Rencontre, demain, des partisans d'une «transition de rupture»    Les citoyens de Haïzer réclament la libération immédiate des détenus    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    "Aucune disposition pénale ne sanctionne le port de l'emblème"    L'ordre des avocats dénonce une atteinte aux libertés    Samy Agli, nouveau président du FCE    Le P-DG de Sonelgaz rassure    Redorer le blason de l'UGTA    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Paroles de joueurs    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Deux cadors font leur entrée    Salif Sané forfait contre l'Algérie    Dziri, nouvel entraîneur    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'enfouissement montre ses limites    Alerte à la canicule    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Des apprentis artistes peintres à Dar Abdeltif    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum de partenariat algéro-français les 28 et 29 mai à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 04 - 2013

Un forum de partenariat algéro-français, axé sur la création de partenariat industriel et commercial entre les entreprises des deux pays, se tiendra les 28 et 29 mai prochain à Alger, a-t-on appris mardi à Oran auprès des organisateurs.
Ce forum réunira 45 entreprises françaises sélectionnées parmi les secteurs ciblés autour de 120 à 150 acteurs économiques publics et privés algériens, aût-on indiqué lors d'une journée d'information, organisée à la Chambre de commerce et d'industrie (CCIO) en faveur de chefs d'entreprises algériennes.
Il sera organisé par le ministère de l'Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l'Investissement représenté par l'Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise (ANDPME) ainsi que par l'Agence pour le développement international des entreprises (UBI France).
Ce rendez-vous économique sera présidé du côté algérien par la ministre de l'Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l'Investissement, Cherif Rahmani, et du côté français par la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq.
Plusieurs secteurs sont ciblés à l'instar de l'agriculture, l'agro-alimentaire, les équipements et services pour transports, les industries et sécurité industrielle, le BTP, l'Energie, les TIC, la santé, la pharmacie et les équipements médicaux et industriels.
Quatre ateliers sectoriels seront organisés lors de cette rencontre pour débattre des problématiques du marché algérien, du BTP et des matériaux de construction", de l'industrie et équipements pharmaceutiques, de la sous-traitance automobile et la mécanique et de l'agro-industrie et le développement des filières agricoles.
Des rencontres entre chefs d'entreprises algériens et français sont également prévues et des visites sur sites seront probablement organisées.
A ce titre, le directeur général de l'ANDPME, Rachid Moussaoui a situé l'importance de telles démarches dans "le processus de concrétisation de partenariats algéro-français et l'amélioration du climat d'affaire en Algérie".
Dans le même ordre d'idées, il a exprimé son souhait de voir "plus d'ouverture à des partenariats possibles pour améliorer le rendement des entreprises algériennes et stimuler la dynamique économique".
De son côté, le directeur de la mission économique Ubifrance auprès de l'ambassade de France en Algérie, Alain Boutebel, a estimé que le but de ce forum est de "créer des partenariats entre entreprises algériennes et françaises et nouer des relations gagnant-gagnant avec des partenaires porteurs de projets, pour un meilleur rapprochement des intérêts économiques et commerciaux des entreprises des deux pays".
Faisant le bilan du précédant forum organisé en mai 2011 et qui a connu la participation de 400 entreprises algériennes et 130 entreprises françaises, il a indiqué que "plus de 50 contrats ont été signés à la faveur de 4.000 rendez-vous entre entreprises algériennes et françaises".
Pour les critères de choix des entreprises, il a souligné que la priorité sera donnée aux porteurs de projets de développement "bien finis", a-t-il dit expliquant, dans ce sens, que "toutes les études liées au projet doivent être prêtes afin d'entamer la réalisation à la faveur de probables partenariats lors du forum".
Les débats ont abordé, lors de cette journée d'information, l'application de la règle (51%-49%) et ses retombées sur ce genre de partenariat. M. Moussaoui a indiqué que "cela ne devrait pas être un problème car il existe plusieurs facilitations".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.