Le Bouclier de l'UNOA décerné au Président de la République    Le secteur de la communication œuvre à améliorer la communication institutionnelle    Les pouvoirs publics s'emploient à créer un climat attractif pour l'investissement empreint de confiance    Agressions sionistes à Jénine : session à huis clos au Conseil de sécurité de l'ONU    L'Algérie condamne le massacre commis par l'armée d'occupation sioniste dans le camp de Jénine    CHAN-2022 (1/4 de finales) : "Il faut être fort pour battre le Ghana"    CHAN-2022 (Quarts de finale) - Algérie - Côte d'Ivoire (1-0) : Les Verts au bout du suspens    Des pluies orageuses et chutes de grêle sur le Nord du pays jusqu'à samedi    Décès du moudjahid Zerdoumi Salah: M. Rebiga présente ses condoléances    Grève des services d'assistance à l'aéroport de Milan: le vol d'Air Algérie pourrait connaitre des perturbations vendredi    CHAN 2022/quarts de finale: Sénégal- Mauritanie: "Nous sommes déterminés à gagner"    Beni-Abbes: Merad rencontre des représentants de la société civile    El Tarf: première tranche de plus de 3 milliards DA allouée à la réalisation de 45 opérations de développement    Des cartes prépayées pour acquérir les produits Naftal en mars prochain    Biskra: Belmehdi présente ses condoléances à la famille du défunt Cheikh Abdelkader Othmani    Le Chœur de l'établissement Arts et Culture chante l'Afrique    Lila Borsali présente à Alger son spectacle "La conférence des oiseaux"    Ce cancer financier qui mine l'Algérie    Maroc: appel de soutien et de solidarité pour la libération des prisonniers politiques et des journalistes    Le revers et ses travers !    Diplomatie: Intenses activités pour régler la crise libyenne    Ils seront installés par la Sonelgaz: Des détecteurs de monoxyde de carbone gratuits pour les ménages    Projet de loi sur les stupéfiants et les psychotropes: Le SNAPO se réjouit de l'aboutissement du dossier    Trois individus arrêtés pour vol de bijoux    Tlemcen: Des réaménagements pour le futur pôle urbain    Culture et savoir-vivre    Initiatives et audaces ! Le mot d'ordre du Président aux walis    Demain à 17h00: Algérie-Côte d'Ivoire: Les Verts pour un billet au carré d'as    Demain à 20h00: Sénégal-Mauritanie: Une affiche alléchante    Moi, Roberte Thuveny et le rêve algérien de mon père    DE L'ESPRIT TRIBAL    Conseil des ministres: Trafic des psychotropes et asphyxie au monoxyde de carbone au menu    Pure idiotie    Maroc-Israël: Les manœuvres et le chantage de Rabat    Tlemcen: Le tribunal de commerce spécialisé et son président installés    Algérie, France et l'atout de savoir s'écouter    A toutes fins utiles    L'Algérie affrontera la Côte d'Ivoire en quarts de finale    Trafic difficile sur plusieurs axes routiers    Mise en garde de la Protection civile et du ministère de la Santé    Comment comprendre et faire comprendre le football    Le Général d'Armée Chanegriha en visite officielle en France    Le Président Tebboune réserve un accueil solennel à la présidente du Conseil des ministres italien    Le Burkina Faso demande le départ des troupes françaises dans un délai d'un mois    Une ONG marocaine salue l'adoption d'une résolution sur la liberté de la presse au royaume    Ouargla Pour le développement    Fatima-Zohra Hadj Ahmed expose ses photographies de La Casbah    Visite des monuments et sites archéologiques d'Annaba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cheikh Abderrahmane Chibane : un éminent savant qui a voué sa vie à l'Islam et à l'Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 08 - 2011

ALGER - Cheikh Abderrahmane Chibane, décédé vendredi à l'âge de 93 ans, est un éminent savant qui a voué toute sa vie à l'Islam et à l'Algérie, témoignent ceux qui l'ont connu au sein de l'association des Oulémas musulmans algériens.
"Feu Abderrahmane Chibane était un grand savant qui œuvrait au rayonnement de l'Islam.
Il était également un penseur et un homme de lettres", a indiqué à l'APS cheikh Mohamed Mkerkeb, membre du bureau national de l'association des Oulémas musulmans algériens, lors d'une cérémonie en hommage au défunt à Alger, en présence de personnalités politiques, religieuses et du monde de la culture, ainsi que de ses compagnons et proches.
"Durant sa présidence de l'association, il a renforcé le rôle de cette institution dans l'enseignement des préceptes de l'Islam et ses nobles valeurs de paix, de tolérance, de générosité et d'abnégation", a-t-il dit. "Tous ceux qui ont connu le regretté Abderrahmane Chibane auront toujours en mémoire un homme plein de qualités et entièrement dévoué à l'Algérie", a-t-il ajouté.
Son frère Said évoque, lui aussi, un homme "qui a consacré sa vie à la religion et à la science, qui était habité par l'amour de l'Algérie et qui s'intéressait beaucoup à l'avenir des jeunes générations".
Cheikh Abderrahmane Chibane est décédé vendredi à l'aube à l'âge de 93 ans des suites d'une longue maladie.
Le défunt sera inhumé cet après-midi au cimetière de son village natal de Chorfa, daïra de M'chedallah, wilaya de Bouira.
Né le 23 février 1918, elève de cheikh Abdelhamid Ben Badis à l'école de l'association des Oulémas, Abderrahmane Chibane a obtenu le diplôme de l'université Zeitouna de Tunis en 1947.
Le défunt a enseigné la littérature arabe à l'institut Abdelhamid Ben Badis de Constantine, au sein duquel il était considéré comme l'un des meilleurs enseignants au regard de la richesse de ses connaissances.
Membre très actif de l'association des Oulémas musulmans algériens, Abderrahmane Chibane, outre les articles qu'il publiait régulièrement dans le journal "Al Bassaer" depuis les années 40, écrivait dans plusieurs autres publications de l'époque telles que "Annadjah", "El Manar" et "Echou'la".
Le défunt a été aussi un membre fondateur de l'académie internationale de théologie islamique et a contribué à la création de l'institut des sciences islamiques d'Alger.
Décès de cheikh Abderrahamane Chibane
ALGER - Le président de l'association des Oulémas musulmans algériens, cheikh Abderrahmane Chibane, est décédé vendredi à l'aube à l'âge de 93 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.
Le défunt sera inhumé cet après-midi, après la prière du vendredi, au cimetière de son village natal de Chorfa, daïra de M'chedallah, wilaya de Bouira.
La dépouille du défunt avait été exposée dans la matinée au siège de l'association des Oulémas musulmans algériens à Alger où un dernier hommage lui avait été rendu avant son inhumation.
A la suite à cette douloureuse disparition, le chef de cabinet au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Mahmoud Zouaï, a indiqué que le défunt était un homme dont la vie était "entièrement consacrée au service de l'Algérie, de la langue arabe et de l'Islam".
"Cheikh Abderramane Chibane était un véritable père pour ses collaborateurs durant la période (1980-1986) où il avait assumé les fonctions de ministre des Affaires religieuses", a-t-il témoigné.
Né le 23 février 1918 à Chorfa (Bouira), Abderramane Chibane a voué sa vie à l'enseignement des préceptes de l'Islam et des nobles idéaux prônés par cette religion. Elève de cheikh Abdelhamid Ben Badis à l'école de l'association des Oulémas, Abderrahmane Chibane a obtenu le diplôme de l'université Zeitouna de Tunis en 1947.
Le défunt a enseigné la littérature arabe à l'institut Abdelahamid Ben Badis de Constantine, au sein duquel il était considéré comme l'un des meilleurs enseignants au regard de la richesse de ses connaissances.
Membre très actif de l'association des Oulémas musulmans algériens, Abderrahmane Chibane, outre les articles qu'il publiait régulièrement dans le journal "Al Bassaer" depuis les années 40, écrivait dans plusieurs autres publications de l'époque telles que "Annadjah", "El Manar" et "Echou'la".
Le défunt a été aussi un membre fondateur de l'académie internationale de théologie islamique et contribué à la création de l'institut des sciences islamiques d'Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.