Occidental: Vive tension dans la région    A l'appel de l'UNPEF: Protestation annoncée dans les écoles    900 comprimés psychotropes saisis, deux arrestations    Trois autres dans un état grave: Six personnes tuées par de l'alcool frelaté à Tiaret    A l'initiative de l'ambassade des Pays-Bas: Lancement du programme «Orange Corner» destiné aux startups    CAF : Ahmad Ahmad suspendu cinq ans par la Fifa    Les laboratoires privés pointés du doigt    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Le spectre de la sécheresse s'éloigne    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    AADL: Lancement à la fin du mois en cours des travaux de réalisation de 140.000 logements    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    La justice otage du virus    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Cinq joueurs ménagés    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Le verdict attendu le 30 novembre    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les réserves de change passeront sous la barre des 50 milliards de dollars
Publié dans Réflexion le 19 - 10 - 2020


Selon la présentation de l'avant-projet de loi de Finances faite par la ministre des Relations avec le Parlement Basma Azwar, le niveau des réserves de change atteindra 46,84 milliards de dollars US, soit environ 16,2 mois d'importations de biens et services non liés aux facteurs de production. Les réserves de change continuent donc de se contracter sous la pression des dépenses accentuées par la crise du Coronavirus pour passer sous la barre psychologiques des 50 milliards de dollars, précisément à 46,8 MDS , selon le projet de loi de finance 2012, présenté lundi devant la Commission des finances et du budget de l'APN. L'avant-projet de loi de Finances pour 2021 prévoit une baisse des réserves l'année prochaine avant de remonter progressivement au cours des deux années suivantes, rapporte l'agence officielle. Calculée sur la base d'un baril de pétrole de référence à 40 dollars, le projet de loi prévoit des revenus pétroliers de l'ordre de 23, 21 dollars, avec une baisse des importations de 14,4 milliards de dollars en 2021 et 28,6 milliards de dollars en 2022. Cela vient grâce à l'amélioration attendue du déficit de la balance des paiements, qui atteindra en 2021 -3,6 milliards de dollars, précise le même média. Cependant, le niveau des réserves de change connaîtra une amélioration progressive en 2022 (47,53 milliards de dollars) et en 2023 (50,02 milliards de dollars) grâce à l'excédent qui sera enregistré au cours de ces deux années, selon la même source. Le taux de croissance attendu pour l'année 2021 est de 4%, alors que celui de l'inflation est de 4,5% pour descendre à 4,05 % en 2022.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.