Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tipasa : plus de 600 hectares de forêts ravagés par les feux en 4 jours
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 09 - 2012

Plus de 600 hectares de surfaces forestières ont été ravagés par les feux en quatre jours à Tipasa, particulièrement dans la région de Chenoua, selon un bilan définitif communiqué mercredi par la Protection civile de la wilaya.
Les unités de la Protection civile de la wilaya sont intervenues pour l'extinction de pas moins de 27 incendies, signalés du 21 au 24 septembre courant, au niveau des forêts de Tipasa, Cherchell, Sidi Amar, Gouraya, Hadjout et Damous où les estimations de ce corps avaient prévu une perte globale de plus de 300 hectares de couvert végétal, indique-t-on.
Le bilan établi en coordination avec les services des forêts fait, quant à lui, état d'une perte végétale estimée à pas moins de 620 ha (entre pin d'Alep, maquis et broussailles), en plus de 2000 bottes de foin, 300 arbres fruitiers et deux hectares de fourrages et de foins.
Le plus gros des dégâts a été enregistré dans les forêts du mont Chenoua, théâtre de sept incendies à l'origine de la perte d'une surface de 500 ha de pin d'Alep et de maquis, dont 450 ha dans la seule région des Douars Benaouda et Merabet, mais aussi dans les forêts El Beldj et Chedjar, de même que le massif forestier mitoyen au centre de l'inspection maritime.
Dans la région de Cherchell (22 km à l'est de Tipasa), les flammes ont consumé une surface végétale de 75 ha, dont 70 dans la seule forêt du Douar Bouaichine.
Aucune perte en vie humaine n'a heureusement été déplorée dans ces incendies, durant lesquels les éléments de la Protection civile ont fait preuve "d'une grande maîtrise et d'un professionnalisme à toute épreuve, grâce à une armada de plus de 150 agents et 13 camions anti-incendie, mis en place au lendemain de l'installation de la cellule de crise, chargée du suivi du développement de ces incendies depuis leur déclaration vendredi dernier", signale-t-on.
Sept personnes atteintes d'asphyxie à cause des fumées denses au niveau des forêts d'El Beldj et Hamdania ont été évacuées vers l'hôpital de Tipasa, selon le même bilan.
La hausse du mercure ayant atteint les 40 degrés, vendredi dernier, conjuguée à des vents forts et chauds seraient parmi les facteurs à l'origine de la propagation de ces incendies d'une région à une autre, estime-t-on de même source qui signale toutefois l'ouverture d'une enquête par la Gendarmerie nationale pour en déterminer les causes exactes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.