Coronavirus - Ancelotti : "J'espère que cela nous changera tous"    Palestine: attachement à la terre et lutte jusqu'à la libération de la patrie    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Egypte. Le président Sissi survivra-t-il au coronavirus et aux soubresauts de l'économie ?    PROTEGER C'EST ASSERVIR.    L'AIE tacle l'Arabie Saoudite et la Russie    Hamid Bessalah désigné président du conseil d'administration    Injection de 5 000 milliards de dollars dans l'économie mondiale    Algérie Telecom : Modification des horaires    Lancement d'un bureau de poste itinérant    A propos d'Alger !    "Karim Tabbou souffre d'une paralysie partielle"    Le président de la Commission de l'UA mis en quarantaine    Pour cause de la pandémie du Covid-19 : Le trafic aérien suspendu à 95% en Afrique    Tunisie : Le coronavirus n'a pas empêché les tensions entre les trois présidences    "C'est un acharnement politico-judiciaire"    Athlétisme-Covid19: les Championnats d'Afrique entre mai et juin 2021    Madoui appelle au rapatriement des Algériens établis en Arabie Saoudite    NA Hussein Dey : Le Cas de l'entraîneur Bouali en stand-by    L'Union des ordres des avocats dénonce "une violation flagrante des lois"    Le personnel médical de l'hôpital de Boufarik en colère    La direction de la santé d'Oran lance un appel au bénévolat    Expositions et concours en un clic !    "Night in Zeralda", un tube immortel    À la découverte de l'Opéra de Paris    Evènement marquant de la révolution à Constantine : Le procès du groupe des 21    Maison de la culture de Aïn Témouchent : Création d'une plateforme électronique pour les enfants    Parution. «Le bonheur d'être algérien» de Fadéla M'rabet : Une terre, une fierté    Bousaâda: Cinq membres d'une famille tués dans une collision    Oran: 4,5 milliards en fausse monnaie interceptés    Pour ceux qui le souhaitent: Un vol pour rapatrier «des citoyens américains» d'Algérie    USMB - Testé positif au Covid-19 - Sofiane Nechma : «Je suis revenu de loin»    Procès en appel de Karim Tabou: Une vague d'indignation et des réponses    Blida en confinement: La peur commence à s'installer    INSTINCT ET SOLIDARITE    Entré en vigueur aujourd'hui: Le confinement partiel élargi à neuf autres wilayas    Pandémie Covid-19: the year after!    Elan de solidarité avec Bilda, la confinée    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    Belfodil partira en finde saison    Le président Tebboune salue les efforts des professionnels du secteur de la santé    L'infrangible lien…    Les feuilles de l'automne    Covid-19/Sahel: attaques terroristes et conflits,une "trêve sanitaire" au second plan    Illustration d'activités gouvernementales: les médias instruits d'"éviter" les archives    Covid-19: Chorfi appelle les citoyens au respect des règles de prévention    Affaires de montage automobile et financement occulte: 15 ans de prison pour Ouyahia et 12 ans pour Sellal    QUAND LA VIE ET LA MORT SE PRENNENT LE BRAS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 02 - 2020

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi à Alger le ministre de l'Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali Braham.
Invité du forum économique du quotidien El Moudjahid, le ministre a présenté les projections de son département ministériel sur le court et moyen terme à travers la nouvelle vision du gouvernement dans les secteurs industriel et minier.
Le ministre a fait savoir que la nouvelle vision du gouvernement à ce sujet est basée sur "une politique simple qui encourage l'investissement réel et rentable et le gain de productivité".
Dans ce cadre, il a souligné le travail de son ministère dans le but de la révision des textes législatives afin de "lever toute opacité et les failles exploitées par certaines parties".
M.Ait Ali Braham a expliqué que la priorité de son ministère est d'insuffler une dynamique nouvelle "dans ce secteur stratégique pour l'économie nationale" à travers une vision basée sur une politique simple qui en courage l'investissement réel et rentable permettant d'atteindre de réels gains de productivité.
"Dans ce cadre nous travaillons d'arrache pied sur la révision des textes législatifs et réglementaires régissant l'investissement local et étranger, et ce, afin de lever tout opacité dans les textes", a-t-il affirmé.
Selon lui, les principaux textes concernés par cette révision sont le code de l'investissement, règle du 51-49 régissant les investissements étrangers en Algérie.
Il s'agit également, a-t-il souligné, de la révision des missions de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) , la révision de la gestion du foncier industriel et du droit de préemption "qui demeure parmi les principaux obstacles à l'investissement".
Toutes ces questions seront débattues lors d'assises nationales sur l'industrie au cours des prochains mois, a annoncé M. Ait Ali Braham.
Concernant le nouveau code de l'investissement, le ministre a fait avoir que ce code "limitera au maximum le recours aux administrations chargées de gérer le secteur de l'investissement".
Il a ainsi évoqué la nécessité d'études et d'expertises pour connaitre l'utilité d'exploiter ce gisement en terme de rentabilité.
En outre, M. Ait Ali Braham, a évoqué le dossier du foncier industriel. A ce sujet, il a fait savoir que le foncier industriel sera soumis à un cahier de charges "extrêmement clair pour éviter d'éventuelles dérives ".
"On se retrouve avec des terrains que nous pouvons récupérer étant des concessions de quatre à cinq ans"
Par ailleurs, le ministre a appelé les opérateurs économiques opérant dans la filière de la production de ciment à "assumer" la situation de surproduction, notamment à travers le rééchelonnement de leur capacité de production à 30 ou 40%.
Concernant le volet de la privatisation des entreprises publiques, notamment à travers des partenariats public-privé (PPP), le ministre a fait savoir que cette question sera étudiée dans le cas de propositions cohérentes des opérateurs privés intéressés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.