A quand «la ruée vers l'or» ?    Bloqué en Espagne: Levée des réserves sur le navire «Tinziren»    Incendie de la raffinerie de Skikda: L'un des blessés décède    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    Traité du Quirinal: Italiens et Français se préparent pour le jour d'après    Football - Ligue 1: Le WAT et le RCR dos au mur    MC Oran: Tayeb Mehiaoui poussé vers la sortie ?    Pass sanitaire aux frontières, vaccination: Le gouvernement serre la vis    Bd Hammou Boutlelis: Découverte d'un corps sans vie d'un ressortissant africain    L'ennemi aux sept têtes    AU NOM DE LA LOI !    Les partis à l'épreuve des alliances    Le naufrage islamiste    Les talibans exhortent les Etats-Unis à débloquer les fonds gelés    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis à Roch Kaboré    La périlleuse ligne droite vers les élections    Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique : arrivée à Oran du vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de l'Ethiopie    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    La clause libératoire Haaland dévoilée    Grealish fait son autocritique    Chelsea veut Chiesa    L'Algérie confirme son statut de favori    Le train n'a pas sifflé à Alger    Le réquisitoire d'un expert    Le Cnapeste toujours sur le pied de guerre    1.700 cas et 150 décès en 2021    Entre soulagement et désagréments    Le ministère apporte des précisions    L'armée saisit plus de 3 quintaux de cannabis    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Ramtane Lamamra tacle la France    Le FMI affiche sa satisfaction    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Le FLN conserve son leadership, percée des indépendants    Semaine du court métrage    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    La mairie d'Oran change de couleur    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    Vers la révision des textes juridiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 11 - 2019

En plus d'être une des rares occasions pour le public algérois de renouer avec les salles obscures, le Festival international du cinéma d'Alger (Fica), qui prend fin samedi soir, aura confirmé cette année encore son orientation tournée vers le film engagé dans une sélection documentaire à la hauteur des attentes des cinéphiles.
Plus de 30 films entre documentaires, courts et longs métrages de fiction dont 24 en compétition et des projections hors compétition étaient au programme de ce fica qui a organisé la première compétition dans la section court métrage, absente des éditions précédentes.
Le public a eu droit à une sélection de documentaires résolument arrimés aux thèmes traitant de l'humain, donnant au Festival une identité affirmée qui le différencie des autres manifestations cinématographiques, même si les organisateurs ont adapté leur sélection pour combler le vide laissé par Festival d'Oran du film arabe, annulé pour 2019.
Des portraits de militants, des combats pour la justice et autres drames de migrants subsahariens, sont proposés dans des documentaires comme "Le silence des autres" coréalisé par l'Espagnole Almudena Carracedo et l'Américain Robert Bahar, "L'envers d'une histoire" de la Serbe Mila Turajlic, ou encore "Tilo Koto" des Françaises Valérie Malek et Sophie Bachelier.
Dans la catégorie long métrage de fiction, les prix sont allés à "The tower" inspiré du quotidien des réfugiés palestiniens dans les camps au Liban et réalisé par le norvégien Mats Grorud, alors que le court métrage "Facing Mecca" du Sisse Jan -Eric Mack a reçu le Grand prix de cette section.
Pour la première compétition de court métrage du Fica, le jury a décerné des mentions d'encouragement à "Hadi Hya" de Youcef Mahsas, à "Une histoire dans ma peau" de Yanis Khelloufi sur le thème de l'engagement militant dans l'Algérie d'aujourd'hui et à "Felfel Lahmar", un documentaire sur la condition féminine en Algérie, réalisé par Saadia Gacem.
Le prix du public a été attribué, ex-aequo, à "La fausse saison" de Menad Embarek sur la violence terroriste des années 1990 et à "Sotra". Signé Abdallah Aggoun, ce court métrage retrace l'histoire d'un père de famille assistant impuissant au harcèlement quotidien de sa fille musicienne par le voisinage, et qui finit, en désespoir de cause, par lui imposer le voile.
Le 10e Fica qui s'est clôt officiellement jeudi se poursuit cette soirée avec la projection de films hors compétition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.