Barça : Messi connait sa sanction !    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face au Portugal (26-19)    Milan AC : C'est officiel pour Mandzukic    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    Le verdict en appel de trois activistes renvoyé au 25 janvier    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Importation des véhicules neufs : Qu'est-ce qui retarde la délivrance des agréments provisoires ?    Signature d'une convention de partenariat avec l'Inapi    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    "Biden ne fera pas de bouleversements exceptionnels"    Des dizaines de victimes au Darfour-Sud    Le président Touadéra officiellement réélu en Centrafrique    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    Brahim Laâlami reste en prison    L'Algérie s'impose face à la Libye    La FAF a-t-elle enfreint le décret exécutif 15-73 ?    Des soucis pour Dumas    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Affichage d'une liste provisoire des bénéficiaires de 1 146 logements    Opération «les trottoirs pour les piétons»    Les prestations suspendues jusqu'au 8 février    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Les technologies embarquées bousculent la mécanique d'autrefois    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    OM Arzew: Le CSA, ou la source des problèmes    Mostaganem: Saisie de boissons alcoolisées, une arrestation    Le procès en appel du DG d'Ennahar reporté au 1er février    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Projet de révision de la loi électorale: Le candidat à la présidentielle doit déposer une garantie financière    La solidarité ne va qu'aux nécessiteux    MC Alger: L'appétit vient en mangeant    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    Lettre à une jeune étudiante    Restauration de la mosquée du Pacha: Lancement des travaux le mois de mai prochain    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La communauté algérienne à l'étranger aux urnes : Affluence dans les bureaux de vote
Publié dans Réflexion le 06 - 04 - 2009

Les membres de la communauté algérienne établis à l'étranger ont commencé à voter samedi pour choisir un des six candidats en lice pour la présidence de la République. Près de 950.000 ressortissants en âge de voter, vivant dans le vieux continent, dans les pays du monde arabe, en Afrique ou sur le continent Nord-américain, sont concernés par ce scrutin qui se poursuivra jusqu'a jeudi prochain
Toutes les dispositions et conditions ont été réunies par les chancelleries algériennes pour en faire un rendez-vous réussi. Les Algériens de France inscrits sur les listes électorales et dont le nombre s'élève à 776.218 électeurs ont été très nombreux à se diriger vers les 134 bureaux et circonscriptions de vote retenus pour la circonstance.
A Paris, qui compte 73.873 électeurs, l'affluence a été qualifiée au premier jour du vote d'"importante" et évoluant "au même rythme, sinon plus, que lors de la présidentielle de 2004", a-ton fait remarquer.
Une dizaine de femmes arborant l'emblème national posent devant les caméras de télévision dans un des centres de vote de Paris, en poussant des youyous, alors que d'autres scandent "Vive l'Algérie".
Très nombreux étaient également les ressortissants à se diriger vers les bureaux de vote répartis à travers le territoire français, comme ceux de Nantes, Marseille, Lyon, Metz, et Lille.
"Je suis encore Algérien et l'Algérie est toujours mon pays", a martelé un septuagénaire dans un bureau de vote à Nantes.
"Je vote pour que ça change, pour participer, pour dire que j'existe.
Je vote donc j'existe", commente un autre électeur, à sa façon, ajoutant que l'immigration "attend beaucoup de ses dirigeants et en particulier du prochain président de la République".
En Espagne voisine, 16.000 Algériens doivent également se prononcer.
La veille, une simulation de vote avait été organisée dans la représentation diplomatique, en présence de l'ambassadeur d'Algérie en Espagne, M. Mohamed Hanneche, pour apporter les dernières retouches à l'organisation matérielle et humaine liées à la réussite de cette importante échéance électorale.
Pour ce scrutin, qui doit se poursuivre jusqu'au 9 avril, l'administration consulaire a opté pour un nouveau dispositif organisationnel afin de rapprocher au maximum l'urne des électeurs en ouvrant, pour la circonscription électorale de Madrid, deux bureaux fixes à Logro et Pampelune (Nord) et deux autres itinérants à Vitoria (Pays basque) et Burgos.
"Cette délocalisation des bureaux de vote a été rendue nécessaire afin d'éviter aux résidents dans les régions éloignées les servitudes des déplacements éprouvants", a-t-on expliqué.
A Madrid, le nombre des inscrits sur la liste électorale s'élève à 5.550 électeurs.
Dans la circonscription électorale d'Alicante, de loin la plus importante en terme de concentration des ressortissants algériens avec près de 11.000
inscrits, le même schéma organisationnel a été mis en place avec l'ouverture de cinq bureaux de vote fixes à Alicante, Valence, Barcelone, Saragosse et Séville, ainsi que deux autres itinérants à Murcie et Palma de Majorque (Baléares).
Au Royaume Uni et en République d'Irlande, le vote a commencé au bureau central de Londres.
Vingt mille personnes sont inscrites sur les listes électorales mises à jour par les services du consulat d'Algérie à Londres, à la faveur de la dernière révision de ces listes.
Les bureaux de Belfast, Birmingham, Cardiff, Glasgow, Manchester et Dublin (Irlande) ouvriront dimanche.
Les Algériens résidant en Belgique et au Luxembourg, au nombre de 14.748 électeurs, ont également commencé, samedi, à exprimer leur choix du futur président de la République.
Ces électeurs sont repartis à travers cinq bureaux de vote. Il s'agit, entre autres, de ceux de Bruxelles, avec 5443 électeurs, Gand (1811 électeurs),
Liège (1667) et Charleroi (3536 électeurs).
Le scrutin a aussi débuté pour la communauté algérienne établie au Maroc (11.108 électeurs), en Tunisie avec 19 .500 inscrits et en Cisjordanie
(Palestine) avec 45 électeurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.