Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazighe", un rendez-vous pour encourager les jeunes talents
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 12 - 2019

OUZOU- Le spectacle "Lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazighe" qui s'est ouvert samedi a Tizi-Ouzou et sera clôturé demain lundi, est l'un des événements culturel organisé par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel en vue d'encourager les jeunes talents au début de la carrière artistique, a souligné dimanche, le directeur de cette agence.
Abdelkader Bendaamache, a indiqué à l'APS, que cette initiative rentre dans un concept général qui s'est étalé sur toute l'année 2019 et qui a consisté à accompagner et a encourager les jeunes talents dans tous les genres musicaux.
"Nous avons à ce titre commencé par le Chaabi à Alger puis nous sommes passé à la chanson Bedoui à Mascara et nous clôturons l'année avec ce spectacle dédié à la chanson amazighe à Tizi-Ouzou", a-t-il dit.
Ces trois manifestations sont dédiées exclusivement aux jeunes, car "c'est eux qui vont reprendre le flambeau pour être les stras de demain et qui vont véhiculer la chanson algérienne et à travers elle l'identité et la personnalité algériennes", a ajouté le directeur de l'AARC.
Bendaamache a observé que généralement après l'obtention d'un prix dans un concours ou un festival, ces jeunes étoiles montantes ne trouve plus rien pour leur servir de tremplin et lancer leur carrière, alors l'AARC prend le relais en accompagnant leurs premiers pas dans le monde artistique, a-t-il insisté.En plus de ces trois manifestations artistiques, l'AARC envisage l'organisation d'autres actions en direction de ces jeunes, a indiqué son premier responsable. "Nous prévoyons de les accompagner en leur organisant des tournées, en les aidant à produire des albums", a-t-il précisé, en observant qu'il s'agit de "jeunes qui chantent bien car ils ont tous été lauréats de concours".
Pour 2020, l'AARC maintiendra cette pratique en direction des jeunes talents et de promotion de la culture algérienne de manière générale et ce dans toutes les branches artistiques dont le cinéma, le théâtre, les arts plastiques, a indiqué M. Bendaamache. A ce programme s'ajoute celui des formations pour l'apprentissage des arts pour enfants âgés entre 8 et 15 ans, a souligné ce même responsable.
De son côté la directrice locale de la culture Nabila Goumeziane, a observé à propos du spectacle "Lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazighe" organisé avec la contribution l'institution qu'elle dirige, qu'il représente un encouragement pour les jeunes lauréats. "cet événement leur offre aussi un espace d'échange qui est important pour eux qui sont au début de leur carrière artistique".
En plus des lauréats des différents concours, la direction de la culture prévoit par ailleurs d'ouvrir le champ à des artistes qui ont du talent mais qui n'ont pas participé à des concours, a-t-elle ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.