Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Oran : Le secteur de l'environnement connait une amélioration
Publié dans Le Maghreb le 03 - 01 - 2016

L'action phare de l'année 2015 à Oran dans le secteur de l'environnement été le lancement d'une opération pilote pour le tri sélectif à la source des déchets ménagers.
Deux quartiers, situés côté Est de la ville d'Oran (AADL Pépinière et Akid Lotfi), ont bénéficié de cette opération visant à contribuer à l'amélioration de la gestion des déchets ménagers tout en favorisant le recyclage des déchets secs dans la capitale de l'Ouest.
La mise en œuvre est signée par la Direction de l'environnement en partenariat avec le bureau R20 Med, organisme officiant à Oran avec le statut de pôle méditerranéen de l'Organisation non gouvernementale (ONG) R20 (Regions of climate actions). L'initiative portant tri sélectif à la source des déchets ménagers constitue "le premier maillon de la chaîne pour la récupération des produits recyclables et valorisables", souligne Rachid Bessaoud, le directeur du R20 Med. L'opération pilote a permis de collecter plus de 200 tonnes de déchets recyclables (plastique, verre, métal, papier, carton) depuis son lancement en avril dernier dans ces deux quartiers abritant quelque 40.000 habitants. Si les artisans de la mise en œuvre du tri sélectif se félicitent des résultats obtenus au niveau de ces deux sites, ils escomptent toutefois sa généralisation à l'ensemble des communes.
"Chaque jour, environ 1.200 tonnes de déchets ménagers provenant de différentes communes de la wilaya d'Oran sont acheminées au Centre d'enfouissement technique de Hassi Bounif", indique M. Bessaoud, estimant que "la diminution de la quantité de déchets à enterrer passe forcément par la valorisation des déchets recyclables".

La situation mérite l'attention de tout le monde
"La situation de la gestion des déchets mérite aujourd'hui l'attention de tous les acteurs potentiels pour la promotion du tri sélectif des déchets comme acte de citoyenneté", soutient-il. La démarche menée à cet effet s'appuie sur un travail d'information, d'éducation et de sensibilisation sur le tri sélectif des déchets ménagers et les pratiques écologiques auprès du grand public, des enseignants, des élèves, des membres associatifs et des gestionnaires des quartiers comme acteurs opérationnels dans la réalisation du projet.
La sensibilisation à la pratique du tri sélectif permet de changer le comportement des citoyens par rapport à la gestion des déchets ménagers et de diminuer le volume à enfouir dans les casiers du CET de Hassi Bounif. La généralisation progressive du tri sélectif à d'autres quartiers et aux autres communes de la wilaya d'Oran incitera également les jeunes porteurs de projets à investir le créneau récupération/recyclage, favorisant ainsi la création de nouveaux emplois. "Développement de l'économie verte et protection de l'environnement avec un meilleur usage des ressources", tel est l'enjeu majeur de la démarche qui s'appuie aussi sur l'animation d'ateliers thématiques au profit des différents acteurs de la sensibilisation à l'instar des associations, des enseignants et des étudiants. Les opérateurs économiques et les ingénieurs des organismes partenaires bénéficient quant à eux d'un cycle d'ateliers techniques portant sur les différents procédés de recyclage tel celui spécifique à la production de compost, engrais issu de la transformation des déchets organiques et verts. Le responsable du R20 Med rappelle à cet égard qu'une station pilote dédiée au compostage a été réalisée et mise en service au niveau du CET de Hassi Bounif depuis quelques mois à l'effet de valoriser les résidus organiques et verts issus respectivement des déchets du marché de gros d'El Kerma (fruits et légumes) et des opérations d'élagages menées par les collectivités locales. Les enjeux économiques et environnementaux du compostage ont fait l'objet, en novembre dernier, d'un atelier national de formation lors duquel les spécialistes ont insisté sur le fait que la valorisation des déchets organiques et verts permet d'améliorer la fertilité des terres agricoles tout en luttant contre les effets polluants des résidus solides. En plus du tri sélectif et du compostage, le R20 Med et ses partenaires sont porteurs de trois autres grands projets, à savoir l'élaboration d'un système d'information géographique (SIG) pour l'amélioration de la gestion des déchets, la contribution à l'éclairage public basé sur les nouvelles technologies des luminaires LED (diode électroluminescente), et la création d'un pôle d'éco-construction intégrant l'aspect écologique et l'économie d'énergie dans le domaine du bâtiment.
Ces opérations figurent parmi les grandes actions matérialisant l'accord-cadre de partenariat signé en juin 2013 par le ministère algérien en charge de l'environnement et l'ONG internationale R20, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.