Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



l'ONU appelée à intervenir d'"urgence" pour garantir la sécurité et l'intégrité des Sahraouis dans les territoires occupés
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 04 - 2017

BIR LAHLOU (territoires sahraouis libérés)- Le président sahraoui, Brahim Ghali a appelé lundi le nouveau secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres à intervenir d'"urgence" pour garantir la sécurité et l'intégrité des civils sahraouis victimes de la répression marocaines en raison de leur revendication des droits légitimes de leur peuple à l'autodétermination et à l'indépendance.
"Nous vous demandons instamment, Monsieur le SG, l'intervention d'urgence afin que les Nations Unies assument pleinement la responsabilité d'assurer la sécurité et la sécurité des citoyens sahraouis, en leur permettant d'exercer rapidement leurs droits légitimes à l'autodétermination et à l'indépendance, à l'instar de tous les peuples et pays coloniaux, en application des dispositions de la Charte et des résolutions des Nations Unies", a écrit le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) dans sa lettre à Guterres à la suite des violentes répressions marocaines dans les villes occupées du Sahara occidental.
"L'ONU ne peut pas rester indifférente aux pratiques d'escalade provocatrice menées par l'Etat d'occupation illégale marocaine, en violation du droit international, des droits de l'Homme des Sahraouis à travers le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental, l'expulsion de la composante civile de la MINURSO, la violation de l'accord de cessez-le feu" signé en 1991 entre le front Polisario et le Maroc sous les auspices de l'ONU et de l'OUA, a indiqué le président Ghali, cité par l'agence de presse sahraouie (SPS) .
"A travers sa politique expansionniste et provocatrice de la région, y compris le trafic de la drogue et son rôle dans la promotion et le soutien des gangs de criminels et les groupes terroristes, le Maroc menace la paix, la sécurité et la stabilité de toute la région", a estimé le président sahraoui, également secrétaire général du Front Polisario.
Brahim Ghali a également appelé à la libération immédiate et inconditionnelle des tous les prisonniers politiques sahraouis et ceux du groupe de Gdeim Izik, et à faire toute la lumière sur le sort de plus de 651 disparus sahraouis depuis l'occupation marocaine du Sahara occidental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.