Real : Une relation qui se complique entre Zidane et son président ?    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Antenne de LREM à Dakhla: Le MRAP condamne une décision entérinant l'occupation du Sahara Occidental    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    La surconsommation encourage la hausse des prix    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    FAF... la mascarade continue    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    La magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    ils ont réussi à marcher    La marche de la communauté universitaire empêchée    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    Des journalistes reviennent en... autostop !    L'espoir d'une reprise    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    El Tarf: Le gaz de ville pour Oued Djenane    Ligue 2 - Groupe Centre: Six postulants au coude-à-coude    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    David Luiz sur le départ    Un ultimatum pour Cavani    Ramos positif au coronavirus    Saidal fabriquera du Levothyrox    Le complexe de l'automobile    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Massacres du 8 mai 1945: Gaïd Salah inaugure un colloque à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 05 - 2016

Le Général de Corps d'Armée, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, a inauguré lundi à Alger les travaux du colloque historique: "Victoires stratégiques de la Révolution de Novembre 1954", indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
S'inscrivant dans le cadre de la commémoration du 71ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945, le colloque est organisé par la Direction de la Communication, de l'Information et de l'Orientation de l'Etat-major de l'ANP et abrité par le Cercle National de l'Armée.
Y ont pris part, outre le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni et celui de la Communication, Hamid Grine, un nombre de personnalités nationales et historiques ainsi que des cadres et élèves de l'ANP, aux côtés d'universitaires.
La rencontre a été animée par un ensemble de Moudjahidine qui, à travers leurs interventions et témoignages, ont "mis en exergue les plus importants événements de la Guerre de libération et sa stratégie pour repousser et contrecarrer les diverses manœuvres du colonisateur", précise la même source.
En inaugurant le colloque, le Général de Corps d'Armée a prononcé une allocution dans laquelle il a souligné "l'importance" que le commandement de l'ANP accorde à notre histoire nationale.
"Ce sont ces valeurs immuables de notre glorieuse Guerre de libération libérant par le passé l'Algérie, que nous devons ancrer dans les esprits pour être le garant du présent et de l'avenir de notre pays. C'est une lourde et sensible responsabilité que les enfants de l'Algérie, générations après générations, doivent prendre avec ténacité, fidélité et dévouement", a-t-il relevé.
"Fiers de cet éternel parcours révolutionnaire, il est à nous, au moment où l'Algérie commémore le 71ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945, tout en dégageant une lecture des origines et des portées de cette pénible étape de son histoire nationale et en ressuscitant cette vengeance terrible qui a mis à nu le vrai visage du colonialisme français et sa profonde animosité contre le peuple algérien", a poursuivi M. Gaïd Salah.
Il a estimé, à ce propos, que "ce colonialisme qui avait cru que ses différentes méthodes de tueries, de génocides et d'extermination allaient empêcher les Algériens de revendiquer leur liberté et leur indépendance, de méditer profondément l'essence et les significations de cet événement phare de notre glorieuse histoire nationale, de tirer les enseignements et de nous recueillir à la mémoire des âmes des victimes de ces crimes odieux du colonialisme, tout en étant reconnaissant vis-à-vis de cet esprit de patriotisme hors pair affiché par les Algériens, dans leur combat contre le colonialisme et le racisme, qui avait refusé toute forme de colonisation et revendiqué la liberté et l'indépendance".
"Il est à nous également de faire ressusciter avec fierté la capacité de notre peuple à rendre ces difficultés et ces épreuves contrairement aux attentes du colonisateur français, une véritable motivation pour faire naître une nouvelle étape en Algérie avec le 1er Novembre 1954. Une date phare qui augurait de la naissance de la plus grande révolution populaire qu'ait connu le monde contemporain", a-t-il poursuivi.
Le Général de Corps d'Armée a mis, en outre, l'accent sur la Glorieuse révolution de Novembre, qui "était et demeure source de fierté du peuple algérien, source de sa glorieuse histoire, et son refuge à travers lequel se hisse l'intérêt suprême de l'Algérie au-dessus de toute considération, et se renforcent les volontés dans l'objectif de poursuivre le parcours des fidèles, le chemin des Chouhada".
Cette révolution considérée avec "estime et respect au sein de l'ANP digne héritière de l'Armée de Libération nationale", a-t-il enchaîné, "et que nous puisons de ses nobles valeurs et œuvrons sans répit et sans cesse, sous le commandement et les orientations du moudjahid le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées et ministre de la Défense Nationale, Abdelaziz Bouteflika, à inculquer les valeurs éternelles dans les esprits des personnels de nos Forces armées, pour qu'ils soient à la hauteur d'une Algérie hissée aux premiers rangs des nations et des peuples".
Par ailleurs, M. Gaïd Salah a souligné qu'il a "toujours veillé à inculquer aux personnels de l'ANP, de toute catégorie et de tout niveau, notamment aux jeunes, que la glorieuse révolution de Novembre représente une grande réalisation, avec le témoignage des nations et des peuples libres, et avec autant de reconnaissance et de considération pour ceux qui l'ont menée, et d'autant de fierté d'appartenir à ce peuple qui les a mis au monde, elle représente une source pour suivre leur parcours, afin de préserver l'Algérie et de tenir le serment prêté aux Chouhada".
Le colloque s'est achevé par la projection d'un film documentaire pour ensuite laisser place à des interventions animées par le Moudjahid Abdelkader Laamoudi, membre du groupe historique des 22, par l'ancien Chef du gouvernement, Redha Malek et enfin, par le Docteur Djamel Yahyaoui.
Leurs interventions ont toutes "mis en exergue les importantes victoires stratégiques de la Glorieuse Guerre de Libération, ayant permis de vaincre le colonisateur et de le chasser de notre patrie", conclut le MDN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.