Goudjil se réunit avec la délégation parlementaire devant participer aux travaux de la 145e Assemblée de l'UIP    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Timimoune: adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Un cas psychiatrique!    Défis africains de la COP 27    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Est-ce le déclic?    Deux Palestiniens tués par les sionistes près de Ramallah    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Belatoui espère un véritable départ    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La plage de la Messida (El Kala) : Destination préférée des familles
Eté
Publié dans Le Temps d'Algérie le 27 - 08 - 2014

S'étirant sur une distance de 90 km, le littoral de la wilaya d'El Tarf est parsemé de plages et de criques naturelles d'une beauté saisissante, appelant à la découverte, la baignade et le repos. Les plages d'El Kala, principalement Messida, demeure la destination familiale par excellence dans la région. L'affluence des vacanciers allant en augmentant depuis la fin du mois de ramadhan dernier, renseigne bien sur l'attraction qu'exerce ce coin féerique sur ses visiteurs, qui repartent conquis, assure-t-on à la direction locale du tourisme.
Le touriste empruntant la RN 44 reliant la wilaya d'Annaba à El Kala, est aussitôt fasciné par la mer limpide, les lacs scintillants et la forêt verdoyantes, invitant à la halte pour la contemplation et la méditation, ont confié de nombreux estivants.
Le long cortège de véhicules de toutes les immatriculations, renseigne bien sur la forte affluence de cette plage qui s'étire sur plus de trois kilomètres.
La plage est scindée en deux par un oued, elle offre un paysage panoramique exceptionnel qui justifie tout l'intérêt d'un tel déplacement, a confié Fazia, une jeune vacancière issue de Blida.
La Messida semble bien joyeuse d'accueillir "ses" baigneurs qui repartent satisfaits tout en promettant d'y revenir encore une fois. Lieu tout indiqué également pour les compétitions et rencontres sportives, cette plage abrite depuis mercredi dernier, la 10ème édition du grand prix d'été féminin auquel prennent part plus de 170 associations de promotion et de développement du sport féminin représentant différentes wilayas du pays, dont la jeune athlète Fazia qui a affirmé être ravie de redécouvrir cette plage où elle vient pour la deuxième fois.
Parmi les vacanciers, des jeunes de la République Arabe Sahraouie Démocratique séjournant, depuis le 15 juillet dernier, ils logent dans la belle auberge du lac Tonga où ils s'adonnent aux joies de la découverte de la flore et de la faune locales, le parc national d'El Kala et la zone humide protégée.
"Les jeunes sahraouis sont heureux de profiter de leur séjour sur un site aussi enchanteur, nombreuses distractions leur permettent pendant quelques semaines un quotidien difficile, a indiqué, à l'APS, la jeune Karima Saïd.
Photos souvenir immortalisant leur passage dans la région et autre échanges d'adresses et mails, font aussi partie de cette expérience, vécue notamment par Ali qui revient, depuis sept ans, en pèlerinage pour retrouver ses nombreux amis dont il a fait connaissance, a-t-il confié, ici même sur cette plage envoûtante.
Si la plage reste malgré tout un tant soit peu propre, c'est grâce aux efforts quotidiens que nous consentons nous-mêmes sur place, a-t-il ajouté en déplorant l'incivisme de certains vacanciers.
La plage Messida est parfaitement sécurisée, a tenu à souligner Rachid, un estivant heureux de constater la célérité avec laquelle son fils de quatre ans lui avait été ramené par des gendarmes après une brève disparition.
Vingt (20) autorisations d'exploitation entrant dans le cadre de la saison estivale 2014 ont été, selon notre "guide" touristique, accordées à la wilaya d'El Tarf où 15 plages ont été ouvertes à la baignade cette année.
La plage Messida, réputée pour son sable fin, peut s'enorgueillir, a-t-il ajouté, de ses diverses commodités, parking bien aménagé, sanitaires, gargotes et surtout une sécurité rassurante garantie à longueur de journée par un poste de la gendarmerie nationale, ce qui explique le rush impressionnant des touristes durant ces dernières années.
Rien que pour l'année dernière, plus de 365.000 estivants ont afflué sur les plages d'El Tarf contre près de 70.000 au mois de juillet coïncidant avec le mois de ramadhan, a-t-on encore affirmé en précisant que l'actuelle saison estivale semble bien prometteuse au regard du nombre croissant des vacanciers enregistré notamment durant les week-ends.
En dépit de ses diverses plages dont la vieille Calle ou le Cap Rosa, El Tarf ne dispose pas encore de suffisamment de structures hôtelières et d'accueil.
Aves ses 22 hôtels dont quatre sont actuellement fermés pour des travaux de réhabilitation, ses deux auberges de Tonga et El Kala et une dizaine de forêts récréatives devant voir le jour à partir de l'été prochain, cette wilaya côtière attend, a-t-on affirmé, d'être un meilleur avenir pour le tourisme.
Les quinze d'hôtels de la ville n'arrivent pas à répondre à la demande, selon des vacanciers dont nombreux préfèrent le séjour chez l'habitant, car les prix restent au moins négociables. Le poisson est cher à El Kala où la flambée des prix de la sardine, pour ne citer que ce produit, n'encourage guère sa commercialisation, a-t-on soutenu. EL Manar, un hôtel-restaurant, situé à E Kala ville continue, tant bien mal, à drainer les touristes, allant jusqu'à fidéliser une certaine clientèle, fidélisée par la qualité du service.
Véritables havres de paix, les différentes plages d'El Kala dont El Aouinet, Montagné, El Mellah ou encore ses deux plages urbaines, la grande plage et El Mordjane, actuellement en chantier pour des travaux de réhabilitation, El Kala, avec ses longues journées estivales animées par les troupes artistiques, les échanges culturels et les festivals d'été, continue à charmer les estivants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.