Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Un policier assassiné    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    Fondateur du roman algérien moderne    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'implication des micro-entreprises dans le recyclage et la valorisation de déchets, une nécessité
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 10 - 2020

La ministre de l'Environnement, Nassira Benharrats, a insisté dimanche à Oran sur l'implication davantage de micro-entreprises et de porteurs de projets versés dans le secteur de l'environnement dans les opérations de recyclage et de valorisation des déchets.
En inspectant des projets relevant de son secteur dans la wilaya, la ministre a souligné que "les jeunes algériens ont prouvé leurs compétences et leurs hautes performances dans divers domaines et il est nécessaire de s'appuyer sur eux dans le domaine environnemental", déclarant qu"'il faut leur donner l'occasion pour accéder au monde du recyclage et de la valorisation des déchets."
Mme Benharrats a soutenu que les micro-entreprises et les jeunes porteurs de projets sont capables d'apporter une valeur ajoutée à l'économie nationale eu égard au nombre important de projets ouverts au niveau national et aux nouvelles idées qu'ils peuvent présenter et concrétiser sur le terrain.
Au centre d'enfouissement technique de Hassi Bounif, la ministre a mis en service une troisième tranchée qui vient suppléer les deux premiers centres saturés. A cette occasion, la ministre a estimé important de créer un tissu de micro-entreprises sur avec des idées innovantes pour s'occuper du tri sélectif des déchets, de leur transport aux CET et de faciliter à ces derniers l"accès pour valoriser les déchets et gagner par conséquent du temps."
Selon les explications fournies à la ministre sur place, cette nouvelle tranchée aura une capacité quotidienne de 2 millions de mètres cubes de déchets pour une durée d'exploitation de six ans.
Selon la directrice du centre de gestion des centres d'enfouissement technique de déchets d'Oran, Dalila Chellal, 22 décharges sauvages ont été éliminés dans la wilaya durant ces dernières années, ce qui a permis la récupération de 64 hectares de foncier utilisés dans des projets d'utilité publique.
Lors de son inspection du chantier du projet d'aménagement de la décharge d'El Kerma, dont la première partie relative à l'élimination complète de la pollution est achevée, la ministre a instruit la direction de l'environnement et les responsables locaux d'effectuer une étude sur
l'éradication de toutes les sources de pollution afin de procéder aux travaux de la seconde partie liée à la transformation de leurs lieux en jardins, espaces verts et aires de jeux.
Lire aussi : Le projet d'amendement constitutionnel touche à plusieurs aspects environnementaux
Mme Benharrats a procédé à l'inauguration de la Maison de l'environnement de la wilaya d'Oran, où une session de formation a été lancée au profit des journalistes et correspondants de presse spécialisés dans le domaine de l'environnement des wilayas d'Oran et de Tlemcen, dans le but d'acquérir des compétences et des informations approfondies sur la protection de l'environnement, les énergies renouvelables et le développement durable, leur permettant ainsi de contribuer à la consécration d'une culture environnementale par la sensibilisation sur la protection de l'environnement.
Ce programme de formation s'inscrit dans le cadre de l'accord de partenariat signé entre les ministères de l'Environnement et de la Communication en mars 2019 qui vise à former un réseau national de 720 journalistes de différents médias. A ce jour, environ 370 journalistes et correspondants de presse ont été formés, selon les organisateurs de cette session.
Sur place, la ministre a également assisté à la signature des accords entre l'Institut national de formation environnementale et plusieurs associations locales pour former leurs membres, avant de rendre hommage, à titre posthume, à Meriem Kaid Hireche, enseignante à l'université d'Oran activant dans le domaine de l'environnement, décédée il y a quelques semaines.
Lors de sa visite au centre d'enfouissement technique de hai Medina Jdida, la ministre a reçu des explications sur les opérations de tri sélectif des déchets et de collecte et de recyclage des bouteilles en plastique.
Les responsables du projet ont fait savoir que plus de 10 tonnes de matière plastique ont été collectées et que 600.000 bouteilles en plastique ont été utilisées pour fabriquer 400 masques de protection à visière au profit du personnel de la santé, outre plus de 15.000 masques de protection ordinaires.
Mme Benharrats a salué cette opération, soulignant qu'il faut continuer dans cette voie et réfléchir aux nouveaux usages de produits recyclés.
La ministre a aussi visité le projet d'une ferme pilote environnementale à hai El Menzeh (ex Canastel), à l'est d'Oran, relevant de l'association "Le petit écologique" pour sensibiliser les enfants à l'importance de l'environnement et à sa préservation, ainsi que le siège de l'association environnementale "Barbarous" où a été donné le coup d'envoi d'un premier voilier écologique pour un travail de recherche en haute mer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.