Journée d'études en prévision de l'élaboration de l'avant-projet de politique nationale globale de prévention contre la corruption    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    Omari exhorte les agriculteurs à s'organiser dans des coopératives spécialisées    La loi sur les hydrocarbures porteuse de 2 messages substantiels pour les investisseurs    Réseaux sociaux: les journalistes appelés à la vigilance pour éviter le piège des fake news    Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d'huile attendues    Ténès: Le diabète mobilise    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    Plus de 50.000 euros et un pistolet automatique saisis    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité, élections et financement points phares du sommet de l'UA à Kigali
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 07 - 2016

Les questions de paix et de sécurité en Afrique, l'élection d'un nouveau président de la Commission de l'Union africaine (UA) et le financement de cette instance continentale sont les points phares à l'ordre du jour des travaux de la 27ème Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA (17 et 18 juillet), auxquels prend part l'Algérie.
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, représente le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux travaux de ce sommet.
Les chefs d'Etat et de gouvernement africains se pencheront notamment sur les recommandations issues de la 611ème session du Conseil de Paix et sécurité (CPS) de l'UA, tenue le 11 juillet 2016, à Kigali.
Les recommandations portent essentiellement sur les crises ouvertes notamment dans le Sud-Soudan et au Burundi ainsi que sur les questions du terrorisme qui touchent plusieurs pays africains, notamment en Somalie et au Tchad.
Le Sommet aura à se pencher sur l'autre question stratégique qui est le financement de l'UA et le budget, particulièrement le fonds de la paix et de la sécurité et les autres activités de l'instance continentale.
Les chefs d'Etat et de gouvernement devront également élire un nouveau président de la Commission en remplacement de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini Zuma, élue par la conférence de l'UA en juillet 2012.
Trois candidats sont en lice pour briguer le poste. Il s'agit de la ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, de l'ancienne vice-présidente ougandaise, Speciosa Wandira Kazibwe, et du ministre des Affaires étrangères de la Guinée équatoriale, Agapito Mba Mokuy.
Le sommet sera également consacré aux questions relevant du renforcement et de la consolidation de l'action et de la place de l'organisation continentale sur la scène africaine et internationale.
Les chefs d'Etats et de gouvernements de l'UA seront, aussi, saisis des questions juridiques internationales touchant l'Afrique à l'instar des conclusions du procès de Hissène Habré et des efforts de l'UA en matière de justice pénale internationale.
L'UA procèdera, lors de la conférence, au lancement du passeport africain dont les premiers bénéficiaires seront les chefs d'Etat et de gouvernement, les ministres des Affaires étrangères et les représentants permanents des Etats membres de l'UA à son siège d'Addis-Abeba (Ethiopie).
Pour l'organisation panafricaine, la délivrance de ce passeport devrait ouvrir la voie à l'adoption et à la ratification par les Etats membres de tous les protocoles et lois relatifs à ce futur passeport africain.
Cette initiative, lancée en 2014, entre dans le cadre de l'Agenda 2063 de l'UA, vise à faciliter la circulation des personnes, des biens et des services au sein de l'Union, en vue de dynamiser le commerce panafricain, l'intégration du continent et son développement économique, indique toujours l'UA.
Les travaux du 27e sommet ont démarré le samedi 10 juillet, avec la 32ème session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP) composé d'ambassadeurs africains accrédités auprès de l'UA, des délégués des institutions de l'UA et des membres de la Commission.
La COREP s'est penchée sur l'examen des progrès notés dans le cadre de la mise en œuvre de l'Agenda 2063 de l'UA, l'examen des rapports des organes tels que le Parlement panafricain (PAP), la Commission africaine des droits de l'homme, etc.
L'Algérie a présidé la réunion du Comité ministériel chargé du suivi de la mise en œuvre de l'Agenda africain 2063, une feuille de route pour "bâtir une Afrique prospère et unie fondée sur des valeurs partagées et un destin commun". Cet agenda compte 7 aspirations et 12 programmes phares dans le cadre de son premier plan décennal de mise en œuvre (2013-2023).
La 29ème session ordinaire des pays membres du Conseil exécutif de l'UA, dont l'Algérie représentée par le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a été, quant à elle, été sanctionnée par un projet de décisions qui doit être soumis au somment de l'UA.
Le Conseil exécutif a approuvé notamment la Plate-forme d'Alger sur le rôle des organes de sécurité pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles en Afrique lors notamment de conflits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.