Le prix du masque ne "doit pas dépasser 15 dinars"    Débats sur fond de crise politico-sanitaire    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    8 nouveaux décés, les contaminations en hausse    3 candidats pour le poste de SG du FLN    Le journaliste Sofiane Merakchi quitte la prison    Le Maroc construit une base militaire à 1 kilomètre de la frontière avec l'Algérie    Covid19: commercialisation de masques à un prix ne dépassant pas 30 DA    PLFC 2020: mobiliser tous les moyens pour couvrir les dépenses supplémentaires    Le Général-major Said Chanegriha présidera mercredi un colloque sur le Covid-19    L'UA attachée au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Afrique-Covid19: l'ONU appelle au respect des pratiques démocratiques    Foot/Enregistrement sonore: la Fifa n'aura pas à s'impliquer directement    TRIBUNAL DE BOUMERDES : Le procès d'Abdelghani Hamel reporté au 2 juin    ASL AIRLINES FRANCE : Programmation de 5 vols vers Paris à partir d'Alger    DURANT LES DEUX JOURS DE L'AID EL FITR : Rezig confirme : ‘'la permanence respectée à 99,44%''    APOCE : Le prix du masque ne doit pas dépasser 15 DA    BOUMERDES : Distribution de 100 000 masques médicaux    Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis    AIN TEMOUCHENT : 301 contraventions pour non-respect du confinement    Le ministre des Finances présente le PLFC 2020 devant l'APN    Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    Covid19: 194 nouveaux cas, 171 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Une reprise graduelle et prudente    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum de partenariat algéro-français les 28 et 29 mai à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 04 - 2013

Un forum de partenariat algéro-français, axé sur la création de partenariat industriel et commercial entre les entreprises des deux pays, se tiendra les 28 et 29 mai prochain à Alger, a-t-on appris mardi à Oran auprès des organisateurs.
Ce forum réunira 45 entreprises françaises sélectionnées parmi les secteurs ciblés autour de 120 à 150 acteurs économiques publics et privés algériens, aût-on indiqué lors d'une journée d'information, organisée à la Chambre de commerce et d'industrie (CCIO) en faveur de chefs d'entreprises algériennes.
Il sera organisé par le ministère de l'Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l'Investissement représenté par l'Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise (ANDPME) ainsi que par l'Agence pour le développement international des entreprises (UBI France).
Ce rendez-vous économique sera présidé du côté algérien par la ministre de l'Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l'Investissement, Cherif Rahmani, et du côté français par la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq.
Plusieurs secteurs sont ciblés à l'instar de l'agriculture, l'agro-alimentaire, les équipements et services pour transports, les industries et sécurité industrielle, le BTP, l'Energie, les TIC, la santé, la pharmacie et les équipements médicaux et industriels.
Quatre ateliers sectoriels seront organisés lors de cette rencontre pour débattre des problématiques du marché algérien, du BTP et des matériaux de construction", de l'industrie et équipements pharmaceutiques, de la sous-traitance automobile et la mécanique et de l'agro-industrie et le développement des filières agricoles.
Des rencontres entre chefs d'entreprises algériens et français sont également prévues et des visites sur sites seront probablement organisées.
A ce titre, le directeur général de l'ANDPME, Rachid Moussaoui a situé l'importance de telles démarches dans "le processus de concrétisation de partenariats algéro-français et l'amélioration du climat d'affaire en Algérie".
Dans le même ordre d'idées, il a exprimé son souhait de voir "plus d'ouverture à des partenariats possibles pour améliorer le rendement des entreprises algériennes et stimuler la dynamique économique".
De son côté, le directeur de la mission économique Ubifrance auprès de l'ambassade de France en Algérie, Alain Boutebel, a estimé que le but de ce forum est de "créer des partenariats entre entreprises algériennes et françaises et nouer des relations gagnant-gagnant avec des partenaires porteurs de projets, pour un meilleur rapprochement des intérêts économiques et commerciaux des entreprises des deux pays".
Faisant le bilan du précédant forum organisé en mai 2011 et qui a connu la participation de 400 entreprises algériennes et 130 entreprises françaises, il a indiqué que "plus de 50 contrats ont été signés à la faveur de 4.000 rendez-vous entre entreprises algériennes et françaises".
Pour les critères de choix des entreprises, il a souligné que la priorité sera donnée aux porteurs de projets de développement "bien finis", a-t-il dit expliquant, dans ce sens, que "toutes les études liées au projet doivent être prêtes afin d'entamer la réalisation à la faveur de probables partenariats lors du forum".
Les débats ont abordé, lors de cette journée d'information, l'application de la règle (51%-49%) et ses retombées sur ce genre de partenariat. M. Moussaoui a indiqué que "cela ne devrait pas être un problème car il existe plusieurs facilitations".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.