Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Nice : Atal et Gouiri titulaires face au PSG    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Tebboune installe une commission pour l'amender    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Liberté de dire. Toujours !    Les partis privés de subventions de l'Etat    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    Ce que prévoit la note du MJS    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    6 décès et 210 nouveaux cas en 24 heures    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Le numérique, un geste barrière efficace ?    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Tlemcen: Une question de conformité    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommes et femmes, chômeurs et issus de milieu défavorisé
Ils sont une trentaine à se donner la mort chaque mois
Publié dans La Voix de l'Oranie le 01 - 08 - 2010

S'il existe un phénomène qui touche de plein fouet la société algérienne, il ne s'agir que celui qui a trait au suicide. Les chiffres sont là l'attester, mais aussi et surtout inciter les pouvoirs publics à s'y intéresser de près car il connaît une évolution inquiétante.
Le fléau touche principalement la catégorie la plus fragile, des jeunes âgés de 18 à 30 ans, généralement sans profession. Selon notre confrère Liberté, 28 Algériens se suicident chaque mois et la plupart d'entre eux sont des chômeurs. La Kabylie demeure la région la plus touchée. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, 29 cas ont été enregistrés durant ce premier semestre, suivie de Bejaia avec 13 cas, Bouira et Alger avec 12 suicides, talonnées avec 8 cas par les wilayas de Mascara et de Souk Ahras. A Oran, 6 cas ont été enregistrés et 5 dans les wilayas de Médéa et Jijel. Tlemcen ferme la marche avec 4 cas. S'agissant des tentatives, le classement de la Gendarmerie nationale confirme la première place pour la wilaya de Tiaret avec 38 tentatives, suivie de Mascara avec 21 tentatives, Oum El-Bouaghi et Béjaïa avec 19 cas, Bouira et Bordj Bou-Arréridj avec 12 cas et à des degrés moindres Sétif, Tébessa, Skikda, Souk-Ahras. Si les causes demeurent souvent insondables; les méthodes, par contre, sont connues. Les candidats ont souvent recours à l'arme à feu, la pendaison, l'absorption de produits caustiques, et l'immolation par le feu. Les mineurs se donnent la mort à cause de conflits au sein de la famille, la maltraitance, la démission des parents et l'échec scolaire. Sur les 164 cas de suicide enregistrés durant le premier semestre, 154 sont des personnes majeures. Les hommes sont au nombre de 120 contre 44 femmes. Parmi ce chiffre, 10 sont des mineurs.
Les tentatives de suicide, qui constituent selon les psychologues un signe de détresse et un appel à l'aide, sont encore plus nombreuses que les suicides qui aboutissent. Elles totalisent 274 tentatives. L'étude de la gendarmerie fait ressortir que “les femmes ont été beaucoup plus nombreuses à tenter de se suicider, avec 196 tentatives contre 78 pour les hommes”. Par tranche d'âge, 149 tentatives ont été recensées parmi les 18-30 ans. Les mineurs qui ont tenté de mettre fin à leurs jours sont au nombre 47 (moins de 18 ans). Le phénomène touche particulièrement les couches défavorisées. Les troubles psychiques, les dépressions nerveuses, les problèmes familiaux, le désespoir et les problèmes sociaux en sont les principales causes. Les chômeurs arrivent en tête du classement du nombre de suicidés avec 100 cas et 206 tentatives de suicide durant ces 6 premiers mois de l'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.