Le Président Tebboune reçoit les dirigeants de trois partis politiques    Pétrole: début des travaux de la 14e réunion ministérielle des pays de l'Opep+    Accords UE/Maroc: le Polisario optimiste quant au verdict du tribunal de justice européenne    L'Algérie prend acte avec satisfaction de l'annonce de Macron de rendre hommage au chahid Ali Boumendjel    Bou-Arréridj Verdict le 10 mars    La défense dénonce un mauvais traitement du détenu    Un projet d'attentat déjoué à Alger    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    «Un courant obscurantiste tente de faire dévier la révolution»    L'ambassade de France s'explique    Le parti AfD placé sous surveillance policière    Derbies au Centre, duels à l'Est et à l'Ouest    Mouassa s'éclipse, Abbès s'annonce    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    5 décès et 163 nouveaux cas    Mahrez, étincelant    2 armes à feu récupérées par les services de sécurité    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Beldjoud préside l'installation du wali    Participation de 216 maisons d'édition    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Quel impact sur l'industrie de raffinage?    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    Messi fixe une deadline pour son avenir    RASD: la guerre contre l'occupant sera étendue jusqu'à la libération des territoires occupés    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    La mafia du foncier dénoncée    Bourita sur des charbons ardents    Laurent Gbagbo absent mais pourtant omniprésent    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Du caviar pour les siens    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Rivière asséchée !    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TIARET : Le maire de Bougara placé sous contrôle judiciaire
Publié dans Réflexion le 01 - 12 - 2020

Suite à une correspondance, adressée au procureur Général, près, la cour de Tissemsilt, par un élu de la commune de Bougara, à 80 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, une enquête a été ouverte par les éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de Hamadia et est relative à la gestion de la collectivité locale de Bougara .
L'enquête a ciblé plusieurs marchés publics, les procédures d'ouverture de plis, la gestion du budget, et autres, apprend-on auprès de sources généralement bien informées, Nos sources ajoutent que d'autres dossiers ont été au menu lors du déroulement de l'enquête judiciaire ,menée par le magistrat-instructeur, près le tribunal de Theniet-El-Had, territorialement compètent à savoir: les listes des employés du filet social, les délibérations ainsi que des dysfonctionnements ayant entaché la répartition du budget communal, suivi d'une gestion très décriée. A ce titre ,le magistrat-instructeur ,près le tribunal de Theniet -El-Had, a ordonné la mise sous contrôle judiciaire de l'actuel maire de Bougara, ainsi que 3 membres de l'assemblée populaire communale, 3 responsables des commissions d'offre et le responsable du patrimoine communal, retenant contre eux les accusations suivantes: Abus d'autorité, falsification de documents officiels dont des délibérations, procédures contraires aux codes des marchés publics, ainsi que de fausses écritures au niveau des listes des employés du filet social, tout en signalant que l'instruction est en cours et eu égard aux lourdes accusations. Selon plusieurs observateurs à la wilaya de Tiaret, l'A.P.C de la commune de Bougara, se retrouve sous une sérieuse menace de l'article 43 du code communal 06/01 qui stipule que tout élu poursuivi par la justice, est automatiquement évincé de son poste jusqu'à ce qu'il soit innocenté. Cependant l'application de cette loi, ne figure pas au menu des préoccupations de la direction de la règlementation et de l'administration générale et peut-être l'attente de la dissolution des assemblées populaires communales, serait salutaire à certains cercles ayant pignon sur rue. Pour l'heure, l'assemblée populaire communale de la commune de Bougara, qui relève de la wilaya de Tiaret, se trouve à la croisée des chemins.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.