L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Euro 2020 : Sonné, le Danemark chute face à la Finlande    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Un vendredi calme sans Hirak    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Touaregs du Tassili saluent les nouvelles réformes annoncées par le président Bouteflika
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 04 - 2011

Des chefs de tribus touaregs des Ajjer (Tassili) ont salué les nouvelles réformes annoncées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika dans son discours à la Nation, ainsi que les efforts déployés par l'Etat en faveur du développement des régions du Sud du pays. "Nous appuyons le contenu du discours du Président Bouteflika et saluons toutes les réalisations qui ont vu le jour sous sa bonne gouvernance des affaires du pays, tout en lui tendant la main pour raffermir les liens d'amour, de fraternité et pour défendre l'unité du territoire national", affirment-ils dans une motion de soutien parvenue dimanche à l'APS. Les signataires ont déclaré "défendre" également les "acquis de la Révolution du 1er novembre 1954 et poursuivre l'effort d'édification entamé lors de la dernière décennie''.
Tout en se "félicitant du retour de la sécurité et de la stabilité à travers l'ensemble du territoire national", les chefs de tribus ont appelé au resserrement de l'unité nationale pour "préserver cet acquis et se dresser contre tous ceux qui tentent d'y porter atteinte et déjouer leurs desseins visant à semer le doute parmi les citoyens''.
Dans ce contexte, ils ont dénoncé "fermement" les propos tenus par "certains individus s'autoproclamant représentants de leur région". "Nous connaissons parfaitement qui ils sont, leur origine et les desseins de leur campagne contre les meilleurs fils de la région des Ajjer fidèle aux principes de la Révolution du 1er novembre 1954'', ont-ils affirmé.
Un notable de la tribu de Kel Ghazi, Mehdi Aksour, a indiqué à l'APS ''qu'aucune personne ne peut influer sur le choix de notre décision, nous voulons la stabilité et la sécurité de notre région et du pays". Ce notable réagissait ainsi à des propos de personnalités locales sur la représentation de la région lors de la rencontre tenue le 26 mars dernier entre le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia et des notables du Sud du pays.
De son coté, le représentant de la région des Ajjer, Malakh Abdelkader a affirmé : ''nous devons oeuvrer avec la population des autres localités de la wilaya (Oued Semen, In Amenas, Tin Fouyé Tabenkort et Bordj Omar Idris), pour garantir la stabilité et apaiser les esprits des populations de la région en cette période de crise libyenne".
''Notre objectif est d'unifier les rangs tout en informant les Touaregs des zones frontalières de Tarat, Tinalkoum et Debdeb, ainsi que ceux des des localités éloignées sur les efforts déployés par l'Etat dans les domaines socio-économiques", a-t-il précisé.
Le même représentant touareg a estimé, par ailleurs, que les frontières avec les pays du Sahel nécessitent une "vigilance accrue", soulignant que les Touaregs des Ajjer et de l'Ahaggar "ont convenu de relever, en commun, tous les défis dans la région''.
Pour sa part, El Hadj Touahria Naimi Ben Hama, 70 ans, né à Tarat (Illizi), une personnalité influente en milieu touareg, a affirmé que Malakh Abdelkader et Benabdelhakem Benkoussa, qui ont pris part à la rencontre avec le ministre de l'Intérieur, "sont le choix décidé par les touaregs du Tassili Ajjer, et ont toute notre confiance ainsi que celle de l'Etat pour l'intérêt de la région et du pays".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.