Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines à Farsia et Houza    JM-Oran-2022/ Boxe (tirage au sort) : les Algériens fixés sur leurs adversaires    Le nouveau code administratif assure plus de souplesse dans l'application des décisions de justice    Le parti "Jil Jadid" tient son 2e congrès national    Arrivée du vice-président turc Fuat Oktay    Championnat national de natation du personnel de l'administration pénitentiaire: Mourad Kessab et Meroua Mahieddine sacrés    JM Oran-2022: Oran vit au rythme des journées nationales du théâtre de rue    Maroc/Espagne : appels à une enquête indépendante après le drame migratoire de Melilla    Manchester City va frapper un joli coup avec Kalvin Phillips    Les Douanes lancent une campagne de sensibilisation aux dangers de la drogue    JM Oran-2022/Cérémonie: que la fête commence    JM-Oran-2022 : la lutte algérienne ambitionne de faire mieux que la précédente édition à Tarragone    Lamamra reçoit à Oran le SG de l'Union pour la Méditerranée    Le Milan AC cherche à recruter Hakim Ziyech    Canicule annoncée, dimanche et lundi, sur des wilayas de l'Est du pays    Port d'Alger: hausse de 18% des conteneurs à l'export durant le 1er trimestre 2022    JM-Oran-2022: 21 artistes participent à l'édition spéciale du Festival de la chanson du Raï à Oran    22e Festival culturel européen : le duo portugais,"Senza" enchante le public algérois    Des rêves et des tabous    Hommage à Shirine Abou Aklah    Covid-19: Du nouveau pour les billets non utilisés d'Air Algérie    El Tarf: Les maires achèvent leur cycle de formation    Tlemcen: Mouton de l'Aïd : tout le monde se plaint!    Les communes dispensées de la gestion des écoles    L'UGCAA sensibilise à J-1 des Jeux méditerranéens: Des brigades mobiles pour le contrôle des taxis et des bus    La corruption, la triche et la lèche    Tebboune inaugure plusieurs projets à Oran: Levée définitive des obstacles bureaucratiques    L'Ukraine et les limites de l'Union européenne    Sur les traces de la nostalgie olympique    Enjeux politiques et économiques    La radieuse sur son 31    Le FMI doit tenir compte de l'impact social des réformes    Les économies africaines gardent leur optimisme    «Je ne pardonnerai à personne»    Le Code d'investissement adopté ce lundi    Honneur aux jeunes compétences    La sécurité sera au rendez-vous    Plan de circulation spécial et du cinéma partout...    Sortie de 6 promotions    «C'est un des leviers de la souveraineté nationale!»    Un potentiel mal exploité    Deux festivals et deux salons du livre    «Il faut revenir à la formation»    Cinéma à l'affiche    Sortie de 8 promotions des officiers de la Gendarmerie nationale à l'ESGN de Zeralda    Notre mère l'Afrique !    Bons mots et cruelles vérités    Tebboune installe le Conseil supérieur de la jeunesse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les habitants des localités Est demandent des abris-bus
Publié dans La Voix de l'Oranie le 02 - 07 - 2009

L'indisponibilité des abris-bus dans plusieurs localités Est de la wilaya d'Oran, dont Hassi Bounif, Hassi Ameur, Chahid Mahmoud et Hassi Mefsoukh, suscite l'indignation des habitants, notamment les malades parmi eux et les personnes âgées qui endurent de longues heures d'attente sous le soleil de l'été, et les intempéries pour le reste de l'année.
«Nous passons de longues heures à attendre, debout, l'arrivée du bus avec cette chaleur qui nous exténue et épuise toutes nos énergies. Les vieux et les personnes malades s'assoient par terre tout en essayant de ne pas trop s'exposer au soleil faisant usage de morceaux de carton en guise de couvre-chef. Pendant les fortes précipitations en hiver, nous nous bousculons pour nous trouver un petit refuge à l'intérieur des locaux commerciaux installés dans le périmètre des stations de bus», dira Baghridi Ibrahim, un habitant du quartier Chahid Mahmoud.
Quant à Houari Faycal, il dira: «Les trottoirs sont trop étroits et débordent des usagers des transports en commun qui attendent. Cela contraint des dizaines personnes à attendre le bus au milieu de la chaussée, ce qui les expose à des risques réels d'accidents. Je tiens à souligner que les pickpockets saisissent ces occasions de rassemblements désordonnés pour commettre leurs délits».
Pour sa part, le dénommé Harti Abdellah dira: «Les habitants de ces localités Est d'Oran, notamment Hassi Mefsoukh, souffrent énormément de l'absence des abris-bus. C'est une situation insupportable, voire inadmissible. Je lance un appel aux autorités locales pour que nos quartiers soient dotés d'abris-bus munis de bancs, comme c'est le cas dans la majorités des quartiers de la ville d'Oran».
Face à cette préoccupation, l'un des responsables de la commune de Hassi Bounif fait savoir: «Nous avons réalisé une station pour les bus assurant les liaisons avec les localités Est d'Oran, dont Benfréha, Boufatis, Gdyel et Hassi Ben Okba. Pour le reste des lignes qui desservent l'USTO, El Hamri et Bir El Djir, la commune est sur le point d'étudier la possibilité de les doter d'une station en fonction de ses capacités financières».
Quant au premier vice-président de Hassi Mefsoukh, il dira: «Nous avons déjà réalisé deux abris-bus équipés répondant aux besoins des usagers de transports en commun. Nous savons que ce nombre reste insuffisant, mais, pour le moment, nous n'avons pas les moyens pour faire plus… Je tiens à vous faire savoir que le total du budget de notre commune ne dépasse pas les 600 millions de centimes. Nous allons faire de notre mieux pour répondre aux besoins de notre population par rapport à cette question».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.