FC Barcelone : Lionel Messi a une offre de Manchester City    Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vaccin antigrippal : le reste de la commande réceptionnée fin de la semaine prochaine
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 11 - 2020

Le reste de la quantité commandée de vaccin antigrippal, estimée à 800.000 doses, sera réceptionné à la fin de semaine prochaine, a annoncé, jeudi à Alger, le Directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), Dr Fawzi Derrar, rappelant l'engagement de l'Algérie à acquérir le vaccin anti-Coronavirus.
"Sur une commande globale de 1,8 million de doses de vaccin antigrippal, nous en avons reçu jusque-là 1 million. Nous devrions réceptionner la plus grande partie de ce qui reste à partir de lundi prochain, et la totalité des 800.000 doses, à la fin de la semaine prochaine", a déclaré Dr Derrar sur les ondes de la Chaîne II de la Radio nationale.
Tout en précisant que les doses réceptionnées ont été distribuées essentiellement aux établissements publics de santé ainsi qu'à quelques grossistes, l'intervenant a tenu à rappeler que ce produit pharmaceutique "protège des complications de la grippe saisonnière" chez les sujets à risque, à savoir les personnes âgées ainsi que les malades chroniques.
"Lorsque ces derniers ne développeront pas de formes graves de la grippe, ils n'iront pas aux hôpitaux et soulageront, de la sorte, ces structures déjà soumises à une pression en raison de la recrudescence de la pandémie de la Covid-19", a-t-il observé.
S'agissant précisément du vaccin anti-Coronavirus, le premier responsable de l'IPA a rappelé les négociations engagées entre l'Algérie et les laboratoires américains Pfizer et Moderna Therapeutics, dont les recherches sont "en stade avancé et avec des résultats préliminaires encourageants".
Il a expliqué, à ce propos, que "d'autres étapes devront suivre", aussi bien au niveau de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) que de la FDA, une agence américaine de certification, avant d'avoir "une idée précise sur l'efficacité et l'immunité induite par la vaccination générale".
Néanmoins, il a tenu à rassurer : "l'important pour nous, c'est d'avoir les premiers vaccins" pour l'ensemble de la population, en priorisant les personnes à risque, à savoir les blouses blanches, les personnes âgées ainsi que les malades chroniques, rappelant "l'engagement" de l'Algérie à acquérir ce produit "au moindre coût" grâce au système Covax englobant plus de 170 pays.
Tout en notant que "la priorité pour l'Algérie est la garantie par rapport à la sécurisation de l'approvisionnement", Dr Derrar a fait savoir, à ce propos, la possibilité d'acquérir le vaccin "directement auprès d'autres fournisseurs, en même temps que le dispositif Covax".
Lire aussi: Vaccin antigrippal: les lots reçus distribués équitablement
S'agissant du délai de disponibilité, l'hôte de la radio nationale a indiqué, se référant aux prévisions de l'OMS, que les premières doses du vaccin en question "pourraient être disponibles en milieu de l'année prochaine".
Interpellé sur la courbe ascendante des contaminations, il a estimé que celle-ci était "prévisible et qu'il ne faut pas s'attendre à un retour en arrière, car c'est le propre des virus respiratoires d'évoluer en 2ème ou 3ème vagues", rappelant que "l'hiver peut être propice" à cette hausse observée depuis quelques jours.
Dr Derrar est, en outre, d'avis que le déconfinement décidé il y a quelques semaines était "nécessaire, la situation économique ne devant pas se greffer à la crise sanitaire", et a qualifié les mesures de durcissement réintroduites d'"adaptées", avant d'insister sur le respect des protocoles sanitaires pour "éviter des contaminations de grande ampleur".
Conviant en particulier les établissements scolaires à se conformer aux règles sanitaires, il a préconisé d'"aller absolument vers une situation où il y a moins de gens à rencontrer pour casser la chaîne de transmission", considérant que le renforcement ou le relâchement du dispositif de reconfinement sont tributaires de "l'évolution de la situation épidémiologique".
Invité à commenter les perturbations en réactifs enregistrées au niveau de quelques annexes de l'IPA, Dr Derrar a reconnu que "l'acquisition de ces produits ne se fait pas parfois à la cadence voulue", imputant cette situation à des "contraintes propres aux usines", promettant "moins de problèmes à l'avenir".
S'agissant des retards constatés dans le rendu des tests PCR, il a tout autant admis des "soucis techniques qui empêchent parfois certaines annexes d'envoyer le jour-même" les résultats en question, assurant, néanmoins, que "pour les cas urgents, ils sont remis le jour J ou n'excédant pas les 48 heures".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.