Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ramadhan 2018: ouverture de près de 150 marchés de proximité au niveau national
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 05 - 2018

S'exprimant lors d'une rencontre nationale avec les directeurs régionaux et de wilayas du secteur consacrée à l'examen et à l'évaluation des procédures prises en prévision du mois sacré, M. Djellab a annoncé la décision d'ouvrir au moins quatre (4) marchés de proximité pour chaque wilaya, une démarche de nature à garantir la disponibilité des produits de large consommation à des prix raisonnables, relevant que ce nombre devrait s'élever pour atteindre 8 à 9 marchés au niveau des grandes wilayas.
Lire aussi: Le marché national approvisionné suffisamment en produits nécessaires durant le Ramadhan
Ces marchés connaîtront cette année "une augmentation sensible" à travers l'ensemble du territoire national, a ajouté le ministre, citant à ce propos la wilaya d'Alger qui verra l'ouverture de 9 marchés contre 3 l'année écoulée.
M. Djellab a fait savoir que ces marchés seront installés près des agglomérations, notamment les nouveaux quartiers concernés par les opérations de relogement, précisant que ces structures seront dédiées à la vente de produits de large consommation et à des prix raisonnables, à l'image notamment des produits agroalimentaires, les fruits et légumes, les viandes, le lait en sachet, la semoule, l'huile de table, le sucre ...etc.
Pour ce qui est des régions du sud et des zones enclavées, le ministre a annoncé la préparation de caravanes qui se chargeront de transporter ces produits aux habitants de ces régions avec les mêmes prix appliqués ailleurs.
Lire aussi: Ramadhan: nouvelles mesures pour maitriser les prix des produits alimentaires
S'agissant des prix, M. Djellab a affirmé que son département avait mis en place un système informatique pour le suivi des indicateurs des prix au niveau des marchés de gros et de détail sur l'ensemble du territoire national, une mesure qui permettra selon le ministre d'intervenir en cas d'augmentation sensible des prix.
"Nous avons mis en place, en prévision du mois de Ramadhan 2018, un nouveau système informatique qui sera alimenté par les inspecteurs du ministère du Commerce avec les prix des différents produits, ce qui permettra une définition de ces prix en temps réel et leur transfert aux directions de wilayas qui les transmettront à leur tour au ministère avant dix heures du matin afin d'examiner leur conformité avec les prix appliqués sur le marché" a expliqué le ministre, relevant que tous les inspecteurs du ministère du Commerce seront dotés d'appareils numériques qui faciliteront leur travail.
Le nouveau système se veut un mécanisme d'alerte et dans le cas où une hausse de prix est enregistré dans une région ou dans une wilaya donnée, une cellule d'analyse sera mise en place dans le but d'ouvrir une enquête pour permettre l'identification des raisons et la prise de mesures nécessaires à même de lutter contre la hausse aléatoire des prix et la spéculation", a indiqué le ministre.
Lire aussi: Le marché national approvisionné suffisamment en produits nécessaires durant le Ramadhan
Dans le même contexte, M. Djellab a souligné la nécessité de généraliser la publication des prix tout au long du processus de commercialisation et de respecter les tarifs régulés des produits alimentaires de large consommation (lait pasteurisé en sachets, semoule, huile de table et sucre ... etc).
Parmi les instructions adressées aux cadres du secteur, figure la nécessité de mobiliser tous les employés relevant des services techniques dans leur orientation des opérations de contrôle sur le terrain.
M. Djellab a adressé, en outre, des instructions à ses cadres afin de poursuivre l'application de la permanence et la reprise des activités commerciales conformément aux nouvelles dispositions régissant le travail lors des fêtes nationales et religieuses.
En marge de la rencontre, le ministre a rassuré, devant la presse, au sujet de la garantie d'approvisionnement du marché national en produits nécessaires durant le mois de ramadhan à travers "la disponibilité et les prix abordables", indiquant que cette saison est marquée par une disponibilité totale des produits nécessaires qui seront accessibles.
Lire aussi: Ramadhan 2018: des mesures pour assurer l'approvisionnement régulier en produits de base
Répondant à une question relative à la suspension de l'importation des produits cosmétiques, M. Djellab a précisé qu'"il ne s'agit pas de suspension, mais plutôt ns la liste des produits concernés par la suspension provisoire de l'importation, mais plutôt d'une arrestation temporaire permettant d'examiner la mesure dans laquelle les importateurs sont engagés aux mesures et au règlement en vigueur dans l'importation de produits cosmétiques, et ce, après l'enregistrement de certains dépassements, ajoutant que ces produits seront importés, de nouveau, dans les jours à venir".
Par ailleurs, et concernant la révision de la liste des produits concernés par la suspension provisoire de l'importation, le ministre du Commerce a indiqué que le décret relatif à la nouvelle liste est en cours de préparation et sera rendu public "prochainement", ajoutant que la nouvelle liste avait supprimé l'interdiction d'importer tous les produits et biens entrant dans le montage et al fabrication d'autres biens, et maintenu uniquement les produits destinés à la revente en l'état (produits finis).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.