Vers l'élection d'un autre président    17 recommandations adoptées    Plaidoyer pour une agriculture «raisonnée»    L'Américain Pompeo tente de dénouer l'affaire Khashoggi avec Riyad    TARIFS DES VEHICULES NEUFS MADE IN ALGERIA    Evolutions en profondeur    La LFP établit le calendrier de la phase aller    Les Verts mal inspirés !    Madar Holding va acquérir 67% des actions de la SSPA    Arrestation de 4 dealers dans 3 opérations différentes    Plus de 16 000 doses pour Jijel    Le chocolat peut provoquer des migraines    Alger sous le charme du classique    Nobel de la paix : mérite et contexte !    Relizane - Travaux publics : le casse-tête des délais de réalisation    Aïn El-Turck: Les demandeurs de logement reviennent à la charge    Ni rébellion ni déstabilisation    Attentat du Palais du Gouvernement: Le dossier de nouveau devant la justice    Guelma: Un 17 octobre 1961...    Saïd Bouhadja. Président de l'APN : «Ma démission a été exigée en dehors du Parlement»    Les Etats-Unis développent de nouveaux sites militaires en Europe    Brèves…    Une poudrière sociale appelée Maroc    Les relations économiques sino-russes passent à la vitesse supérieure    Portant ratification d'accords entre l'Algérie et quatre pays : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Les investissements privés en cale sèche    L'ASMO s'apprête à revenir au stade Bouakeul, la crise financière s'amplifie    Le CR Belouizdad sanctionné d'un match à huis clos    Ligue 1 (mise à jour) : L'USMA rejoint la JSK en tête, le MCA s'offre le CSC (2-1)    Mobilis au Salon international des énergies renouvelables ERA 2018    lancement d'une nouvelle offre digitale    Exploitations agricoles: Fin 2018 dernier délai pour la conversion du droit de jouissance en droit de concession    Point focal de la mobilisation et de la vigilance    Inscriptions en Master 1 : La grogne des étudiants recalés    24 heures    Iferhounène : Les villageois protestent    «Plus de 1.500 magistrats ont été désignés pour superviser les prochaines élections»    Combiné avec munitions réelles Gaïd : Salah supervise l'exécution d'un exercice démonstratif    Risque de flux migratoires «plus inquiétants» à cause de la situation au Sahel    57ème anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961    Nouveau rebondissement    Festival international de théâtre de Béjaïa    Cheurfa N'Bahloul : Saïd Guerdi, ancien membre de l'ALN, n'est plus    Bataille de Tinsaouine (Yakourène) en 1959 : Le jour où deux sœurs sauvèrent un moudjahid    Les Rouge et Noir annoncent la couleur    Les verts s'inclinent à cotonou    La coalition de Merkel en plein doute    Une bande démantelée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décès de la romancière algérienne Yamina Mechakra à l'âge de 64 ans
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 05 - 2013

La romancière algérienne Yamina Mechakra est décédée dimanche à Alger à l'âge de 64 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé le ministère de la Culture.
Un dernier hommage sera rendu à la romancière lundi à partir de 11h00 au Palais de la culture où sa dépouille sera exposée, avant d'être enterrée le même jour au cimetière de Sidi Yahia à Alger, après la prière de la mi-journée.
Née dans le nord des Aurès en 1949, Yamina Mechakra était aussi docteur en psychiatrie ayant longtemps travaillé dans la proximité avec ses patients, se montrant particulièrement sensible à leur souffrance.
"La grotte éclatée", paru en 1979, est la première œuvre de Yamina Mechakra où l'auteure traite de la guerre de libération nationale en évoquant les affres de la colonisation à travers son propre vécu.
Le livre, qualifié de "poème en prose", a été Illustré par Mohamed Issiakhem et très favorablement accueilli par le célèbre écrivain et dramaturge Kateb Yacine qui l'a préfacé. Très proche de la défunte, l'auteur de "Nedjma" dira parlant d'elle : "Dans notre pays, une femme qui écrit vaut son pesant de poudre".
Evoquant l'écrivaine de son vivant à l'occasion d'un récent montage poétique intitulé "fragments de la grotte éclatée", la journaliste et actuelle chef de cabinet de la ministre de la Culture, Z'hira Yahi, dira que l'on est en présence d'une "belle femme intelligente et paresseuse car toujours dans la mémoire et le souvenir. Adorant rire, Mechakra est une véritable apparition littéraire qui s'invite à l'instant présent".
La romancière récidivera en 2000 avec "Arris", son second roman en prose, avant de produire quelques nouvelles dont le sort est moins connu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.