Le scandale de la semaine : Excès de violence sur un supporter lors du match MCA – USMBA    Nous sommes vivants    Tizi Ouzou : Mise sous tension de deux nouvelles lignes électriques    Interruption momentanée du trafic autoroutier à El Affroun et El Khemis sur l'axe Alger-Oran aujourd'hui et demain    L'opposition critique le PLF 2019 qui ne prévoit pas de mesures pour «l'amélioration de la situation économique»    En bref…    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    Moto : La «der» de Dani Pedrosa    Ligue 2 : Impérative victoire pour la JSMB    Lalmas au Top 10 des icônes oubliées du foot africain    De l'amour, de la passion et du… chocolat naturel    Azazga : Caravane de sensibilisation sur les fléaux sociaux    Alerte au massacre des renards à Mila    Tout un programme pour l'Algérie    Daïkh Miloud : Je suis né artiste peintre…    Une pièce spéciale en hommage à Abdelkader Alloula    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    «Elle devrait se développer en partenariat avec des équipementiers internationaux»    Votre week-end sportif    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    La VAR à l'algérienne : mode d'emploi    L'Arabie Saoudite tente de reprendre les choses en main    Ould-Abbès passe la main    La démission surprise d'Ould Abbès    Des chiffres qui inquiètent    Presbytie, quels sont les signes ?    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Hanoune clashe les partisans du 5e mandat    Zombies-Land !    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Tlemcen: L'alimentation en gaz naturel renforcée    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Bouteflika convoque le collège électoral    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aissa souligne l'importance de protéger la référence religieuse nationale des idées étrangères à notre société
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 06 - 2015

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa, a souligné l'impératif de protéger la référence religieuse nationale des idées étrangères à la société et de prémunir les jeunes contre les desseins idéologiques visant à les dévoyer de leur appartenance religieuse nationale.
"Les Algériens sont liés par une même référence religieuse, dont certains veulent remettre en cause les fondements, à travers une campagne idéologique visant à saper les références religieuses dans le monde arabo-musulman et à extirper les jeunes de leur appartenance religieuse et nationale pour favoriser leur adhésion à un concept religieux virtuel, à l'instar de l'organisation autoproclamée Etat islamique "EI", a souligné le ministre dans un entretien à l'APS.
"La référence religieuse algérienne demeura à jamais forte, car constituant le rempart qui protègera le pays contre les idées qui lui sont étranges", a indiqué le ministre, précisant que la force de cette référence était dans le "discours religieux modéré, clair et proche des jeunes d'une part et la pleine conscience déjà attestée des jeunes algériens à bannir ces idées étranges à la société d'autre part".
Le ministre a expliqué la force de la référence religieuse nationale par le "haut niveau de la formation dispensée au profit des Imams et des responsables en charge des mosquées, d'où la sollicitation de l'Algérie par plusieurs pays musulmans pour "former leurs Imams dans les différents instituts spécialisés dans ce domaine".
Revenant au mois de Ramadan, le ministre a précisé que la demande du ministère relative à l'accomplissement de la prière des Tarawih selon la lecture de Warche et en moyenne de deux hizb chaque nuit, visait à "perpétuer la tradition du prophète (QLSSSL) et à préserver le legs de nos aïeuls et qu'elle n'impliquait nullement une ingérence dans les affaires relatives à l'accomplissement des cultes religieux". "La majorité des Algériens ont appris la version Warche du Saint Coran", a-t-il étayé.
Le ministre a rappelé dans ce sens, l'envoi d'une caravane culturelle au profit de la communauté algérienne établie à l'étranger pour assurer l'accomplissement de la prière des Tarawih dans les meilleurs conditions, soulignant l'envoi de près de 140 encadreurs religieux en France, dont des Imams qui ont une parfaite maîtrise de la langue française et des récitants choisis lors des différents concours de psalmodie du Saint Coran.
A une question sur l'organisation par l'Algérie d'un colloque international sur l'Islam à Paris, le ministre a souligné que la question nécessitait "davantage de temps pour préparer l'évènement et inviter des personnalités capables de refléter la véritable image de l'Islam".
Pour ce qui est du Hadj, le ministre s'est dit optimiste quant à "la réussite" de son organisation cette année vu "les nouvelles mesures prises tels la location d'immeubles proches de la Mecque et le renforcement de la mission par des encadreurs supplémentaires, ainsi que l'adoption du processus électronique de réservation des chambres".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.