Ouargla: l'opération de vote se déroule dans des conditions normales aux bureaux itinérants    Sahara occidental: Haidar apporte son soutien aux manifestants à El Guerguerat    Cinq anciens ministres concernés    Le terroriste Mustapha Derrar arrêté à Tlemcen    La constitution 2020 est la priorité du régime    Sans relief    Blocage    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Nouvelle ruée sur la semoule    Les ministres s'impliquent en force    Un terroriste libéré au Mali arrêté à Tlemcen    Au moins 69 civils tués dans des attaques au Karabakh    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Taoufik Makhloufi : «je suis un athlète propre»    Reprise des entraînements samedi à Tizi Ouzou    Soumana prêté une saison au NC Magra    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Les joueurs recrutés pas encore enregistrés    "Le Mouloudia est victime d'un conflit d'intérêt"    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Remets tes savates, ça chlingue !    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Le référendum sur l'amendement de la Constitution, une consécration de la volonté populaire    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    Bouira : La rupture avec les anciennes pratiques n'est pas pour demain !    La consécration du projet de révision constitutionnelle, premier jalon dans l'édification de l'Algérie nouvelle"    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    Jijel: raccordement au réseau du gaz naturel de 395 foyers    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    Sahara occidental: le Conseil de sécurité reporte à vendredi    Conférences autour de l'Homme et de la Culture dans la pensée de Malek Bennabi    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Panamera délivre, désormais, jusqu'à 700 chevaux    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : Nécessite d'adopter de "nouveaux modes d'enseignement" dans le Monde arabe
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 09 - 2020

L'Algérie a mis l'accent mercredi, par la voix du ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, sur la nécessité d'adopter de "nouveaux modes d'enseignement" dans le Monde arabe, à l'instar de l'enseignement à distance et l'enseignement à double vacation en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
Dans son allocution par visioconférence lors de la réunion des ministres arabes de l'Enseignement supérieur et de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (ALESCO) sur le thème "adoption d'un document de développement de l'enseignement dans la Monde arabe", le ministre a proposé l'introduction des nouveaux métiers pour cadrer avec le développement socioéconomique de nos pays à long terme, à l'instar de l'intelligence artificielle, l'internet et la robotique, et ce pour améliorer la qualité de l'enseignement".
"Les programmes d'enseignement doivent répondre aux standards internationaux, à la faveur des formations assurées par les écoles supérieures de formation de l'élite", a-t-il dit.
Dans ce cadre, M. Benziane a insisté sur l'impératif d'aller vers une "école sans cartable", ajoutant que "les groupements numériques sont des défis imposés par le développement des Technologies de l'information et de la communication (TIC) pour accéder, en toute sécurité, aux sociétés du savoir".
Le ministre a insisté sur l'impérative "amélioration de la gestion des établissements d'enseignement et de recherche pour passer de la gestion basée sur l'approche administrative à la gestion basée sur l'approche tournée vers le management" et "l'ouverture de l'enseignement dans le monde arabe sur la dimension humaine mondiale".
Il s'agit, poursuit le ministre, de prendre en compte "les spécificités" des communautés arabes, outre "la création d'opportunités pour le financement des projets en accordant la priorité aux offres dans les domaines du développement arabe commun relatifs à l'enseignement supérieur et à la recherche scientifique".
Lire aussi: Université: vers l'adoption de l'enseignement à distance
Parmi les propositions du ministre, il y a lieu de citer "la possibilité d'élaboration d'un programme de coopération, au titre du développement des capacités, entre les universités arabes et certains pays étrangers dotés de grandes capacités en matière d'enseignement supérieur".
Il a également proposé "la mise en place de mécanismes d'appui aux Etats arabes qui en ont le plus besoin, notamment la création de l'infrastructure nécessaire, le financement des travaux de recherche et l'octroi de bourses d'étude, tout en encourageant les partenaires socio-économiques et industriels à financer la recherche scientifique".
Passant en revue les acquis réalisés par l'Algérie dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le premier responsable du secteur a fait savoir que le réseau universitaire actuel en Algérie "compte 109 établissements universitaires (universités et écoles supérieures) et 36 centres de recherche".
Quant au nombre d'étudiants attendus cette année, M. Benziane a fait état de 1.650.000 étudiants encadrés par un corps enseignant composé de 61.100 enseignants chercheurs.Le ministre a, par ailleurs, souligné que l'épidémie de coronavirus "nous a incités à développer de nouvelles méthodes d'enseignement via les plateformes numériques et le télé-enseignement".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.