Man United : Solskjaer ne facilitera pas la tâche à Man City    Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Environnement: les oxydes d'azote nocifs pour le système respiratoire
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 11 - 2015

Les oxydes d'azote (NOx) polluants atmosphériques toxiques, sont des gaz d'échappement nocifs pour la santé, tandis que le dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à effet de serre, contribue au réchauffement planétaire, relèvent des ONG et experts.
Les oxydes d'azote, et en particulier le dioxyde d'azote, sont des gaz nocifs pour le système respiratoire, émis en plus grande quantité encore par les véhicules à moteurs diesel que par les motrices essences.
Historiquement, les diesel ont d'abord été mis en cause pour leurs émissions de particules, ces micro-poussières restant en suspension dans l'air, classées cancérigènes par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Sous la pression de la réglementation, des progrès ont été réalisés sur ce point mais les nouveaux filtres à particules associés à un catalyseur ont entraîné une hausse des émissions de NOx.
En outre, le dioxyde d'azote (NO2) contribue à la formation d'ozone, un autre polluant, lors de journées chaudes et ensoleillées.
Principalement formé lors des processus de combustion, dans les moteurs de voiture mais aussi les centrales électriques, c'est un "gaz irritant qui engendre une hyperactivité bronchique", rappelle le ministère français de l'écologie.
Ce gaz augmente la fréquence et l'intensité des crises d'asthme et peut favoriser des affections pulmonaires chez l'enfant.
Pour le dioxyde de carbone (CO2), c'est le premier gaz à effet de serre (environ 75%) responsable du réchauffement.
Les gaz à effet de serre captent une partie du rayonnement renvoyé par la Terre vers l'espace, un phénomène naturel qui donne à la planète son climat tempéré. Mais ces gaz augmentent fortement du fait de l'usage massif de combustibles fossiles par l'homme (charbon, pétrole, gaz naturel) créant un effet de serre aboutissant à un réchauffement inédit depuis 150 ans.
Mondialement, les transports dans leur ensemble représentent 14% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (incluant CO2 mais aussi méthane, protoxyde d'azote notamment), selon le rapport du Giec, la synthèse scientifique de référence sur le climat.
Les moteurs diesel émettent moins de CO2 par km parcouru que ceux fonctionnant à l'essence. Tout cela donne des arguments aux défenseurs des véhicules hybrides ou électriques, plus vertueux à la fois pour la pollution de l'air et le climat.
Des ONG et experts mettent en avant le fossé entre les conditions des tests d'homologation des véhicules et la conduite réelle, pour les émissions de NOx comme de CO2.
Selon l'agence française de la maîtrise de l'énergie (Ademe), les émissions moyennes de NOx pour les diesel, en situation réelle, sont d'environ 500 mg/km alors que la norme européenne Euro 5 les plafonne à 180 mg/km.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.