Président Tebboune : l'Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d'ancien colonisateur    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    L'argent informel représente 34 % de la masse monétaire globale    Le Président ordonne la création d'un outil de contrôle    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    Le youtubeur "Fekrinho" retrouvé mort à la plage Cap-Roux    Texte intégral de la réunion du Conseil des ministres    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    La démonstration de force d'Ennahdha    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Le décret publié au "Journal officiel"    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Président Tebboune appelle à accélérer l'application d'un nouveau modèle économique
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 04 - 2020

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a appelé dimanche lors du Conseil des ministres à la prise de mesures pratiques pour accélérer la mise en place d'un nouveau modèle économique basé sur la diversification du développement et l'économie du savoir.
Le Président Tebboune a insisté sur la prise des mesures pratiques pour accélérer la mise en place d'un nouveau modèle économique basé sur la diversification du développement et l'économie du savoir, en sus d'une nouvelle politique d'industrialisation orientée vers les industries petites, moyennes et émergentes, soulignant l'importance d'accorder la priorité aux produits garantissant un taux d'intégration élevé", a indiqué le communiqué de la Présidence de la République.
"Cette politique industrielle permettra de réduire la facture d'importation et de créer des postes d'emploi", a ajouté le Président de la République.
Intervenant à l'issue de l'exposé du ministre de l'Industrie et des Mines Ferhat Aït Ali Braham sur l'état de son secteur, le Président de la République a instruit de recenser toutes les ressources naturelles nationales non exploitées afin de "renforcer nos capacités d'exportation, de compenser la baisse des recettes hydrocarbures et de préserver cette richesse aux générations montantes", fait savoir la même source.
Et d'ajouter, "nous avons des compétences algériennes et des ressources matérielles susceptibles de nous mettre à l'abri de l'instabilité des recettes pétrolières, appelant à mettre en valeur les ressources humaines afin de remporter le pari, de surmonter les séquelles de la pandémie Covid-19 et de jeter les fondements d'une véritable industrie nationale dans le cadre d'une véritable économie, dont les échéances et les objectifs sont bien définis.
Commentant cet exposé, le président de la République a affirmé que l'évaluation doit s'appuyer sur la réalité pour pouvoir sortir avec une vision claire de ce que nous voulons réaliser Malheureusement, a-t-il déploré, cette réalité montre que nous ne sommes pas parvenus, à ce jour, à produire localement à 100% un téléviseur ou un réfrigérateur alors que l'Algérie recèle des compétences scientifiques dans les divers domaines. Des compétences qui ont démontré leur potentiel dans notre lutte collective contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, a ajouté le Président Tebboune.
Par la suite, le ministre de l'Industrie et des Mines a pris la parole pour présenter un exposé sur la situation du secteur à commencer par l'organisation du ministère au niveau central ainsi que ses structures.
Il a également présenté une étude détaillée sur les divers systèmes juridiques et réglementaires régissant l'investissement et la gestion du secteur public commercial, relevant les vides et lacunes existant, essentiellement l'absence d'une stratégie industrielle nationale.
Ainsi, et partant de la réforme des structures de gouvernance et de gestion direct de l'économie productive, le ministère a tracé une stratégie industrielle à travers la révision du cadre législatif relatif à la promotion de l'investissement et la réorganisation du secteur économique public relevant du ministère de l'Industrie et des Mines en vue de sa relance et sa séparation complètement du Trésor public en tant que principal pourvoyeur.
==Les exportations en hydrocarbures: la part de l'Algérie baissera à 816.000 barils à compter du début mai==
Le Conseil a écouté, par la suite, un exposé du ministre de l'Energie sur cette crise inédite que connaissent les marchés mondiaux du pétrole en raison de la baisse de la demande due à la stagnation de l'économie mondiale suite à la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus et la production anarchique de certains pays producteurs, ce qui a eu pour effet une saturation des marchés et un effondrement des prix, selon le document.
L'exposé a rappelé qu'en vertu de l'accord du 12 avril courant de l'OPEP + relatif à la baisse de la production en trois étapes jusqu'à avril 2022, la part des exportations de l'Algérie va baissé, pour une première étape, de 241.000 barils/jour, puis de 816.000/barils/ jour à compter du 1er mai.
Cette part augmentera à partir du premier juillet jusqu'à 864.000 barils/jours avant d'atteindre le seuil de 912.000 barils/jours entre janvier 2021 et avril 2022.
Intervenant à l'issue de l'exposé, le Président de la République s'est interrogé jusqu'à quand devrons nous rester tributaire des fluctuations du marché mondial du pétrole?, mettant l'accent sur "la nécessité de se tourner résolument et avec détermination vers l'industrie pétrochimique, le développement des secteurs de l'industrie et de l'agriculture et l'exploitation des ressources humaines sortant chaque année de nos universités afin de permettre aux jeunes de mettre en avant leur génie habituel".
Le Président Tebboune a insisté également sur la nécessité de "s'orienter immédiatement vers l'investissement dans le secteur des énergies renouvelables pour l'exportation afin d'immuniser notre indépendance économique contre toute éventualité pouvant se produire sur le marché pétrolier".
Dans le même contexte, le Président de la République a appelé Sonatrach à "élargir ses plans d'investissement dans les projets pétroliers à l'étranger afin d'améliorer les recettes de l'Etat".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.