Ligne ferroviaire Saïda-Tiaret-Tissemsilt : Le projet sera-t-il livré cette année ?    Belmadi s'exprime sur l'avenir de Guardiola avec Man City    Inter Milan-Milan AC : Les compositions probables    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Charfi répond aux «petits» partis    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    Inquiétudes sur l'offre et le prix des viandes    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    L'Entente face au révélateur Médéen    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Le monde en bref...    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Paroles d'un porte-parole    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Hadjer Ben Boubakeur. Chercheuse en musicologie : «C'était risqué pour le régime algérien de contrecarrer la musique hirakiste»    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    «Salaire dérisoire» et «prime Covid-19 non perçue»: Protestation des communaux devant le siège de l'APC    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Le nouveau directeur de l'éducation installé    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EN VUE DE VENIR A BOUT DE CETTE PANDEMIE : L'Algérie appelle la communauté internationale à l'entraide
Publié dans Réflexion le 05 - 12 - 2020

L'Algérie appelle la communauté internationale à l'entraide et à la promotion du travail multilatéral en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées (Djerad) Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a appelé la communauté internationale à l'union, à l'entraide et à la promotion du travail multilatéral dans le cadre d'un partenariat mondial renforcé, revitalisé et inclusif en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées.
Dans une allocution prononcée par visioconférence devant la Session extraordinaire de l'Assemblée Générale des Nations Unies sur la lutte contre la pandémie Covid-19, M. Djerad a indiqué que « La nature et l'impact de cette tragédie mondiale, qui n'a épargné aucun pays, exige de nous, tous, union et entraide afin de favoriser, rapidement, une solution globale et coordonnée permettant à l'ensemble des Etats de garantir à leurs citoyens une prise en charge sanitaire adéquate, ajoutant que « nous sommes tous conscients de la gravité de la situation et de ses retombées sur les acquis de nos peuples ». Après avoir rappelé que la « gravité de la situation actuelle que traverse nos peuples requiert la mobilisation de tous, la conjugaison des efforts et la promotion du travail multilatéral dans le cadre d'un partenariat mondial renforcé, revitalisé et inclusif en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées », le Premier ministre a affirmé que « la garantie d'un accès rapide et équitable de l'ensemble des Etats et peuples au vaccin sera probablement le premier défi qu'il nous faudra relever pour élever la valeur de solidarité, qui s'impose aujourd'hui non seulement en tant que haute valeur humanitaire, mais en tant que nécessité impérieuse pour faire face à une menace collective, qui ne reconnait ni les frontières, ni les distinctions entre les hommes ». «En effet, cette pandémie a exacerbé la pauvreté, approfondi les inégalités et aggravé la situation des pays vulnérables, notamment africains, qui ne possèdent ni les moyens nécessaires pour atténuer les effets de la pandémie, ni la capacité de faire face aux défis qui en découlent. Des défis constituant un poids supplémentaire en plus des multiples crises auxquelles est confronté le monde, à l'instar des changements climatiques, des catastrophes naturelles, du terrorisme, des conflits armés, de l'émigration clandestine et du racisme. Une telle situation ne peut que se répercuter négativement sur le relatif progrès enregistré par ces pays dans la réalisation des objectifs du développement durable (ODD) », a-t-il soutenu. Et d'ajouter que « L'interdépendance des économies, la corrélation des situations et les politiques adoptées imposent d'accorder un intérêt particulier aux besoins des peuples démunis et marginalisés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.