Lancement d'un nouveau site web    La valorisation des agrumes passe par leur labellisation    Des syndicalistes demandent au président de purger l'UGTA    Boulmerka dénonce la tenue de compétitions sportives à Laâyoune occupée    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    La situation du tennis algérien au menu de la réunion du CE    Les Verts se préparent déjà    La JSK joue sa dernière carte    108 familles relogées dans des appartements neufs    Evaluation des résultats de la coopération algéro-britanique dans le domaine éducatif    Création de 2.902 places pédagogiques et 5 nouvelles spécialités pour la session de février 2020    Découverte de pièces archéologiques à Tébessa    Sortir le livre sur les places publiques    Un document relatant les ères historiques successives    Soudani retrouve les terrains    Les dates de leur procès fixées    L'Algérie donne le ton et rejette toute ingérence étrangère    Plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Un manque de stratégie et de volonté politique    Un dispositif de surveillance déclenché en Algérie    À el aouana (Jijel) pas de perte humaine    L'Algérie perd une place dans l'Indice Transparency    Le ministre de l'Enseignement supérieur s'explique    Tebboune, à coeur ouvert    L'édification d'une Algérie nouvelle exige la contribution de l'élite nationale    Le peuple insiste sur l'édification d'un Etat libre et uni    Une secousse tellurique de magnitude 3.6 enregistré à Jijel    Arsenal : Vers un retour en Liga pour Ceballos, mais pas forcément au Real    Inter Milan : Accord avec Tottenham pour Christian Eriksen    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    NOUVELLES RESSOURCES ENERGETIQUES : Tebboune juge ‘'nécessaire'' l'exploitation du schiste    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    Bouhired décorée par le président tunisien    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    .sortir ...sortir ...sortir ...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l'autodétermination
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 12 - 2019

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté, vendredi, une nouvelle résolution par laquelle elle a réaffirmé ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l'autodétermination, réitérant son soutien au processus politique mené par l'organisation internationale, pour le règlement de la question du Sahara Occidental.
La Commission des questions politiques spéciales et de décolonisation (4e Commission) relevant de l'ONU a adopté cette recommandation, en octobre dernier, sous le titre " Mise en œuvre de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux".
Suite à l'adoption par l'Assemblée générale de l'ONU de cette résolution, le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Ould Salek, a indiqué que "les Nations Unies et l'Union africaine (UA) doivent arriver à la conclusion que l'occupant marocain ne se soucie pas des décisions internationales et ne respecte pas ses engagements signés avec la partie sahraouie, sous leurs auspices et par conséquent, ils doivent l'obliger à mettre un terme à son occupation illégale de parties du territoire de la République sahraouie et à respecter ses frontières reconnues internationalement".
Selon l'Agence de presse sahraouie (SPS), M. Ould Salek a affirmé que le Monde "reconnait à l'unanimité que le Maroc empêche la Minurso (Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental) d'organiser un référendum d'autodétermination, car étant convaincu de l'attachement du peuple sahraoui à son droit à l'indépendance pour lequel il a sacrifié de nombreux chouhada".
"Le peuple sahraoui assumera sa responsabilité dans sa défense légitime et n'acceptera pas davantage d'atermoiements visant à détourner la question sahraouie de son processus et son statut juridique".
Les décisions de l'ONU se renforcent par de nouvelles résolutions
Le vote à l'unanimité par l'AG de l'ONU qui englobe 193 pays vient concrétiser l'attachement de la Communauté internationale à la légitimité de la cause du Sahara Occidental concerné par la nouvelle résolution adoptée, car étant une question de décolonisation.
Cette recommandation adoptée par l'AG de l'ONU en charge des questions de décolonisation, vient également réitérer la position de la Communauté internationale qui ne reconnait au Maroc aucune souveraineté sur le Sahara Occidental et à un moment où la France œuvre à exercer une forte pression sur le Conseil de sécurité, menaçant même de recourir au droit de veto contre le projet de résolution présenté par les Etats Unis en 2013, qui appelle à élargir les missions de la Minurso pour englober la surveillance des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés et l'établissement des rapports y afférents".
La Commission des questions politiques spéciales et de décolonisation (4e Commission) relevant de l'ONU a adopté, en octobre passé, une résolution par laquelle elle a réaffirmé "ses responsabilités envers le peuple du Sahara Occidental" et demandé au Comité spécial en charge de la mise en œuvre de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux de poursuivre l'examen du cas du Sahara Occidental et de soumettre un rapport à l'AG lors de sa 75e session.
Dans sa 74e session à New York, la 4e Commission a réaffirmé, dans sa résolution qui a été adoptée à l'unanimité par 193 pays, le droit irrévocable de tous les peuples à l'autodétermination et à l'indépendance, conformément aux principes énoncés dans la Charte des Nations Unies et la résolution 1514 (XV) de l'Assemblée générale des Nations Unies du 14 décembre 1960 contenant la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux.
La 4e Commission a également appelé le Secrétaire général (SG) à présenter à l'AG lors de sa 75e session un rapport sur la mise en œuvre de cette décision.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.