Installation des nouveaux président et procureur général à la Cour de justice d'El-Bayadh    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Belkecir risque le peloton d'exécution    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Installation du nouveau président de la Cour de justice de Constantine    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    Lutte contre le Covid-19: Tebboune loue les efforts de certains walis    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    10 millions de ventes pour RAV4    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pléthore de modèles d'ici 2022    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agriculture: booster la contribution des ingénieurs agronomes au développement du secteur
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 06 - 2019

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari a réaffirmé, lors d'une rencontre de travail avec le président de l'Union nationale des ingénieurs agronomes, le souci de son ministère de trouver les voies et moyens à même de relancer le rôle de ces ingénieurs agronomes dans le développement du secteur, toutes filières confondues.
Lors d'une rencontre au siège du ministère avec Mounib Oubiri, président de l'Union, dans le cadre d'une série de rencontres qu'il tient avec les acteurs du secteur, le ministre a précisé que cette Union "est d'une importance capitale au vu des potentiels scientifiques et techniques dont elle dispose".
Mettant l'accent sur la nécessaire "mobilisation de ces potentiels dans un cadre organisé et structuré", M. Omari a réaffirmé l'engagement de son ministère à donner aux ingénieurs agronomes "une opportunité effective, en vue de booster le développement dans le secteur pour relever le défi de la sécurité alimentaire dans le cadre de la diversification de l'économie et de la création d'opportunités d'emploi à travers tout le pays".
"Nous parlons aujourd'hui d'une agriculture moderne qui requiert beaucoup de compétences scientifiques. Nous faisons face, d'autre part, à de multiples défis climatiques (...) C'est pourquoi, nous devons trouver les voies et moyens à même de booster l'Union, valoriser les potentialités scientifiques et techniques, en vue de lui permettre de relever ces défis et de moderniser les systèmes de production, avec leurs deux filières, animale et végétale", a indiqué le ministre lors de la réunion qui a vu également la présence de cadres du ministère et de membres du bureau de l'Union.
Pour mobiliser ces énergies et les intégrer effectivement dans le dispositif de formation, de Recherche scientifique et d'Enseignement supérieur, le ministère œuvre, poursuit M. Omari, à l'élaboration d'une feuille de route en vue d'offrir les opportunités indispensables au développement de l'activité des ingénieurs agronomes dans " la transparence, l'efficacité et l'équité".
Le ministère œuvre, dans ce sens, à l'élaboration d'une loi pour la relance des réseaux thématiques et la mobilisation du soutien financier nécessaire au développement de la recherche scientifique au secteur.
Pour sa part, M. Oubiri a exprimé la volonté de l'Union de se transformer en une réelle force de proposition pour accompagner le secteur, affirmant dans ce sens, la détermination de cette association qui compte plus de 30.000 ingénieurs agronomes, à accompagner les chambres d'agriculture, les agriculteurs, le ministère, les centres de recherche et les instituts techniques au niveau de toutes les wilayas, aux fins d'apporter une assistance technique, d'assurer la formation et le recyclage et de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire du pays.
A cette occasion, il a convié le ministère à accompagner l'union professionnel dans la réalisation des objectifs suprêmes de cette branche, à savoir une meilleure production à moindres coûts, la réalisation de l'autosuffisance et la promotion de l'exportation des produits agricoles.
Dans ce contexte, l'Union propose une série de procédures, entre autres, la création d'un ordre national des ingénieurs agronomes et la facilitation à ces ingénieurs pour l'accès du foncier agricole pour exercer leurs activités.
Par ailleurs, le président de l'Union a annoncé l'organisation d'une rencontre nationale des ingénieurs agronomes, en novembre, avec la participation de l'union des ingénieurs agronomes arabes, en sus d'une autre conférence nationale prévue fin 2019, sous forme d'ateliers dans le but de proposer des solutions efficaces en matière d'accompagnement du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.