Le Président Tebboune rencontre à Rome des représentants de la communauté algérienne établie en Italie    Sétif: lancement des services de la finance islamique dans deux agences de la BEA    L'ONU et l'UA appelées à assumer leurs responsabilités envers le peuple sahraoui    Flambée des prix du carburant au Maroc: les transporteurs de marchandises menacent d'une grève nationale    L'émir Abdelkader a unifié les Algériens dans la lutte contre le colonisateur français    Belmehdi: tous les secteurs "mobilisés" pour la réussite de la saison du hadj    La loi sur l'investissement dynamisera davantage la diversification économique    "Tels des esprits affables qui murmurent", Smaïl Yabrir signe son premier recueil de nouvelles    Tennis de table/Coupe d'Afrique : quatre pongistes algériens présents au Nigéria    APN : les députés adoptent le projet de loi sur les procédures de saisine et de renvoi devant la Cour constitutionnelle    Le Président Tebboune quitte Alger à destination de l'Italie    ANP: 4 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Algérie-Tunisie: la coopération consulaire passée en revue à Tunis    "Mamlaket el hacharat", un spectacle pour enfants sur les valeurs de la "solidarité" et la "vérité" entre individus    Real : Eden Hazard ne lâche pas l'affaire    Klopp désigné entraineur de l'année en Angleterre    Man City : "Nous versons le salaire que nous pouvons à Haaland"    Affaire GB Pharma: Ouyahia et Sellal condamnés à 3 ans de prison    Nouveau code de l'investissement: Les délais de traitement des dossiers considérablement réduits    Voirie, réfection des trottoirs, éclairage public...: Opération d'aménagement sur l'axe de Ras El-Aïn    Es-Senia: Aménagement et embellissement extérieur à la zone d'activité    Pour accompagner les hôtes d'Oran aux Iles Habibas: Une soixantaine de jeunes en formation de guides touristiques    Une coopération heureuse et profitable    Belani: Les régimes marocain et israélien ont le même ADN    Ligue 1 - Mise à jour: Une dernière chance pour l'Entente    Nora, Saliha et les harkis    Tirage au sort jeudi en ligne    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    La méthode Ankara    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    La gauche tente de nouveaux visages    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    31 décès et 1.511 blessés en une semaine    Les raisons de l'union patronale    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Démantèlement d'un réseau international de trafic de véhicules
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 05 - 2017

Les services de la sûreté d'Alger ont démantelé récemment un réseau international de trafic de voitures, récupéré 115 véhicules et arrêté 112 mis en cause, a indiqué dimanche le chef de sûreté de la circonscription administrative d'Hussein Dey.
Entamée depuis près d'une année dans le cadre de la lutte contre le crime transfrontalier, l'enquête a permis aux services de sécurité de démanteler un réseau criminel qui activait dans 21 wilayas à travers le territoire national dont Alger ainsi qu'en Europe, au Moyen Orient et en Afrique et d'arrêter 112 suspects dont 3 femmes, des émigrés, des étrangers et des citoyens algériens, dont des fonctionnaires d'institutions administratives, a indiqué le commissaire principal, Djamel Remal lors d'une conférence de presse.
Les investigations ont été lancées sur la base d'informations parvenues à la police de la circonscription d'Hussein Dey portant sur des véhicules en circulation avec des cartes grises obtenues avec de fausses identités. Les services de sécurité ont dès lors commencé à surveiller ces voitures.
Les premières conclusions ont montré que les identités de leurs propriétaires sont fictives, que les adresses mentionnées dans les cartes ne sont pas celles de leurs propriétaires et que les documents déposés dans les dossiers sont faux.
Il s'est avéré que le réseau recourait à des fonctionnaires administratifs pour le retrait de dossiers complets des personnes dont les identités devaient être exploitées dans le faux. La deuxième étape consistait en l'enregistrement des caractéristiques et du numéro de série dans le type du véhicule dont les documents sont l'objet de la falsification à travers un processus assez complexe en manipulant les numéros de séries avant d'être inséré dans la base de données centrales.
Après l'identification du numéro de série du type, suit l'étape du dépôt des dossiers au niveau des services de carte grise soit à Alger ou aux Wilayas intérieurs où elles sont délivrés, sachant que les fausses identités concernaient des personnes pré identifiés à l'avance et d'autres décédés.
Les services de sûreté de la circonscription de Hussein Dey ont mis à jour la dimension internationale de ce réseau "très bien organisé". Après son extension à l'intérieur du pays à quelque 21 Wilayas, ce réseau s'est élargi à des pays d'Europe, de Moyen Orient et d'Afrique avec la complicité d'étrangers et de ressortissants immigrés devenus membres actifs dans cet entreprise criminelle. Le bilan de ce réseau concerne le trafic de 78 véhicules de l'étranger, 7 volés dans le territoire national et 25 véhicules gagés d'une agence nationale.
Selon la même source, les mis en cause seront présentés aux juridictions compétentes, pour notamment les chefs d'inculpation de "constitution d'une organisation criminelle transfrontalière", "contrebande, vente, achat et immatriculation en Algérie de moyens de transport d'origine étranger sans accomplissement des procédures énoncés par le règlement en vigueur", "faux et usage de faux documents administratifs", "usurpation d'identité", "abus de fonction", "contrefaçon des sceaux et cachets officiels".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.