Le Président Tebboune affirme qu'il "fera face aux lobbies ciblant l'ANP par des campagnes désespérées"    Conseil de la Nation: adoption à l'unanimité du texte de loi de finances complémentaire 2020    Conseil de la nation: la préservation du caractère social de l'Etat dans le PLFC 2020 saluée    Le comité scientifique, seul "habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement"    Chemseddine autorisé à revenir sur Ennahar TV    La famille Nezzar poursuivie pour évasion fiscale !    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Deux terroristes neutralisés en mai dernier    DOCUMENTAIRE DIFFUSEE PAR FRANCE 5 SUR LE HIRAK : Le RND dénonce une campagne tendancieuse    MOSTAGANEM : Le non-port du masque, une infraction pouvant être érigée en délit    LUTTE CONTRE LE COVID19 : La wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    AIN TEMOUCHENT : Deux filles membres d'un réseau de passeurs    LE PRESIDENT TEBBOUNE EN VISITE AU MDN : Le siège de l'état-major baptisé au nom de feu Gaid Salah    Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    L'envoi de troupes de l'ANP en dehors des frontières ne remet pas en cause la doctrine de non ingérence de l'Algérie    «Tebboune s'est engagé à libérer Tabbou et Benlarbi»    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Un webinaire interactif pour la région Mena    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Une bonne nouvelle pour le marché pétrolier    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    246 autorisations accordées en 2019    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    EHS Canastel: Vingt-deux enfants atteints du Covid-19 pris en charge    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus à Chlef : un médecin volontaire pour soigner les paysans dans les zones reculées
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 04 - 2020

Dr Atef Naàs Araba est un médecin privé de Chlef, qui a décidé de se porter volontaire pour soigner les paysans et leurs familles dans les régions reculées de la wilaya, afin de leur éviter des déplacements à risques vers les établissements hospitaliers, et partant les préserver d'une contamination par le nouveau coronavirus (Covid-19).
Cette idée d'assurer une prise en charge médicale aux familles des paysans, a été dictée par la conjointure sanitaire difficile, qui impose à la population locale un confinement partiel pour arrêter la propagation de ce virus. L'initiative a été fort bien accueillie par les malades de la région, dont particulièrement ceux atteints de maladies chroniques, dont l'état requiert un suivi régulier.
Interrogé, par l'APS, sur la raison qui l'a poussé à "choisir les paysans", Dr Atef a affirmé qu'elle est due à sa conviction profonde, quant au fait que "le paysan est un acteur essentiel pour la continuité de la vie sur terre et sa stabilité, grâce à sa fonction productrice".
Expliquant, par là, l'impératif de "lui assurer (au paysan) toutes les conditions propices à la pérennité de son activité, de même que les mesures préventives à même de lui faciliter le respect de la mesure de confinement, et de ne pas risquer sa vie par une contamination au Covid-19", a-t-il souligné.
Ce médecin bénévole est soutenu dans sa mission humanitaire, par son ami Ouahab, délégué agricole de son état, au niveau de la commune d'Oum Droue (6 km à l'Est de Chleff), et son associé dans cette initiative solidaire.
Ce dernier est chargé de coordonner les visites médicales avec les paysans et leurs familles et d'en fixer les rendez-vous, avant de prendre contact avec le Dr Atef Naàs Araba, qui n'hésite jamais à se rendre au chevet des malades, avec ses moyens propres. Une fois examinés, il leur prescrit les ordonnances nécessaires et leur offre même des médicaments.
C'est ainsi que les deux compères ont effectué de nombreux déplacements et visites à des familles de la région, dans le seul souci de leur porter une assistance médicale, et contribuer ainsi à réduire la tension sur les hôpitaux, en cette période difficile de propagation du Covid-19.
L'APS a eu le privilège d'accompagner ces deux amis bénévoles lors de l'une de leur sortie vers "Bokààte Khelailia "de la commune de Sendjas (14 km au Sud- ouest de Chlef), suite à un appel téléphonique d'un paysan qui s'inquiétait de l'état de santé de sa mère de 103 ans.
L'arrivée au Douar concerné, fut vers 14 h00. Un calme plat régnait sur les lieux, entrecoupé par des jeux d'enfants. Une fois arrivé au domicile de la malade, le médecin fut accueilli avec une joie non dissimulée, reflétant l'immense générosité de cœur des gens de la campagne. Après examen, il s'est avéré que la vieille dame soufrait d'une hyper tension artérielle. Le médecin prodigua moult conseils à ses enfants, en vue de sa bonne prise en charge. Faisant d'une pierre deux coups, il en profita pour les sensibiliser aux règles préventives pour faire face au risque de propagation du nouveau coronavirus.
Sur place, les habitants des lieux se sont félicités de l'existence "de ce type de compétences juvéniles, qui ont élevé la santé de proximité à son expression la plus noble".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.