Goudjil confirmé dans son poste    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Guerguerat: le Conseil de la jeunesse espagnole condamne la violation marocaine de l'accord de cessez-le-feu
Publié dans Algérie Presse Service le 15 - 11 - 2020

Le Conseil de la jeunesse espagnole (CJE) a condamné les violations récurrentes par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu, ayant mené aux affrontements armés dans la région entre les forces d'occupation marocaines et l'armée de libération sahraouie, appelant à l'arrêt de la mobilisation des troupes de l'armée marocaine près de la brèche illégale d'El Guerguerat.
Dans son communiqué, le CJE a affirmé son appui aux acteurs de la société civile sahraouie et aux manifestations pacifiques qu'ils ont organisées près de la brèche illégale d'El Guerguerat, pour exprimer leurs aspirations et revendiquer leurs droits fondamentaux, garantis par le Droit international.
Le CJE a appelé la communauté internationale à garantir les droits du peuple sahraoui dans le cadre du parachèvement du processus de décolonisation des territoires occupés du Sahara Occidental, conformément aux résolutions pertinentes de l'Onu, affirmant son soutien total au peuple sahraoui et à sa lutte menée depuis 45 ans pour le recouvrement de sa liberté et son indépendance, ajoute le communiqué.
Le Conseil de la jeunesse espagnole a également appelé le gouvernement espagnol, l'Espagne étant la force administrante du Sahara Occidental, et les Nations Unies à prendre toutes les mesures nécessaires pour appliquer le Droit international et garantir la protection des droits de l'Homme au Sahara Occidental.
L'agression marocaine abjecte contre des civils désarmés dans la zone démilitarisée d'El Guerguerat avait suscité une large vague d'indignation et de condamnation internationale, dont celle de l'Association des amis de
la RASD qui a affirmé «son soutien total» au peuple sahraoui dans sa lutte pour l'indépendance, appelant les hautes autorités de son pays, très proches du Royaume de Rabat, à revoir leur position car il s'agit de la seule voie de parvenir à une solution politique, dans le respect du droit de décolonisation pour éviter le retour à la lutte armée.
Pour sa part, la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (FMJD) a dénoncé la poursuite de l'occupation de territoires sahraouis par le Maroc et la privation du peuple sahraoui de son droit à l'autodétermination, en violation flagrante du Droit international, appelant toutes les organisations similaires à sensibiliser leurs peuples sur la réalité de cette occupation et à renforcer la solidarité et le soutien de la question sahraouie.
La Fédération avait dénoncé, samedi, dans un communiqué «la poursuite de l'occupation marocaine du Sahara Occidental et la privation du peuple sahraoui de son droit à l'autodétermination, en violation flagrante des résolutions de l'Onu et des principes y afférents du Droit international, en réaction à l'agression militaire marocaine menée, vendredi, contre des manifestants sahraouis pacifiques dans la région d'El Guerguerat au sud-ouest du Sahara Occidental. (APS)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.