L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Tarf: la décision de confinement partiel dans les communes d'El Kala et El Chatt saluée par les citoyens
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 07 - 2020

La décision du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire portant confinement partiel d'une durée de 15 jours de 19H00 à 05H00 dans les deux communes d'El Kala et d'El Chatt (El Tarf), dans le cadre de la prévention et la lutte contre la Covid-19 a été saluée jeudi par la population locale.
Des habitants de ces deux communes côtières ont relevé que la décision du confinement partiel de leurs localités intervient à point nommé, estimant que "la loi se doit d'être appliquée dans toute sa rigueur" devant le non-respect manifeste des mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus constaté depuis la levée totale du confinement dans cette wilaya.
Hadj Amar, un habitant de la commune d'El Kala a dénoncé "l'indiscipline" de certains citoyen+s, notamment les estivants qui se rendent dans cette commune côtière, dans l'extrême Nord-est du pays, aux plages paradisiaques depuis la levée du confinement total.
"La fermeture, depuis hier mercredi, de l'espace de l'arboretum de Tonga qui s'étale sur près de 10 hectares ainsi que de la corniche d'El Mordjane et de l'accès de la digue du lac Tonga aux véhicules est en mesure d'endiguer la propagation du virus", a confié à l'APS Hadj Amar, signalant que la fermeture de l'arboretum, qui est un espace dédié à la recherche scientifique, situé entre la route nationale RN 44 et les berges du lac Tonga, était "un souhait" de beaucoup de citoyens soucieux de la préservation de la santé des habitants et des visiteurs de cette région.
Pour cet habitant de la commune d'El Kala, "l'application rigoureuse des mesures barrière dans cette région aurait évité à ces deux communes un retour au confinement de 15 jours".
A El Chatt, Yasmina G., une septuagénaire, a fait part du "comportement irresponsable de certains citoyens qui semblent inconscients du risque de contamination à la Covid-19, allant jusqu'à rejeter sa dangerosité".
De son côté la directrice locale de la santé et de la population (DSP), Nehla Zouizi, a rappelé que la situation épidémiologique dans cette wilaya "impose davantage de restrictions".
Depuis l'apparition de cette pandémie dans la wilaya d'El Tarf, une batterie de mesures d'urgence et de prévention a été prise pour l'endiguer, a-t-elle ajouté, avant de préciser que "le plus difficile était son suivi par des citoyens mésestimant l'impact de ce virus et ses risques sur la santé".
Pas moins de 147 cas positifs de contamination au covid-19 et 100 cas suspects ont été enregistrés dans cette wilaya frontalière depuis l'apparition de cette pandémie, a-t-elle rappelé, déplorant neuf (09) décès.
Une trentaine de patients, atteints de la Covid-19, sont actuellement sous traitement dans les quatre hôpitaux localisés à Tarf, El Kala, Bouhadjar et Besbes.
La décision portant confinement partiel d'une durée de 15 jours de 19H00 à 05H00 dans les communes d'El Kala et d'El Chatt entre en vigueur jeudi et implique pour les deux collectivités un arrêt total de l'ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.