Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Zeroual fait don d'un mois de sa pension de retraite    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Soufiane Djillali accable l'ancien président Bouteflika    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    Coronavirus : Abdelkader Bensalah fait don d'un mois de son salaire    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    Colla (Bordj Bou Arréridj) : Les enfants autistes livrés à eux-mêmes    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus: plusieurs facilitations fiscales au profit des entreprises    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Un député français saisit le procureur de Paris    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    3 personnes interpellées    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    Du confinement sanitaire au «confinement médiatique»    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    On vous le dit    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    Vers une remontée des prix du pétrole ?    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    L'ENIE se lance dans la fabricationde respirateurs artificiels    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un fichier du produit national fin prêt dans six mois
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 02 - 2020

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a affirmé, lundi à Alger, qu'un fichier du produit national était en cours d'élaboration par son département et sera fin prêt dans six mois.
Intervenant à la presse en marge de la clôture de la rencontre Gouvernement-Walis, M. Rezig a souligné que son ministère s'attelait actuellement à la collecte d'informations, à travers les différentes wilayas sur les produits fabriqués localement pour obtenir des précisions sur les quantités produites et l'identité des producteurs.
Le fichier en cours d'élaboration permettra de protéger le produit national en ce sens où toute marchandise produite localement sera interdite à l'importation ou impliquera l'imposition de taxes supplémentaires, a-t-il soutenu.
Et d'ajouter: "grâce à ce fichier nous n'importerons que les produits en manque sur le marché, ce qui nous permettra de réduire la facture des importations sans pour autant perturber l'approvisionnement du marché, en sus de lutter contre le phénomène de la surfacturation".
Le ministre a annoncé, en outre, la tenue prochaine d'une série de rencontres ministérielles avec des opérateurs dans le domaine de l'industrie agroalimentaire, y compris dans la fabrication de jus pour débattre du cahier des charges à la faveur duquel ils s'engageront à augmenter le taux d'intégration nationale.
"On reprochait aux usines de montage CKD/SKD un faible taux d'intégration, mais nous constatons aujourd'hui que le taux est très faible aussi pour l'industrie agroalimentaire", a-t-il fait savoir, ajoutant que les opérateurs activant dans ce domaine seront appelés à réaliser un taux minimum de 40%".
Des soldes et des marchés spéciaux pour le mois de Ramadhan
Pour ce qui est des préparatifs en cours pour le mois sacré de Ramadhan, M. Rezig a annoncé que le ministère du commerce autorisera, à titre exceptionnel, "les soldes", durant ce mois sacré, de plusieurs produits notamment l'habillement, les chaussures, les appareils électroménagers et la vaisselle.
1. Rezig a annoncé, par ailleurs, "des ventes promotionnelles" des légumes et fruits et des produits alimentaires à des prix raisonnables.
Le ministère s'attelle à l'organisation de foires pour la vente des produits locaux, ouvertes aux différents commerçants.
"Il est envisageable de recourir à la limitation des marges de bénéfices pour certains produits de large consommation en coordination avec le ministère de l'agriculture", a ajouté le ministre.
Concernant le lait, M. Rezig a fait état de la constitution d'un dossier qui sera soumis au gouvernement sur les dysfonctionnements enregistrés en matière de distribution des sachets de lait subventionné.
Selon le ministre, 70 % des dysfonctionnements sont dus au détournement de la poudre de lait destinée à la vente, par les laiteries, vers la fabrication d'autres produits laitiers.
"Quelques mois auparavant, le ministère ne disposait pas d'informations détaillées sur les réseaux de distribution du lait subventionné, mais maintenant nous maitrisons totalement le circuit de distribution et à l'issue d'enquêtes, il s'est avéré que plusieurs laiteries privées et publiques sont impliquées dans le détournement de la poudre du lait destinée à la vente et ce à des fins commerciales", a précisé le ministre.
Le ministre a menacé les laiteries concernées de fermeture, si elles "ne respectent pas les lois de la République", d'autant plus que l'Etat dépense près de 34 milliards de DA/an pour subventionner le lait.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.