Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Anniversaire de l'indépendance: l'accès aux archives toujours entravé par des lois restrictives en France    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Saïd Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Sétif : 19 décès dus au coronavirus ce jeudi    Dossier de restitution des restes et crânes des martyrs de la résistance populaire: Chronologie    Le PDG de Sonelgaz élu à la tête l'association Med-TSO    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    RND : le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Benbouzid: 25 à 30% des cas confirmés de la Covid-19 sont d'origine familiale    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Coronavirus: 385 nouveaux cas, 302 guérisons et 8 décès durant les dernières 24h    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    JM Oran-2022 : "Aucune restriction sur le budget du COJM"    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    La mère des batailles    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    L'épreuve    L'infrangible lien...    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 05 - 2020

A l'occasion de la Journée mondiale de l'Afrique, le président de la Commission de l'Union africaine (UA) Moussa Mahamat Faki, a appelé lundi à "redoubler d'efforts, de détermination et de persévérance" dans la lutte contre le Coronavirus, et à "engager une réflexion féconde et active" pour parvenir à "une véritable renaissance de notre cher Continent".
Dans une déclaration publiée sur le site officiel de l'UA, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Afrique célébrée le 25 mai de chaque année, M. Faki, a souligné que le Coronavirus qui secoue actuellement le monde, a "brisé des certitudes, affecté des assurances, relativisé bien des croyances".
Il a fait remarquer à ce titre que "l'Afrique, à la grande surprise de ceux qui l'on toujours peu considérée, s'est mobilisée aux premières heures du déclenchement de la pandémie", en élaborant une stratégie continentale "immédiatement mise en œuvre".
Toutefois, M. Faki a appelé à "redoubler d'efforts, de détermination et de persévérance dans l'application stricte des piliers de cette stratégie.Il nous faut aller au-delà de la conjoncture, en nous préparant aux conditions du monde post pandémie".L'Afrique est instamment "interpelée", d'après lui, à "inventer de nouvelles formes de résilience , l'Afrique doit cesser d'attendre son salut des autres".
L'Afrique interpelée pour tracer sa propre voie
A l'heure actuelle, la dépendance de l'Afrique et son insécurité alimentaires sont "inadmissibles et intolérables", de même qu'il en est de l'état de ses infrastructures de base, s'est-il insurgé, ajoutant que les potentiels énergétiques de l'Afrique, ses eaux maritimes et fluviales
"recèlent les ressources nécessaires pour une réponse suffisante aux besoins de ses populations".Et d'ajouter : "Il nous faut, en toute lucidité, courageusement, nous décider pour une approche innovante, plus introvertie qu'extravertie", qualifiant un tel mouvement de "catalyseur d'une nouvelle renaissance de nos Etats nationaux".
"Nous sommes aujourd'hui dans ce moment de l'histoire. La grande question que nous rappelle cette pandémie de Covid 19, avec une voix assommante, est cette impérieuse nécessité de rompre cette dépendance de l'extérieur par le double impératif de vivre de nos propres ressources et de nous orienter hardiment vers la voix de notre propre industrialisation", a-t-il insisté.
Dans ce contexte, il a invité l'ensemble des Africains de tous horizons à "engager une réflexion féconde et active sur cette question centrale pour notre survie matérielle, notre indépendance, notre liberté et notre dignité".
De son avis, le seul moyen de contenir Covid 19 et ses conséquences désastreuses, d'assurer notre suffisance alimentaire, de créer des millions d'emplois, de sauver les centaines de millions de nos citoyens, est "un vrai sursaut solidaire pour une réelle résilience africaine forte et durable".
Il a décrit de ce fait, la célébration de la Journée de l'Afrique, comme une "une honorable occasion" pour "engager cette entreprise intellectuelle, morale et politique, indispensable pour une véritable renaissance de notre cher Continent".
Il a rappelé dans cette optique, que 57 ans après l'acte fondateur de l'Organisation de l'Union africaine (OUA), ancêtre de l'actuelle UA tenu à Addis Abeba (Ethiopie), "... l'Afrique a amorcé son unité politique et de grands progrès économiques, sociaux et culturels, mais de tels progrès ne sauraient occulter les insuffisances et les retards parfois patents".
Des progrès et insuffisances, le bilan d'un demi-siècle d'indépendance
En dépit d'un potentiel économique considérable, d'un capital humain riche, jeune et dynamique, la majorité des Etats africains "peinent à assurer le bien-être de leurs populations", a regretté le M. Faki .
Des secteurs vitaux tels que l'éducation, la santé et la sécurité dépendent en grande partie de l'aide extérieure. "Le communautarisme et le tribalisme se sont davantage cristallisés à la faveur d'un multipartisme et des principes démocratiques parfois dévoyés", a-t-il déploré.
Le Président de la Commission de l'UA s'est dit, par ailleurs,"meurtri" par le spectacle qu'offre en ce moment l'un des membres fondateurs de l'OUA et principal initiateur et "artisan" de l'Union africaine, à savoir la Libye. "Le drame qui se joue dans ce pays nous affecte profondément. L'échec ne disculpe personne, ni aucun segment de la communauté internationale dont les responsabilités dans la poursuite, voire l'aggravation de ce conflit, sont immenses".
Dans ce décor "mitigé" dressé par Faki, transparaissent tout de même des "lueurs d'espoir, tant la volonté de vaincre la fatalité est grande et les moyens de briser le cercle de la dépendance et de la pauvreté sont significatifs".
Il s'est réjoui par conséquent, du fait que les organisations régionales "se construisent", et que des projets phares continentaux tels que la Zone de libres échanges (ZLECA) "prenne la bonne direction".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.