Un vent de fronde souffle sur le RND à Béjaïa    Deux jeunes citoyens arrêtés, puis relâchés    Le maire de Chemini devant la cour d'appel de Béjaïa aujourd'hui    Rompre avec le statu quo    De l'eau trouble et malodorante dans les robinets    "L'ouverture du capital d'entreprises publiques n'est pas un dogme"    Condamnations en série après un appel à la normalisation avec Israël    "Je suis au CRB pour gagner des titres"    Le NAHD en réel danger    Des attestations pour une cinquantaine de chasseurs formés    Pas de changements pour la rentrée universitaire    "De l'importance de la littérature postcoloniale pour le vivre-ensemble"    Rabat s'est fourvoyé dans le choix de son nouvel allié    62 listes ont retiré le dossier de candidature à Oran    Au-delà des grandes formules...    Islam Slimani : «Les deux derniers matchs avec les Verts m'ont fait du bien»    Real : Courtois analyse le match nul face à Villareal    Ayoub Ferkous 77e et Abdelkrim Ferkous 81e    Six sports de combat domiciliés au Centre des conventions    L'ANPHA renouvelle son engagement à contribuer au développement du secteur pharmaceutique    Tayeb Louh face à ses juges    Sensibilisation sur la vaccination en Algérie    Tebboune rassure les responsables locaux    Sachez que...    2 244 écoles fermées en raison des menaces terroristes    Inauguration de la saison culturelle    Mondial 2022 : Un trio sénégalais pour Niger – Algérie    Flux migratoires : Cinq pays appellent à une juste répartition dans l'Union européenne    7es Journées nationales du monologue    Agressions et vols, un mandat de dépôt    Essais nucléaires français en Algérie: Faire appel aux obligations du Traité de non-prolifération    Face aux salaires, la circonspection    Djelfa: Une fillette tuée et un garçon blessé par un poids lourd    La sculpture est-elle «maudite» ?    En perspective des JM 2022 d'Oran: Des instructions pour la réhabilitation du Théâtre de verdure    Des retards qui font mal    Feu sur les spéculateurs!    Retrouvailles chaleureuses entre Lamamra et lavrov    Au moins huit militaires tués dans une embuscade    La vie a repris ses droits    Une saga diplomatico-judiciaire    Brèves    Le MAE chinois appelle à promouvoir le processus de règlement politique    Les indépendants à l'assaut des communes    L'Algérie renforce son dispositif de contrôle des voyageurs    L'Algérie face au triangle hostile    Reprise du programme culturel et artistique    Journée portes ouvertes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Réunion Afrique-pays nordiques: Messahel expose à Abuja la vision de l'Algérie sur les questions de paix et de sécurité
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 06 - 2017

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a exposé, samedi à Abuja, la vision de l'Algérie sur les questions de paix et de sécurité et marqué sa disponibilité à partager son expérience en matière de lutte antiterroriste, de déradicalisation et de réconciliation nationale.
Intervenant aux travaux de la 16ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques, M. Messahel a exposé le point de vue de l'Algérie quant aux problèmes de paix et de sécurité que connait le continent africain.
Dans son intervention, il a mis en exergue l'expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, rappelant que l'Algérie "qui a longtemps souffert de ces fléaux, a su, grâce à une stratégie incluant tous les acteurs nationaux et sous l'impulsion du président de la République, réaliser d'importants succès dans la déradicalisation et conforter sa démocratie en tant qu'antidote au discours radical qui produit et nourrit l'extrémisme violent, comme elle a fait également de la réconciliation nationale l'un des piliers majeurs de sa politique de sortie de crise et de consolidation institutionnelle, vecteur essentiel à même d'assurer, dans une Algérie apaisée, les conditions optimales du développement et de la paix sociale".
Le ministre a, en outre, souligné que "l'Algérie, forte de ces succès qui lui ont permis de retrouver sa stabilité, vecteur essentiel pour le développement et le renforcement de la cohésion nationale, est prête à partager son expérience avec tout pays confronté à ces menaces et qui se trouve à la recherche de solutions pour sortir du cycle violent de la terreur".
En ce qui concerne l'Afrique, il a relevé "les avancées notables enregistrées par le continent dans le cadre de la mise en oeuvre de son vaste programme de développement durable, réalisant ainsi des progrès indéniables au plan de la consolidation institutionnelle, de la bonne gouvernance politique et économique et du respect des droits de l'homme".
M. Messahel a également souligné que "l'Afrique continue, malgré ces acquis importants, à faire face à des défis sécuritaires qui entravent son émergence et compromettent ses projets ambitieux de développement".
A ce titre, il a rappelé "la situation sécuritaire fragile qui prévaut dans la zone sahélo-saharienne et ses implications graves sur la stabilité de toute la région, notamment les crises que connaissent le Mali et la Libye, ainsi que l'impasse marquant le processus au Sahara occidental", de même, qu'il a mis un accent particulier sur la menace persistante du terrorisme qui sévit dans cette région avec des risques d'extension au reste du continent et une corrélation avérés avec le crime transfrontalier organisé, notamment le trafic de drogues, d'armes et de personnes.
"Ces menaces sont à l'origine d'un déplacement interne des populations, voire des flux migratoires massifs vers les pays voisins et vers l'Europe, donnant lieu à des crises et drames humanitaires auxquels le monde a assisté en 2015 et en 2016 en Méditerrané", a ajouté le ministre.
M. Messahel a, en outre, souligné les actions résolues de l'Union africaine pour contribuer au règlement des conflits et des crises qui secouent le continent, et les mécanismes dont elle s'est dotée pour répondre efficacement aux défis en matière de paix et de sécurité, en particulier la Force africaine en Attente-FAA dont le processus d'opérationnalisation totale est en cours ainsi que l'organe de coopération policière, AFRIPOL dont le siège est à Alger.
Il a rappelé, dans ce cadre, les efforts de l'Algérie dans le cadre de la résolution des crises et des conflits en Afrique.
M. Messahel a appelé, par la même occasion, les pays nordiques à accompagner l'Afrique dans ses efforts de développement au service de la paix et de la stabilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.