Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à renforcer l'itinéraire technique pour développer la céréaliculture
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 10 - 2020

Les participants à une rencontre sur "l'importance de l'irrigation d'appoint, le respect de l'usage des engrais et de l'itinéraire technique", tenue dimanche à Ouargla, ont appelé au renforcement de l'itinéraire technique pour développer la filière céréalière dans cette aux fortes potentialités agricoles.
Le représentant du conseil national interprofessionnel de la céréaliculture (CNIC) a indiqué que "Ouargla renferme d'importantes réserves hydriques souterraines et de surface agricoles susceptibles de contribuer, avec l'appui technique, à la réalisation d'un rendement quantitatif et qualitatif".
M.Abdelghani Benali a fait savoir aussi que le CNIC a arrêté un programme, dans le cadre d'un plan national 2020-2024 portant sur le développement de la filière céréalière à travers le territoire national, ainsi que l'amélioration de la production pour réduire le volume des importations.
La réalisation de ces objectifs requiert, a-t-il ajouté, l'amélioration des systèmes d'irrigation agricole et l'adoption par les agriculteurs, la plupart manquant d'expérience dan le domaine, des procédés scientifiques pour le développement de la filière céréalière.
"La majorité des agriculteurs recourent à des méthodes traditionnelles dans l'utilisation des intrants agricoles", selon le même responsable qui estime "devoir à l'encouragement des agriculteurs à adhérer à cette stratégie nationale de développement de la céréaliculture.
La représentante de l'office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Mme. Karima Bensaâd, a relevé, de son côté, cet organise soutient toujours les agriculteurs pour acquérir le matériel d'irrigation, et que la coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) accorde d'importantes facilités aux céréaliculteurs pour acquérir ce type d'équipements nécessaires à l'accroissement de la production.
Constantine-céréaliculture: l'utilisation des eaux souterraines pour l'irrigation
Pour sa part, le directeur des services agricoles (DSA) de la wilaya d'Ouargla, Houari Saâd, note qu'en dépit de la réunion des conditions favorables de production, dont l'abondance de la ressource hydrique, la fertilité du sol et l'électrification agricole, le rendement de la production céréalière demeure en-deçà des attentes, ajoutant que le respect de l'itinéraire technique est susceptible d'aider l'agriculteur à atteindre des rendements de 60 quintaux à l'hectare.
Ouargla est l'une des wilayas retenues dans le programme du Président de la République pour le développement de l'agriculture saharienne et la réalisation d'une importante production céréalière, eu égard au mode d'irrigation utilisé, a-t-il rappelé.
Cette rencontre, tenue au centre de formation de formateurs "Salah Eddine El-Ayoubi" à Ouargla, en présence de professionnels et de représentants d'entreprises techniques, s'insère dans le cadre de la feuille de route du secteur de l'agriculture et de développement rural, notamment le développement de la filière céréalière.
Cette feuille de route vise à vulgariser l'importance de l'irrigation d'appoint et le respect des modes d'utilisation des engrais et de l'itinéraire technique pour contribuer à l'augmentation de la production et l'amélioration de la productivité, et ainsi réduire la facture des importations, ont indiqué les organisateurs.
D'après les données de la DSA, une production céréalière de 100.000 QX, dont 77.000 QX de blé dur, 17.000 QX de blé tendre et 6.000 QX d'orge a été réalisée dans la wilaya d'Ouargla, au titre de la saison agricole 2019/2020 sur une superficie de 2.500 ha.
La superficie dédiée à la céréaliculture devra connaitre cette saison (2020/2021) une extension de 1.000 ha, soit une superficie de 3.500 ha à emblaver.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.