Man City : Un intérêt pour Harry Kane    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    AADL: lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    Algérie-Turquie: 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux    Merkel soutient l'autodétermination des Sahraouis    Mandat d'arrêt international émis contre Abdou Semmar    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Covid-19: Krikou inspecte l'application du protocole sanitaire à l'Ecole des jeunes sourds-muets de Rouiba    SEISME DE SKIKDA : Mise en place d'une cellule de crise    HOPITAL DE BLIDA : 17% du professionnel infectés par le Covid    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Accident de la circulation : plus de 2.400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Cinq joueurs ménagés    Youcef Belaïli compte s'«illustrer davantage»    La justice otage du virus    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    106 kg de viande et abats saisis    Colère après la mort d'un jeune dans un commissariat    Près de mille personnes verbalisées à El-Bayadh    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    L'enjeu de la crise à Guerguerat    Coupure d'internet : La longue souffrance à Aïn taya    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Le verdict attendu le 30 novembre    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    L'appel de la forêt    Les précisions de Linde Gas Algérie    L'engagement des dirigeants du G20    Le MCO dans la ligne de mire    El Guerguerat : La Mauritanie émet des réserves sur le 2e mur érigé par le Maroc    Grippe aviaire : les Pays-Bas abattent 190 000 poulets    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    El Tarf: Des pluies salvatrices pour l'agriculture    Retour à la case départ pour l'association dédiée au cheval    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Judo / Open africain 2019 de Dakar : les Algériens Rebahi et Ezzine en or
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 11 - 2019

Les judokas algériens Salim Rebahi (-60 kg) et Waïl Ezzine (-66 kg) ont remporté l'or à l'Open africain de Dakar, qui se déroule samedi et dimanche, après leurs victoires finales, respectivement contre le Sénégalais Abdoulaye Sy Alassane et le Britannique Gregg Varey, au moment où leur compatriote Yamina Halata s'est inclinée en finale des moins de 57 kg, contre l'Italienne Martina Lo Giudice.
Reversée dans la poule "B" des moins de 57 kg, Yamina Halata a été exemptée du premier tour et il lui a suffi de dominer la Sénégalaise Oumy NDeye Kamara au deuxième pour aller en demi-finale, où elle a passé l'écueil de l'Ivoirienne Zoleiha Dabonne, pour se qualifier en finale, où elle s'est finalement inclinée contre l'Italienne Giudice.
Reversé dans la Poule "A" des moins de 60 kg, Salim Rebahi a été également exempté du premier tour et a donc débuté directement au deuxième, contre le Nigérian Alio Illo, qu'il a dominé par waza-ari pour aller en demi-finale, où il a enchaîné avec le Sénégalais Moussa Diop, décrochant ainsi son billet pour la finale, où il a reflé l'or, en dominant le Sénégalais Abdoulaye Sy.
Toujours chez les messieurs, Waïl Ezzine a été reversé dans la poule "D" des moins de 66 kg, où il a commencé par dominer le Sénégalais NDiaga Diagne, puis le Libyen Abdulati Abushagur pour se qualifier en demi-finale, où il dominé le Mozambicain Kevin Lefort, arrachant ainsi son billet pour la finale, dont il est sorti vainqueur face au Britannique Gregg Varey.
Les cinq autres judokas algériens engagés ce samedi ont été moins chanceux, à commencer par Mecerem Hadjer et Faïza Aïssahine qui ont été éliminées dès leur premier combat.
Engagée chez les moins de 48 kg, Mecerem s'est inclinée contre la Mauricienne Priscilla Morand, alors qu'Aïssahine a été engagée chez les moins de 52 kg et a été sortie par la Russe Olga Gagarina.
De son côté, Rayane Moudjed qui a été reversée dans la poule "C" des moins de 48 kg a fait un peu mieux Mecerem, puisqu'elle a commencé par remporter son premier combat contre la Sénégalaise Aïcha Diop (Ippon après seulement 29 secondes) avant de s'incliner au deuxième tour, par Waza-ari contre la Marocaine Aziza Chakir.
De son côté, Meriem Moussa a été reversée dans la poule "B" des moins de 52 kg, et elle a commencé par dominer la Sénégalaise Aminata Goudiaby, puis l'Ivoirienne Salimata Fofana pour aller en demi-finale où elle s'est inclinée contre la Guinéenne Taciana Cesar.
Belkadi Amina a été a été exemptée du premier tour dans la poule "A" des moins de 63 kg. Elle a donc effectué son entrée en lice directement au deuxième tour, où il lui a suffit de dominer la Nigériane Ekuta Enku pour se qualifier en demi-finale, où elle s'est malheureusement inclinée contre l'Italienne Nadia Simeoli.
Les sept autres judokas algériens engagés dans cette compétition (cinq messieurs et deux dames) feront leur entrée en lice dimanche, lors de la deuxième journée.
Il s'agit d'Imad-Eddine Cherrouk (-81 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg), Mohamed Sofiane Belrekaâ (+100 kg) et Mohamed El Mahdi Lili (+100 kg) chez les messieurs, ainsi que Kaouthar Ouallal (-78 kg) et Sonia Asselah (+78 kg) chez les dames.
Au total, 124 judokas (63 messieurs et 61 dames), représentant 32 nations participent à cette compétition, selon les organisateurs.
Avec 26 athlètes engagés (15 messieurs et 11 dames), le Sénégal est le pays le mieux représenté dans ce tournoi, qui enregistre la participation de plusieurs nations européennes, américaines et sud-américaines, notamment, l'Italie, le Portugal, la Russie, la Slovénie, la France, l'Irlande, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l'Argentine et l'Uruguay.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.