L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Un long combat pour l'émancipation    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Explosion de la consommation de gaz en Algérie    Premiers incidents post-congrès    La procédure enclenchée à l'APN    Large vague de dénonciation    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Ben Badis aurait-il été le 23e ?    Karim Ziani raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'intruse    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    L'USM Alger fait appel    Qui a demandé à la potiche de parler ?    Quand Bouchareb bloque le FLN    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Arrestation du voleur de téléphones portables qui semait la peur dans la ville    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    La commission de contrôle à pied d'œuvre dans les communes côtières: Les infrastructures touristiques passées au peigne fin    Tlemcen: «Plaidoyer» pour les personnes handicapées    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La filière textiles et cuirs sera dotée de plus de 4 millions de peaux dès 2019
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 08 - 2018

Pas moins de quatre millions de peaux d'ovins devraient être collectées dès l'Aid El Adha 2019, dans le cadre de la généralisation de l'opération de collecte des peaux des sacrifices à l'échelle nationale, a déclaré à l'APS, le P-dg du groupe public des textiles et cuirs (Getex), Mokrane Zerrouki.
"L'opération pilote de collecte des peaux de bêtes sacrifiées sera généralisée à partir de l'Aid El Adha prochain à travers tout le territoire national, ce qui permettra de collecter la quasi-totalité des peaux" a-t-il indiqué, ajoutant que " entre 4,5 à 5 millions de têtes ovins sont sacrifiées annuellement à l'échelle nationale".
M. Zerrouki a fait une évaluation plutôt positive de l'opération pilote qui a concerné six (6) wilayas, en l'occurrence Alger, Oran, Constantine, Jijel, Sétif et Batna.
Pour cette responsable, la collecte des peaux d'ovins permettra non seulement de structurer à nouveau la filière cuir, mais également de faire naitre des PME-PMI activant dans, entre autres la transformation de laine ce qui devrait permettre de générer des postes d'emploi.
Rappelant que la filière avait vécu une longue période de crise, Mme Mokraoui a tenu à mettre l'accent sur la volonté des pouvoirs publics de relancer aujourd'hui cette filière à forte valeur ajoutée.
Dans ce contexte, cette responsable a fait part d'un programme national tracé par le ministère de l'industrie à l'effet de restructurer de nombreuses branches dont la filière cuir.
"Nous sommes en train d'identifier les problèmes de la filière cuir et de les résoudre. Ceci s'inscrit dans le cadre d'un programme national qui vise à redynamiser le secteur à l'effet de satisfaire nos besoins locaux en cuir et s'orienter par la suite vers les marchés extérieurs", a-t-elle indiqué.
A propos de l'exportation, le directeur général de l'EPE ACED (Algérienne du cuir et dérivés), filiale du groupe Getex, Toufik Berkani a précisé qu'actuellement 12 % de la production annuelle du secteur public est destiné à l'exportation, alors que le privé exporte 50 à 60% de sa production.
M. Berkani qui est également membre de l'Association des tanneurs et mégissiers algériens (Atema), a toutefois précisé que la peau récupérée durant les deux jours de l'Aid El Adha n'est pas exportable voire même "inutilisable" du fait que l'opération n'a pas été réalisée par des professionnels.
Il a fallu, selon lui s'adresser aux abattoirs pour l'opération du sacrifice, et ce, pour que la peau soit découpée selon des normes et techniques devant permettre de garder toute sa valeur.
Ainsi, dans ce cas, la peau sera exploitée autrement pour récupérer d'autres matières telles que la laine.
Mais selon M Berkani, l'année prochaine, le tir sera rectifié puisque le dispositif de collecte des peaux sera amélioré par notamment la mise en place des abattoirs mobiles, le recours aux professionnels pour le dépeçage, etc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.