La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TISSEMSILT : Les problèmes des crues et des inondations refont surface
Publié dans Réflexion le 29 - 11 - 2020

Les habitants des agglomérations et regroupements d'habitations qui forment la wilaya de Tissemsilt sont à nouveau en effervescence, un peu partout, c'est l'absence des caniveaux et l'obturation des rares avaloirs qui menacent toutes ces communes et ces daïras par le risque des inondations et d'envahissement par les crues d'où ils se sont toujours posé la question.
Ces chefs- lieux de communes sont-ils prêts pour affronter les aléas de l'hiver? Cela veut dire qu'il n y a pas lieu de poser la question sur les zones rurales du moment que la repense est connue d'avance et pour la confirmation, le mauvais temps et les précipitations qui ont sévi par intermittence ces derniers jours dans la wilaya de Tissemsilt ont mis à nu un certain nombre de tares dans la quasi-totalité des communes. En effet, qu'elles soient des habitations ou des réalisations anciennes et récentes particulièrement les routes qui n'ont pas résisté à la furie des eaux et par ces temps opportuns qui devancent le rude hiver, procéder à des opérations de nettoyage et de curage des égouts au niveau des communes et des villes de la wilaya de Tissemsilt se présente comme une priorité d'intérêt général pour prévenir les risques qui guettent les populations. Si le revêtement des routes et l'aménagement des quartiers que les responsables ont été lancés depuis quelque temps, sont des actions à susciter l'admiration des citoyens de Tissemsilt. Certains autres citoyens n'arrivent pas à comprendre l'attitude de certains responsables notamment les élus et les communaux quant à certains chantiers devenus des endroits où s'amassent sable, détritus, gravats et décombres, et au rôle jusque là resté inefficace de certaines structures qui s'occupent de l'assainissement. Devant cette situation, le spectacle des inondations et des crues est toujours d'actualité. La plupart des parties nord de la wilaya commencent déjà à ressentir le danger, des endroits entiers ont été envahis par ces crues des oueds, le débordement des eaux pluviales a carrément inondé certaines routes. Dans certains quartiers en secteurs urbains, les routes ont été sérieusement endommagées entraînant même des difficultés de circulation, une situation très déplorable pour une wilaya qui a montré ses faiblesses devant un tel climat. Certaines zones d'ombre gardent encore les séquelles des intempéries, des routes défoncées et effritées, du sable, de la terre et des déchets de tout genre sont visibles même sur les habitations, désormais c'est la boue et les mares d'eau qui sont le cadre qui les caractérisent. En somme, ce qu'il faut retenir c'est que les villes de la wilaya de Tissemsilt se sont embourbées ces derniers jours dans la boue à cause non pas uniquement par les regards obstrués et remplis par tous genres de détritus et autres gravats, mais pas l'absence totale des responsables. Ces dernières pluies devraient donner à réfléchir aux responsables locaux pour procéder au curage des avaloirs, à la réfection de certaines routes qui comportent des nids de poule ou qui sont inachevées et mettre en place un plan contre les inondations comportant les zones à risque de crues afin d'éviter l'irréparable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.