L'état-major de l'ANP marque sa présence aux frontières sécuritaires du pays    Nouveau statut pour le Cnes    Otretien, nouvelle application pour les Algériens    La gamme Dacia étoffée    Plein cap sur l'électrique    Hollywood out !    L'ESS, le MCA et l'OM, «voyageurs de luxe» !    Belahouel et Tabti out face au RCR    Véritable moelleux au chocolat    Expo «La Chine vue par Hachemi Ameur 3»    Le producteur Phil Spector, faiseur de tubes et magicien du son    Visant «la promotion de la distribution de l'activité culturelle et artistique» Une convention de coopération entre les ministères de la Culture et de la Défense nationale    La pression est la force appliquée à la surface pressée    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Près de 140 morts en trois jours    L'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars    Peugeot Algérie et IRIS signent un partenariat    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    LFP : Les sanctions tombent    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    MC Alger : La convention CSA/SSPA entre en vigueur    3 décès et 249 nouveaux cas    Abbas attendu aujourd'hui à Béjaïa    Energies renouvelables : Création d'une entreprise de production et de distribution des énergies renouvelables    Les personnels du Commerce à nouveau en grève    Retrait de confiance au maire de Belouizdad    Université de Constantine 1 : Des postulants au concours de doctorat en colère    40 décès et 103 blessés sur les routes en 2020    Boumerdès : Quel sort pour l'industrie de la pêche ?    Le marché du travail touché de plein fouet par la crise : Les offres d'emploi ont baissé de 30% en 2020    Des contraintes entravent le parachèvement du dernier tronçon    Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    La future loi, le sexe et l'âge    Un avant-projet en question    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    Le P-dg de Sonelgaz: «Toutes les créances impayées seront récupérées»    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    Handball - Mondial 2021 : Algérie-France, aujourd'hui à 18h00: Les Verts pour un sursaut d'orgueil    Recouvrement des taxes: Les délégations communales sommées de s'impliquer davantage    Tébessa: Sit-in des habitants de «Mizab 2» devant la wilaya    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les textes relatifs au secteur de l'Information à la hauteur des attentes
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 10 - 2019

Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi, a indiqué lundi à Alger que les textes de loi relatifs au secteur de l'Information et de la Communication, en cours d'examen, étaient "à la hauteur des attentes et des ambitions de la corporation".
Invité du forum du quotidien Echaab, consacré aux "fake news", M. Rabehi a précisé que "dans le cadre de sa démarche visant à promouvoir le secteur des médias, le ministère prépare une série de textes couvrant tous les aspects d'intérêt pour le secteur", ajoutant que "ces textes qui sont à l'examen dans un cadre participatif associant les représentants de plusieurs ministères s'inspirent des différentes propositions auxquelles nous sommes parvenus à travers nos rencontres avec les professionnels du secteur des médias publics et privés".
Après avoir souligné que le ministère avait adopté "la voie du dialogue et de la concertation", M. Rabehi a affirmé que "les lois sont à la hauteur des attentes des membres de la corporation quant à leurs droits et aux obligations de leurs employeurs et tiennent compte de l'éthique et de la déontologie de la profession, ce qui permet de rapporter l'information sans altération".
Mettant en garde contre l'impact pernicieux des "fake news" sur les sociétés, le ministre a appelé les journalistes et les citoyens à "y faire face car elles portent atteinte aux intérêts du pays".
Parmi les textes présentés par le ministère au Gouvernement, M. Rabehi a cité un projet de loi "prenant en charge les sites électroniques qui ne sont régis par aucun garde-fou", souhaitant que la corporation "place l'intérêt suprême du pays au dessus de toute autre considération tout en adoptant un discours sincère et responsable", d'autant, a-t-il dit, que "la stabilité de l'Algérie est la responsabilité de tous".
Les pays et les observateurs étrangers attestent de l'existence d'une presse libre en Algérie, a-t-il relevé, mettant l'accent sur le fait qu'"il est du devoir de l'Etat de protéger le pays et de faire face à tout ce qui touche à l'intérêt suprême du pays".
"La conjoncture que traverse l'Algérie exige de nous tous de faire montre d'un sens élevé de la responsabilité", a-t-il soutenu.
"Le ministère connait les parties qui tentent de porter atteinte à la stabilité du pays et les a appelées à adopter un discours responsable", a-t-il ajouté, saluant dans ce sens le rôle de la presse nationale dans le traitement des questions de l'heure à la faveur de la conjoncture que traverse l'Algérie, exhortant les médias nationaux à "faire montre d'un haut sens de responsabilité dans la couverture de la prochaine élection présidentielle, seule issue pour sortir le pays de la crise".
Evoquant la polémique suscitée par la nouvelle loi sur les hydrocarbures, le ministre de la Communication a qualifié cette loi de "catalyseur de l'économie nationale", affirmant que "tous les aspects de ce texte de loi ont été examinés de concert avec les spécialistes et dans l'intérêt du
pays".
"Ce texte de loi est en toujours cours d'examen et a été élaboré dans l'intérêt du pays. La concertation a été élargie à tous les experts en la matière, dans l'attente de sa présentation au parlement", a-t-il ajouté.
En réponse à une question relative au slogan "Le livre, un continent" de la 24è édition du Salon international du livre d'Alger (SILA), prévue du 31 octobre au 09 novembre, lequel "ne traduit pas les tendances de la conjoncture actuelle", M. Rabehi a affirmé, en sa qualité de ministre de la Culture par intérim, qu"'au vu du nombre des pays participant à ce rendez-vous culturel et des livres exposés, ce slogan reflète les attentes des visiteurs".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.