L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La plage de la Messida (El Kala) destination préférée des familles
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 08 - 2014

S'étirant sur une distance de 90 km, le littoral de la wilaya d'El Tarf est parsemé de plages et de criques naturelles d'une beauté saisissante, appelant à la découverte, la baignade et le repos.
Les plages d'El Kala, principalement Messida, demeure la destination familiale par excellence dans la région. L'affluence des vacanciers allant en augmentant depuis la fin du mois de ramadhan dernier, renseigne bien sur l'attraction qu'exerce ce coin féerique sur ses visiteurs, qui repartent conquis, assure-t-on à la direction locale du tourisme.
Le touriste empruntant la RN 44 reliant la wilaya d'Annaba à El Kala, est aussitôt fasciné par la mer limpide, les lacs scintillants et la forêt verdoyantes, invitant à la halte pour la contemplation et la méditation, ont confié de nombreux estivants.
Le long cortège de véhicules de toutes les immatriculations, renseigne bien sur la forte affluence de cette plage qui s'étire sur plus de trois kilomètres.
La plage est scindée en deux par un oued, elle offre un paysage panoramique exceptionnel qui justifie tout l'intérêt d'un tel déplacement, a confié Fazia, une jeune vacancière issue de Blida.
La Messida semble bien joyeuse d'accueillir "ses" baigneurs qui repartent satisfaits tout en promettant d'y revenir encore une fois. Lieu tout indiqué également pour les compétitions et rencontres sportives, cette plage abrite depuis mercredi dernier, la 10ème édition du grand prix d'été féminin auquel prennent part plus de 170 associations de promotion et de développement du sport féminin représentant différentes wilayas du pays, dont la jeune athlète Fazia qui a affirmé être ravie de redécouvrir cette plage où elle vient pour la deuxième fois.
Parmi les vacanciers, des jeunes de la République Arabe Sahraouie Démocratique séjournant, depuis le 15 juillet dernier, ils logent dans la belle auberge du lac Tonga où ils s'adonnent aux joies de la découverte de la flore et de la faune locales, le parc national d'El Kala et la zone humide protégée.
"Les jeunes sahraouis sont heureux de profiter de leur séjour sur un site aussi enchanteur, nombreuses distractions leur permettent pendant quelques semaines un quotidien difficile, a indiqué, à l'APS, la jeune Karima Saïd.
Photos souvenir immortalisant leur passage dans la région et autre échanges d'adresses et mails, font aussi partie de cette expérience, vécue notamment par Ali qui revient, depuis sept ans, en pèlerinage pour retrouver ses nombreux amis dont il a fait connaissance, a-t-il confié, ici même sur cette plage envoûtante.
Si la plage reste malgré tout un tant soit peu propre, c'est grâce aux efforts quotidiens que nous consentons nous-mêmes sur place, a-t-il ajouté en déplorant l'incivisme de certains vacanciers.
La plage Messida est parfaitement sécurisée, a tenu à souligner Rachid, un estivant heureux de constater la célérité avec laquelle son fils de quatre ans lui avait été ramené par des gendarmes après une brève disparition.
Vingt (20) autorisations d'exploitation entrant dans le cadre de la saison estivale 2014 ont été, selon notre "guide" touristique, accordées à la wilaya d'El Tarf où 15 plages ont été ouvertes à la baignade cette année.
La plage Messida, réputée pour son sable fin, peut s'enorgueillir, a-t-il ajouté, de ses diverses commodités, parking bien aménagé, sanitaires, gargotes et surtout une sécurité rassurante garantie à longueur de journée par un poste de la gendarmerie nationale, ce qui explique le rush impressionnant des touristes durant ces dernières années.
Rien que pour l'année dernière, plus de 365.000 estivants ont afflué sur les plages d'El Tarf contre près de 70.000 au mois de juillet coïncidant avec le mois de ramadhan, a-t-on encore affirmé en précisant que l'actuelle saison estivale semble bien prometteuse au regard du nombre croissant des vacanciers enregistré notamment durant les week-ends.
En dépit de ses diverses plages dont la vieille Calle ou le Cap Rosa, El Tarf ne dispose pas encore d e suffisamment de structures hôtelières et d'accueil.
Aves ses 22 hôtels dont quatre sont actuellement fermés pour des travaux de réhabilitation, ses deux auberges de Tonga et El Kala et une dizaine de forêts récréatives devant voir le jour à partir de l'été prochain, cette wilaya côtière attend, a-t-on affirmé, d'être un meilleur avenir pour le tourisme.
Les quinze d'hôtels de la ville n'arrivent pas à répondre à la demande, selon des vacanciers dont nombreux préfèrent le séjour chez l'habitant, car les prix restent au moins négociables. Le poisson est cher à El Kala où la flambée des prix de la sardine, pour ne citer que ce produit, n'encourage guère sa commercialisation, a-t-on soutenu. EL Manar, un hôtel-restaurant, situé à E Kala ville continue, tant bien mal, à drainer les touristes, allant jusqu'à fidéliser une certaine clientèle, fidélisée par la qualité du service.
Véritables havres de paix, les différentes plages d'El Kala dont El Aouinet, Montagné, El Mellah ou encore ses deux plages urbaines, la grande plage et El Mordjane, actuellement en chantier pour des travaux de réhabilitation, El Kala, avec ses longues journées estivales animées par les troupes artistiques, les échanges culturels et les festivals d'été, continue à charmer les estivants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.