Man Utd : Fernandes répond à Klopp    Liverpool : Salah respecte les décisions de son coach    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La communauté algérienne en Europe au rendez-vous
Madrid, Genève, Bruxelles, Moscou, Lisbonne ….
Publié dans La Tribune le 10 - 04 - 2009


Synthèse de Moumene Belghoul
Comme à son habitude quant il s'agit de la mère patrie, la communauté algérienne en Europe a été encore au rendez-vous. Pour le scrutin présidentiel, les principales capitales du Vieux Continent ont vu une participation massive des Algériens dans les bureaux de vote. En Belgique et dans le grand-duché de Luxembourg, une bonne influence a été enregistrée dans les cinq bureaux ouverts depuis samedi dans cinq villes à forte concentration de la communauté nationale. Afin de faciliter le déplacement des électeurs du Luxembourg devant voter à Bruxelles, le consulat général a mis des bus à leur disposition. Les 14 748 inscrits étaient appelés à accomplir leur devoir dans cinq bureaux fixes répartis dans les cinq principales villes où la communauté est concentrée (Bruxelles, Gand, Liège, Mons-Colfontaine et Charleroi). Au Royaume-Uni et en République d'Irlande, la communauté a voté dans le bureau central de Londres. Les bureaux de Belfast, de Birmingham, de Cardiff, de Glasgow, de Manchester et de Dublin (Irlande) ont ouvert dès dimanche dernier. Le bureau central de vote de Londres a connu une affluence considérable dès son ouverture samedi, marquant le début des opérations de vote. Le bureau central de vote de Londres concerne plus de la moitié de la communauté algérienne vivant au Royaume-Uni. La plupart des ressortissants algériens qui ont glissé leur bulletin dans l'urne ont lié l'accomplissement de leur devoir électoral à «la nécessité de recouvrer la paix et la stabilité et de favoriser l'entraide et la fraternité entre l'ensemble des Algériens». L'affluence des électeurs a connu un rythme croissant, puisque les membres inscrits de la communauté vivant au Royaume-Uni et
en République d'Irlande s'élève à près de 20 000, notamment avec l'ouverture des bureaux de Belfast, de Cardiff, de Manchester et de Dublin (Irlande). La représentation diplomatique algérienne à Londres a mobilisé tous les moyens nécessaires pour assurer la plus large participation notamment en rapprochant les bureaux de vote des lieux de résidence et aussi grâce aux actions de sensibilisation et de proximité menées en leur direction.
L'Espagne n'était pas en reste à travers l'ensemble des bureaux de vote où plus de 16 000 électeurs sont inscrits. Il y avait affluence dans les bureaux relevant de la circonscription d'Alicante et de nombreux électeurs ont formé de longues files, notamment à Murcie dans le sud de l'Espagne pour pouvoir accomplir leur devoir civique. Pour ce scrutin, l'administration consulaire a opté pour un
nouveau dispositif organisationnel afin de rapprocher au maximum l'urne des électeurs en ouvrant, pour la circonscription électorale de Madrid, deux bureaux fixes à Logroño et Pampelune (Nord) et deux autres itinérants à Vitoria (Pays basque) et Burgos. à Madrid, le nombre des inscrits sur la liste électorale s'élève à 5 550 électeurs. Dans la circonscription d'Alicante, de loin la plus importante en termes de concentration des Algériens avec près de 11 000 inscrits, le même schéma a été mis en place avec l'ouverture de cinq bureaux de vote fixes à Alicante, Valence, Barcelone, Saragosse et Séville, ainsi que deux autres itinérants à Murcie et Palma de Majorque (Baléares). La participation de la communauté algérienne établie en Espagne a été «bonne», ont indiqué les services de
l'ambassade d'Algérie à Madrid et du consulat à Alicante. Cet engouement s'explique par deux aspects : l'implication active du mouvement associatif et l'ouverture de bureaux de vote dans des régions éloignées comme les îles Canaries ou les îles Baléares.
Les Algériens résidant dans la capitale russe ont également été nombreux à se rendre au bureau de vote ouvert au siège de
l'ambassade d'Algérie à Moscou. C'est dans une atmosphère bon enfant et de retrouvailles que ces derniers ont voté et les discussions parfois très animées, voire passionnées, étaient essentiellement centrées sur l'importance de cette échéance et les programmes et promesses des six candidats en lice. Les Algériens vivant en Suisse étaient aussi nombreux à se rendre aux urnes. Dans la capitale du canton genevois, par exemple, la navette mise en place par le consulat pour faciliter les déplacements vers le bureau de vote installé dans les locaux de la représentation diplomatique, a acheminé jusqu'à la dernière heure des électeurs. La superbe demeure suisse classée qui abrite le consulat, tout au bord du lac Léman, a été spécialement aménagée pour accueillir les électeurs dans les meilleures conditions. Dans les jardins, une tente spacieuse a été dressée, permettant aux votants de patienter en prenant un
rafraîchissement, rapporte l'APS. Le scrutin offre même l'occasion à de nombreux Algériens résidant à Genève et qui ne s'étaient pas rencontrés depuis longtemps en raison decontraintes professionnelles ou autres, de se retrouver pour deviser quelques instants et
évoquer, surtout, le pays et l'élection. Plus de 9 600 Algériens, dont près de 5 867 sont inscrits sur les listes électorales, résident en Suisse où 6 bureaux de vote ont été ouverts à Genève, Neuchâtel, Berne, Bâle, Lausanne et Zurich. Enfin, la petite communauté
algérienne établie au Portugal a voté dans de «très bonnes conditions» et l'affluence «n'a pas cessé» depuis l'ouverture, samedi, du seul bureau de vote installé à l'ambassade d'Algérie à Lisbonne. «Le bureau, qui couvre le Portugal continental, les Açores et l'île de Madère, a connu une grande affluence et, malgré la dispersion de nos ressortissants dans ce pays, nombreux ont été les électeurs à avoir effectué de longs trajets pour accomplir leur devoir civique», a indiqué l'ambassade.
Les électeurs ont créé une ambiance si particulière des grandes occasions où toutes les discussions, parfois passionnées, tournaient autour des enjeux et de l'importance de cette échéance électorale rapporte l'APS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.